105 000 chrétiens tués pour leur foi en 2012 : 1 toutes les 5 minutes !


Ancien consultant (5 janvier-31 décembre 2011) près l’Organisation pour la Sécurité et Coopération en Europe (OSCE) où il était chargé de la surveillance des persécutions religieuses, notamment contre les chrétiens, aujourd’hui président de L’Observatoire de la liberté religieuse, un organisme créé en juin 2012 par le ministère italien des Affaires étrangères, le sociologue Massimo Introvigne estime, et c’est une fourchette basse selon lui, que 105 000 chrétiens, toutes Églises et communautés confondues, ont été assassinés pour leur foi en 2012. Le chercheur turinois s’était déjà signalé à l’attention publique – sans jamais avoir été réfuté – en avançant ce nombre épouvantable lors d’une mémorable conférence qui s’était tenue les 2 et 3 juin 2011 en Hongrie, à l’initiative du ministère hongrois de la Justice et du Conseil de l’Union européenne. Introvigne estime, en outre, qu’au moins 200 millions de chrétiens sont, d’une manière ou d’une autre, persécutés pour leur foi dans le monde… « La persécution des chrétiens est devenue aujourd’hui la première urgence mondiale en matière de violence et de discrimination religieuse. Il n’existe aucune autre foi qui soit autant combattue ».

Source : Corriere della Sera (31 décembre 2012)

11commentaires
  1. Pingback: 105 000 chrétiens tués pour leur foi en 2012 : 1 toutes les 5 minutes ! | L'observatoire de la Christianophobie | Radio Prédication - WebRadio Chrétienne Evangélique | Scoop.it |

  2. bitika

    4 février 2013 à 5 h 30 min

    entend-on les organisations internationales qui pretendent defendre les droits de l’homme s’elever contre ces assassinats et persecutions.. ???

    Répondre
    • Sylvie HOUBOUYAN

      4 février 2013 à 7 h 44 min

      Elles ne « savent pas » : yeux bandés, oreilles bouchées , bouche close.
      C’est l’omerta.
      Par peur des représailles si elles désignent les responsables: c’est à dire
      des gouvernements plus ou moins otages, plus ou moins complices de leurs fanatiques et de leurs terroristes… Et une religion guerrière qui favorise ce fanatisme, ce terrorisme.
      Souvenons-nous des assassinats qui ont salué une phrase de Benoît XVI à l’université de Ratisbonne…

      Répondre
  3. eric

    4 février 2013 à 7 h 39 min

    Quand l’on voit ce qu’ils fonts de la chrétienté en France, alors ailleurs rien détonant.

    Répondre
  4. chryssi dervissi

    4 février 2013 à 10 h 05 min

    ce une honte pour les dits defenseurs des droit de l’homme je suis Greque a cause des problemes de la dette ils ciblent l’eglise orthodoxe : l’eglise orthodoxe grecque offre des repas gratuits aux demunis presque a toutes les villes de la Grece

    Répondre
    • Jacques

      5 février 2013 à 17 h 21 min

      Chryssi, rassurez-vous, ici en France, c’est la même chose: La ministre du logement accuse l’Eglise catholique de ne pas mettre à la disposition des mal logés des locaux non occupés lui appartenant, alors qu’on sait que l ‘Etat est un des plus gros propriétaire foncier de la région parisienne, avec des dizaines de milliers de mètres carrés d’appartements non occupés…
      Mais il fallait « stigmatiser » l’Eglise qui fait pourtant des prodiges d’aide aux pauvres et déshérités.

      Répondre
  5. Jean-M

    4 février 2013 à 10 h 54 min

    Mais si certaines associations dénoncent les problèmes…Ici, AED, AEM,Portes ouvertes, CSI, AEM (Belgique)…
    J’ai des brochures, je les donne dans ma communauté, je signale les sites dont j’ai parlé, le 1/3 de ma dîme va pour mes frères persécutés, je prie pour eux…Je ne peux pas (plus) être passeur dans ces pays (âge et santé). Ce n’est pas lourd ce que je fais mais à la portée d’autres…
    Et il y a des conversions au christianisme, nombreuses dans les pays musulmans.
    Agissons avec zèle, foi, espérance et amour…

    Répondre
  6. Daniel

    4 février 2013 à 21 h 35 min

    Ce n’est pas une coincidence puisque cela correspond exactement au plan des mafias financières qui projettent de mettre la main sur le monde entier à l’aide des fonds gigantesques qu’ils accumulent depuis qu’ils ont amené les gouvernements à perdre leur souveraineté et leur autonomie financière. Les démocraties sont déjà entre leurs mains. Il y a plusieurs années que des témoins ont dévoilé ce plan qui comprend, entre autres, la destruction du monde chrétien car il représente une culture, qui sur le plan individuel, est une résistance qui s’oppose à tout égoïsme (compassion) .
    Ce sont eux qui organisent l’essentiel des conflits dans le monde et nous ne sommes qu’au début.
    Pour ce qui est des droits de l’homme, il y aurait des solutions, des pistes à exploiter pour réagir. Il faudrait déjà que les chrétiens se les approprient et ce n’est pas gagné, puisque personne ne voit que cette guerre tue dèjà sous leurs yeux, par mort prématurée, un grand nombre de personnes selon des catégories ciblées. Celà dans la plus parfaite illégalité des pouvoirs politiques, si l’on se réfère aux Droits de l’Homme. Si ce type d’analyses et les atouts qu’elles donnent pour réagir sur ce sujet (christianophobie ici en France) intéresse quelqu’un, je projette un bouquin et je suis preneur d’avis extérieurs et participerai volontiers à élaborer une stratégie adaptée .

    Répondre
  7. Melmiesse

    4 février 2013 à 22 h 33 min

    200 millions persécuté pour leur foi, mais ils ne perdent pas leur foi, ils perdraient plutôt la vie: c’est un modèle épouvantable pour les Européens, mais modèle quand même

    Répondre
  8. Pingback: MONDE/ VATICAN/ CANONISATION ET BEATIFICATION : l’église catholique se souvient des chrétiens assassinés pour leur conviction religieuse | "Paix & Développement" |

  9. Pingback: L'observatoire de la Christianophobie | Gospel for Asia : 14 000 chrétiens tués chaque année en haine de la foi |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Translate »