Albanie : vandalisme antichrétien

Mais qui donc peut se livrer à un tel saccage ? Des émules de ceux qui ont explosé des statues de bouddha en 2007 en Afghanistan ou de ceux qui caressent, en Égypte, l’idée de détruire les pyramides édifiées par des “païens” ? Un tel acharnement contre une œuvre d’art chrétienne dans ce pays à majorité musulmane (56,7 % selon le recensement de 2011) porte la marque des coupables… Voyez cet article publié le 15 janvier sur le site Orthodoxie.

Dans la petite église de Valsh, dédiée au Vendredi-Saint, près d’Elbasan en Albanie, plusieurs parties d’une fresque du XVIe siècle, chef-d’œuvre du patrimoine albanais, œuvre du célèbre iconographe et fresquiste Onufri, a été détruite, avec des haches et des couteaux, et en partie volée, le reste gisant sur le sol, lors de la période du nouvel an. Le ministère de la Culture, du Tourisme, de la Jeunesse et des Sports a déclaré a déclaré son incapacité, en raison d’un manque de moyens, à protéger la totalité du patrimoine albanais du vol et de la destruction.

Source : Orthodoxie

Bookmark and Share

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

3 Commentaires

  • Répondre
    michel C
    19 janvier 2013

    voici un bel exemple de ce qui nous attend si nous ni prenons garde .

  • Répondre
    Claudine Fau Beaufils
    19 janvier 2013

    Ha ! Oui comme exemple c’est beau !
    Et ont voudrait avoir la paix partout dans le monde ?
    Mais que faîtes vous Frères d’aileurs ..C’est du vandalisme impardonnable …

  • Répondre
    richard
    19 janvier 2013

    Montrons notre attachement spirituel à Jésus-Christ et à son Eglise. C’est un appel fort à nous convertir de mieux en mieux, car c’est Jésus- Christ notre Sauveur qui est visé et ce sont nous, ses apôtres, à relever le défi des satanistes

Laisser un commentaire