Belgique : un peu de dérision antichrétienne au théâtre, pour changer…

Un lecteur belge (merci B. L. !) me signale un article paru dans la presse belge et annonçant un nouveau spectacle théâtral qui est donné, depuis le 1er mai, au Théâtre de la Toison d’Or à Ixelles, sous le titre Délivre-nous du mal… Quelques extraits choisis de la recension.

Parler de religion de façon mordante, c’est du déjà vu, et pas uniquement sur les planches. Mais penser qu’on aura à voir du réchauffé, c’est mal connaître Dominique Bréda. Pour sa deuxième « création mystique », l’artiste pluridisciplinaire (auteur, metteur en scène, photographe, musicien…) raconte avec humour et sans méchanceté, l’histoire d’une paroisse en déclin. Homosexualité, alcoolisme, célibat des prêtres, sont quelques-uns des thèmes qui y sont abordés avec légèreté. Dominique Breda ne tombe toutefois pas dans les travers de ses prédécesseurs en stigmatisant les catholiques ou en proposant une solution à la crise de la foi chrétienne. Il met en scène, avec Catherine Decrolier, cinq personnages qui gesticulent et brassent de l’air en vain pour faire revenir leurs ouailles à la messe dominicale. Et l’on doit admettre que voir cinq simplets pagayer dans la semoule, c’est vraiment drôle. Et puis il faut souligner que les comédiens mettent le paquet pour avoir l’air idiot : les yeux ébahis du sacristain que l’on peut voir à dix rangées, les talons compensés de la nonne d’Europe de l’Est, le ridicule jeu de séduction du prêtre et de l’organiste, les tentatives d’intimidation destinées aux fidèles… à mourir de rire !

Source : Le Suricate Magazine

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

7 Commentaires

  • Répondre
    gaudet
    5 mai 2014

    L’immense pape que fut Saint Pie X , en une parole magistrale dont la vérité doit défier les siècles , affirma que le modernisme est le grand égout collecteur de toutes les hérésies .

    A partir du moment ou on évacue mentalement la réalité d’un corps supplicié revenant à la vie et quittant le tombeau, alors oui, on peut se permettre de monter tous les spectacles les plus extravagants et invraisemblables portant sur l’absurdité de la foi chrétienne.

    Autrement dit tous les railleurs de la sainte église de tous les temps ( et ils furent nombreux ) avaient tous pour dénominateur commun de rejeter profondément la glorification de notre Seigneur , adhérant en fait de manière implicite aux thèses modernistes des Ernest Renan , Alfred Loisy, et autre Jacques Duquesne, pour qui les écrits évangéliques , mais aussi les autres textes du nouveau testament ne sont qu’une succession de légendes pieuses et des impostures sans nom !

    Mais la conscience intime de la réalité des miracles eucharistiques de ces dernières années , surtout à Florence et Buénos aires, ou les espèces se sont transformées en véritables sang et chaires humaines , clairement scientifiquement identifiables en laboratoire, me détourne définitivement de toute réaction d’humour et de dérision envers les récits évangéliques , parce qu’ils sont en eux même une des meilleures réponses rédhibitoires envers le modernisme mortifère

  • Répondre
    Gisèle
    6 mai 2014

    Le grand cirque de Satan , aussi laid que lui !

  • Répondre
    chryssi dervissi kampa d'asterios
    6 mai 2014

    oui c’est ca a mon pays la grece il y avait aussi un piece du theatre du meme mauvais gout

  • Répondre
    frannot
    6 mai 2014

    Ouais ! ça a l’air vachement bidonnant…
    Pourvu que ça vienne en France.
    pauvre Belgique, pauvre Europe

  • Répondre
    Gilberte
    6 mai 2014

    Quand ils auront chassé le christianisme, ces Belges expliqueront ce qu’ils font sur terre, comment ils définissent l’homme par rapport à l’animal, l’homme ne descend pas du singe, il y retourne

  • Répondre
    hervé
    10 mai 2014

    bonjour pourquoi envoyer des mails qui peuve faire peur au personne et surtout que tous n’est pas vraiment fondé envoyer aussi des message positif comme en Irak les petite sœurs de JÉSUS son ami avec les musulmans et depuis la crucifixion de JÉSUS les chrétiens sons persécuter ils faut priée et aimer même seus qui vous persécute communion de prière un ami croyant …..

  • Répondre
    Elisabeth
    12 mai 2014

    tous les grands saints se sont inquiétés de la tiédeur. Nos églises vides, les (rares mais hélas réels) pretres pédophiles aussi en sont la conséquence. La ferveur s´ést réfugiée dans de petits groupes, y compris chez les évangéliques. Bref, l´Eglise n´est plus présente dans la société et le nombre horrifiant des avortements dans tous les anciens pays de chrétienté en est l´expression mathématique. Reconnaissons d´abord que nous avons tous péché et supplions le Seigneur de tourner de nouveau son visage vers nous.

Laisser un commentaire