Confirmation de la condamnation de l’ex Femen Eloïse Bouton


Eloise Bouton appel

Cette lamentable affaire de profanation remonte au 20 décembre 2013. Nous en avions abondamment traité à l’époque : voir notamment ici et ici. Condamnée en première instance le 17 décembre 2014, son avocat avait appel. Le jugement d’appel d’aujourd’hui a confirmé la décision du premier juge.

La cour d’appel de Paris a confirmé aujourd’hui la condamnation d’une ancienne militante des Femen, Eloïse Bouton, à un mois de prison avec sursis pour exhibition sexuelle lors d’une action dans l’église de la Madeleine à Paris […] Le 20 décembre 2013 au matin, la jeune femme s’était dirigée, torse nu, vers l’autel de l’église face à une dizaine de personnes présentes alors qu’une chorale répétait dans l’édifice. Elle portait sur le dos l’inscription « Christmas is cancelled » (Noël est annulé) et sur le ventre « 44e salope », en référence au manifeste de 343 femmes appelant à la dépénalisation de l’avortement en 1971. Elle avait ensuite déposé des morceaux de foie de veau censés représenter l’avortement de l’enfant Jésus […]

L’avocat de cette insensée a annoncé se pourvoir en cassation…

Source : Le Figaro, 15 février (merci O. R. pour ce signalement)

7commentaires
  1. Gisèle

    16 février 2017 à 0 h 12 min

    Un mois de prison avec sursis ??
    C’est honteux ! c’est comme qui dirait …rien !
    Allez donc faire la même chose dans une synagogue ou dans une mosquée … je ne suis pas sûre que les juges soient aussi cléments !
    La justice des hommes ne vaut que ce que valent les hommes …

    Répondre
  2. Charlotte Parc

    16 février 2017 à 2 h 58 min

    Et ce sont nos impôts qui paient tous les acteurs de la filière judiciaire (sauf l’avocat, à moins qu’elle n’ait bénéficié de l’aide juridictionnelle) …

    Répondre
  3. Coralie

    16 février 2017 à 12 h 09 min

    Cette photo me répugne, j’ai honte que ce soit une femme qui fasse ce genre d’exibition. C »est pas mieux que les parades honteuses et monstrueuses des pédés dans la rue auquel cà me fait penser bien qu’il n’y ait peut être pas de rapport. Pauvres enfants qui assistent aux exhibitions et aux comportements immoraux des adultes

    Répondre
  4. Françoise

    16 février 2017 à 19 h 44 min

    Un mois de prison avec sursis pour un acte de haine antichrétienne aussi ignoble ??????

    Répondre
  5. Joncquille

    20 février 2017 à 15 h 06 min

    Cette femme n’a rien qui la retient d’avorter, elle est libre de le faire, son action est pure provocation.

    L’avortement et ses dérives : les ventes des fœtus humains dépecés vivants (on leur arrache un œil, un bout de peau, ils sont vivants avec la souffrance que ça implique) pour les recherches scientifiques sur le clonage et recherche génétique c’est à vomir. C’est un marché considérable qui rapporte énormément d’argent au planning familial américain.

    Un fœtus humain jeté avec des déchets médicaux c’est glauque le monde est fou de méchanceté. Aucun respect pour ces petits êtres, on a jamais autant sacrifié nos enfants.

    C’est triste sans compter que chaque péché a ses conséquences.

    Il y a eu des signes miraculeux au Mexique quand le pays a autorisé l’avortement, et un cas de possession aussi en expiation de cette décision : Notre Dame de Guadalupe, protectrice des enfants à naître, priez pour nous.

    Répondre
  6. Gérard '

    22 février 2017 à 21 h 51 min

    @ Joncquille
    Il y a eu des signes miraculeux pas seulement au Mexique aussi en France, je l’ai vu de mes propres yeux en 1965,tout fut génialement étouffé!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter