Augmentation des enlèvements de jeunes filles coptes par des musulmans en Égypte


Selon un prêtre copte du Caire, cité par Assyrian International News Agency, ce sont au moins 21 jeunes filles qui ont été enlevées pour sa seule paroisse. Ces jeunes filles sont le plus généralement converties de force à l’islam, et souvent après des sévices physiques allant jusqu’au viol, puis pareillement “mariées” à des musulmans. Certaines réussissent à s’échapper et trouvent un refuge temporaire dans des monastères coptes en attendant que leurs familles d’origine acceptent de les recevoir. Ce sont ces pratiques d’asile qui sont à l’origine de certaines émeutes contre les chrétiens organisées par des musulmans au prétexte que les chrétiens séquestreraient des jeunes filles musulmanes… Un mensonge désormais éventé. Il est quasiment impossible à ces jeunes femmes “musulmanes” de réaffirmer leur religion d’origine puisque les papiers d’identités émis par les autorités égyptiennes stipulent la religion du détenteur, et que même si la loi civile permet des changements de religion la pression de l’idéologie de la sharia rend la chose pratiquement impossible sauf à recourir à un onéreux procès au civil dont l’issue est incertaine en raison des pressions de toutes sortes du ministère de l’Intérieur, et que, de toute manière, la plupart des victimes ne peuvent s’offrir.
Le nombre d’enlèvements de ces jeunes filles coptes ne cessent de croître selon les observateurs. Un rapport publié en 2009 à Washington D.C. par Christian Solidarity International a publié des entretiens réalisés entre 2005 et 2008, avec 50 femmes égyptiennes, la plupart âgées entre 14 et 25 ans au moment des faits, enlevées et contraintes à épouser la foi mahométane et un musulman. Beaucoup de femmes enlevées et abusées, vivant dans un quasi esclavage, se refusent pourtant à s’enfuir pour ne pas abandonner leurs enfants.
L’Assyrian International New Agency précise que ces pratiques d’enlèvement ne sont pas propres à l’Égypte : de nombreux cas semblables ont été relevés aux Indes, au Pakistan et au Sri Lanka.

Daniel Hamiche

Source : Assyrian International News Agency

11commentaires
  1. Valentin

    23 mai 2011 à 17 h 13 min

    Mais que font les féministes ?

    Répondre
  2. Véronique

    23 mai 2011 à 18 h 28 min

    @Valentin,
    les féministes s’inquiètent du statut de la femme, éventuellement musulmane, mais globalement et au niveau planétaire : à propos de problèmes comme celui de l’excision (NB:qui est interconfessionnel dans certaines régions du monde); ceci, souvent de très loin, sauf quand certaines des victimes elles-mêmes témoignent et s’engagent.
    .
    Mais alors que l’on arrive à déplorer les mariages forcés organisés par les parents eux-mêmes, voire ceux consécutifs aux avortements systématiques d’embryons féminins (en Chine par exemple, les villages de jeunes mâles en âge de prendre femme enlèvent les filles qui leur manquent) tout le monde se garde bien de mettre en lumière CE type de rapt…
    .
    Cette pratique est pourtant abominable^!
    NB:dans les siècles anciens les bien chers Turcs que nous voulons absolument accueillir dans notre coalition européenne, en pratiquaient aussi une autre, elle aussi assez « délicieuse » : le rapt et/ou la réquistion de garçons chrétiens pour en faire plus tard des prédateurs de leur propre peuple et de leur propre foi, les assassins de leur père, les violeurs de leur mère et de leurs soeurs…

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Janissaire

    Répondre
  3. Michèle

    24 mai 2011 à 6 h 43 min

    C’est malheureusement le cas également en Iraq, dans des proportions alarmantes ( voir le bouleversant témoignages de soeur Hatune sur infos méconnues ). Nos gouvernements occidentaux sont d’une « rare discrétion » sur le sujet.

