Allemagne : Bibles déchirées, chrétiens maltraités dans les centres d’asile pour migrants


German-asylum-center

Voici la traduction de larges extraits d’une information parue hier sur Breitbart. Ça continue…

« Selon de quotidien allemand Die Welt, les violences contre les minorités ethniques ou religieuses et les femmes continuent à monter en flèche dans les centres d’asile en Allemagne. Des hommes musulmans déchirent des Bibles, agressent les chrétiens, abusent sexuellement de femmes et d’enfants et tabassent des homosexuels […] À Stuttgart, l’affaire de violence contre un chrétiens assyrien par un compagnon de chambre musulman, a suscité le lancement d’une pétition, signée par 17 000 personnes, demandant un hébergement séparé. La pétition, lancée par le [Zentralrates Orientalischer Christen in Deutschland, conseil central des chrétiens d’Orient en Allemagne], a demandé à la ville de Stuttgart “de bien vouloir héberger dans un endroit décentralisé les chrétiens réfugiés à Stuttgart-Neugereut en les protégeant des souffrances et des persécutions accrues auxquelles ils sont exposés ». L’affaire a été abordée par le conseil municipal qui a approuvé la création d’un centre d’hébergement séparé pour 30 chrétiens [à Neugereut] avant le fin du mois d’avril ».

Source : Breitbart, 11 février

10commentaires
  1. Gérard P.

    12 février 2016 à 14 h 03 min

    S’il est vrai que l’Allemagne manque de mains d’oeuvre,il est également vrai que la population considère la Chancelière comme la femme la plus dangeureuse du monde!Néant moins les autorités disnt qu’il sont maître de la situation ainsi que les journaliste avec réserve!Vu que60% des musulman viennent d’afrique du nord ou il n’y a pas de geurre?

    Répondre
  2. Romain

    12 février 2016 à 14 h 36 min

    Créer des centres d’hébergement séparé c’est faire l’autruche : il y a des salopards parmi les immigrés mais il faut les respecter car c’est aux victimes chrétiennes potentielles de s’éloigner.
    Non,tout musulman étant potentiellement dangereux en terre non musulmane il n’y a aucun intérêt à les faire venir, donc retour au pays d’origine.
    Les conserver c’est accepter des violences allant jusqu’au meurtre, des dépenses de police, sans compter le coût de l’intégration puisqu’il n’est plus question d’assimilation compte tenu de leur masse : le communautarisme musulman est définitivement installé jusqu’à leur prise du pouvoir inéluctable (accessoirement, pour mémoire, en France Hollande leur doit son élection).

    Répondre
  3. penelope

    12 février 2016 à 14 h 56 min

    et que pense Mme Merkel de cela;elle était prête à pleurer devant ces réfugiés qui montre bien en agissant ainsi qu’ils sont plus proches des islamistes que de réfugiés fuyant la guerre;ils veulent faire ici ce qui se passe la-bas;notre coeur trop sensible nous perdra.

    Répondre
    • Gérard P.

      12 février 2016 à 18 h 45 min

      @ penelope
      Pour la chanceliaire elle pense que s’est une chance pour l’Allemagne pour combler le vide démographique,vu que les Turcs sont derxélents travailleurs et font semblant de s’intégré s’est l’idéale,hélas la takia fonctionne à merveille, le bluf et parfait, bien que le Bundestag s’en méfit vu que le Président à critiqué la Chanceliaire en publique. Hélas elle est pratiquement Chef de l’Europe par ses actions sans le faire remarquer vu la formation en Ex-DDR très efficace mais insuffisant pour renverser la situation bougrement dangeureuse pour toute l’Europe. Vu que le « Fillet » islamiste est audessus nos têtes et il disent que ce n’est plus un problçme l’affaire est dans le sac???.

      Répondre
  4. Damien de Failly

    13 février 2016 à 9 h 20 min

    Laisser migrants chrétiens et musulmans ensembles c’est importer chez nous les conflits qui font rage en Orient. Comment ne pas comprendre ce simple fait ?

    Répondre
  5. Joseph

    13 février 2016 à 9 h 39 min

    Ces musulmans immigrés ont le culot de persécuter des chrétiens dans un pays d’accueil christianisé,si cela dépendait de moi,dans le meilleurs des cas,il seraient obligés de retourner vers leurs pays d’origine,avec interdiction formelle de remettre les pieds en Europe,dans le pire des cas,ils se retrouveraient devant un peloton d’exécution.Ces musulmans se trouvent sur une terre d’accueil,il est de leur devoir de la respecter,le cas échéant,il convient de leur en faire subir les conséquences.

    Répondre
    • Gérard P.

      13 février 2016 à 17 h 46 min

      Il est vrai que dès que nous voyons une femme et un enfant en péril le coeur nous saigne ce qui est normal. Hélas notre honnorable sencibilité risque de nous faire creuser notre tombe,vu que les bouchers humains,qu’on les appel comme on veut.Ce n’est pas en leur donnant une gifle ou en leur tirant les oreilles qu’on les maîtrisera mais en stopant ces monstres avec les moyens les mieux adapté pour neutraliser ces lâches.
      Pourquoi l’Arabie Saoudite n’accepte pas d’immigrés ?

      Répondre
    • Denis F

      13 février 2016 à 18 h 57 min

      Pourquoi accepter encore un meilleur des cas…?

      Répondre
  6. Françoise

    15 février 2016 à 23 h 01 min

    Attendre le mois d’avril pour la sécurité des migrants chrétiens ? Combien de victimes avant cette échéance ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Translate »