    Répondre
  4. Benoît

    24 mai 2011 à 7 h 08 min

    Cela m’évoque une seule chose: des méthodes barbares. Dignes de l’âge des cavernes.
    .
    Comment dès lors accorder la moindre confiance à un musulman qui vient nous parler de la tolérance et du respect dans l’Islam ? Non obstant certains musulmans particulièrement bien élevé peuvent montrer des qualités humaines. Mais est-ce qu nom de leur foi ou en dépit de celle-ci ?
    .
    Le pompon, c’était Tarik Ramadan qui il y a quelques semaines lors d’une émission de Face aux Français affirme avec des trémolos dans la voix « oui, c’est cela, l’Islam parle d’amour ! »
    .
    Merci pour le liens sur les Janissaires. Je ne connaissais pas cette triste page. Des méthodes de barbare je vous dis.
    .

    Répondre
  5. MARTIN

    24 mai 2011 à 7 h 44 min

    L’enlévement des chrétiens, leur asservissement et leur confession forcée à l’islam est une pratique courante des musulmans. Rappelons-nous les razzias des pirates barbaresques en Méditerranée durant des siècles(le futur saint Vincent de Paul en fut l’une des victimes les plus connues avec l’auteur de Don Quichotte). Plus récemment,en 1962, des milliers de Français et françaises ont été enlevés au cours des semaines qui ont précédé et suivi l’indépendance de l’Algérie. Les hommes ont été réduits en esclavage et envoyés dans les mines, les femmes livrées à la prostitution.

    Répondre
  6. poverello

    24 mai 2011 à 8 h 50 min

    C’est comme cela qu’ils ont conquis l’Asie Mineure et les Balkans, par la force et la violence.

    Répondre
  7. philippe

    24 mai 2011 à 13 h 09 min

    Et dire que certains chrétiens gauchistes osent encore et toujours nous parler du « dialogue interreligieux »…
    Cette situation me fait penser aux exactions commis par les allemands lors de la seconde guerre modiale..sauf que là on en évoquait ces infamies ouvertement et on se battaient pour que cela cesse….Aujourd’hui, à part en parler sur un blog, on subit avec la complicité de nos élites, en attendant le pire.. Ah, elle est belle la France, Fille ainée de l’Eglise…..

    Répondre
  8. Chantal de Thoury

    24 mai 2011 à 17 h 02 min

    décidément il devient urgent que France redevienne Catholique et Royale, ce n’est au’à cette condition qu’elle aura du poids dans son action en face de l’Islam afin que recule la Chistianophobie dans le Monde.Elle a loupé par la faute du coup d’état de 1830, et Louis Philippe roi des français et non roi de france, roi non S l’évangélisation de L’Algérie, selon les prédictions de Charles de Foucault, elle a les musulmans d’Algérie en France maintenant, à elle de ne pas rater la croisade de la conversion de l’Islam sur son propre territoire, je suis intimement persuadée que c’est par les musulmans de France convertis au christianisme que reculera l’Islam dans le Monde entier et que cela entrainera le choc salvateur en face des forces athées dans le Monde, ces forces qui tirent les ficelles de cette christianophobie progressante.

    Répondre
  9. Chantal de Thoury

    24 mai 2011 à 17 h 05 min

    NOTA pour petite coquille dans mon texte précédent: Louis Philippe Roi non Sacré, seulement couronné, qui laissa interdire par la Franc Maçonnerie l’évangélisation de l’Algérie. je n’ose pas croire qu’il en donna l’ordre lui-même sachant qu’il était franc maçon.

    Répondre
  10. Véronique

    24 mai 2011 à 17 h 10 min

    @ Martin,
    pour être équitable, disons que LE PROBLEME DES FRANCAIS « DISPARUS »
    -lorsque notre pays a perdu une guerre, par exemple grâce aux inepties stratégiques des décideurs (cf.l’Indochine) ou que (cf. l’Algérie) le pouvoir renonce à la victoire pourtant acquise-
    DEPASSE LES SEULES HABITUDES BARBARES DE L’ISLAM
    .
    Ainsi nos soldats captifs en Indochine (non islamique) ne sont jamais revenus et on ne peut qu’imaginer moulte variantes quant au sort qui leur a été réservé…
    .
    Prisonniers ou enlevés, depuis des siècles (François 1er abandonnait ses sujets provençaux aux barbaresques, je l’avais déjà rappelé) nos ressortissants passent facilement aux « profits et pertes », surtout quand l’intelligensia se livre à son activité préférée :
    .
    chérir l’ennemi, le favoriser au prix de toutes les trahisons, « toujours au nom des grands principes et des grands sentiments »,
    et sans beaucoup de risques (durant le conflit algérien par exemple on a soigneusement évité la reconnaissance formelle de l’état de guerre -qui aurait mené devant un peloton d’exécution les « porteurs de valise » recrutés du côté du « café de Flore » et parmi lesquels on compte pas mal de nos politiciens ultérieurs…)
    .
    Autrement dit, grâce à ce long entraînement,les Français sont moins originaux que d’autres occidentaux dans leur pratique aujourd’hui commune de trahir leur camp, en l’occurrence la chrétienté…

    Répondre
  11. Jean-Trifoullier Petibois

    25 mai 2011 à 8 h 36 min

    Je me permet une petite info sur un livre interessant pour ceux qui lisent l’anglais : Christian Slaves, Muslim Masters: White Slavery in the Mediterranean, the Barbary Coast, and Italy, 1500-1800 par Robert Davis. En voici une présentatio rapide et il me semble assez honnète car pas extrêmiste comme plusieurs site quié voque ce livre : http://www.guardian.co.uk/uk/2004/mar/11/highereducation.books

    Et voici un autre lien direct vers un livre ancien (écrit en français hein !) scanné à copier dans vos navigateurs : http://books.google.fr/books?id=8kRCAAAAcAAJ&printsec=frontcover&dq=Emanuel+d'Aranda&source=bl&ots=e3wK9BLKAY&sig=lNR1SZ9_7asUyH2yg1lErHghMOM&hl=fr&ei=ObAtTKz1Lp-JOKDr3dQB&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=5&ved=0CC4Q6AEwBA#v=onepage&q&f=false

    Pour info Cervantés a passé 10 années édifiantes comme esclave et il considérait lui même sa grave blessure de la bataile de Lépante comme la chose la plus admirable de toute son existence !

    ps : Vos recherches personnelles vous mettront à disposition une foule d’autres documents sur le sujet. Faîtes quand même gaffe aux sites d’où ils sortent certains ne sont vraiment pas recommandables.
    .
    Le but est de s’informer sur un fait historique établi (mais aujourd’hui nié par une petite élite propre à s’autoproclamée tolérante et à criminaliser toute pensée considérée comme « déviante ») pas de cultiver la haine.
    .
    Cette réalité oubliée c’est celle d’un gros million de pauvres gens qui sont morts dans la misère attaché à un banc de rameur sur une galère barbaresque.
    Pas de femmes avec eux donc pas de descendants, pas de blues dans les champs de coton donc pas d’héritage historique et culturel. Pas d’enfants donc pas de transmission de la vérité de cette souffrance inouïe. Donc déni d’histoire et oubli facile de nos prêtres modernes de la tolérance à sens unique.

    Ce qui se passe actuellement avec ces jeunes filles est assez comparable et doit être portée à l’attention du plus grand nombre. Ce qui arrive à Asia Bibi et à tant d’autres, ce qui arrive à toutes ces jeunes filles chrétiennes ne doit pas être ignoré.

    « Chrétien, va dire au monde ce qui s’est passé alors et ce qui recommence aujourd’hui » Fiat Lux.

    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »