Des chrétiens empêchés d’assister aux offices de Noël au Kosovo

Lue sur le blogue Orthodoxie cette protestation du diocèse orthodoxe de Ras et Prizren contre les provocations des autorités musulmanes kosovares.

« La célébration de la Nativité du Christ au Kosovo et en Métochie a été assombrie cette année par la conduite extrêmement inappropriée et provocatrice de la police kosovare, qui a procédé au monastère de Gračanica à une véritable “descente de police” parmi les visiteurs et a arrêté plusieurs fidèles qui étaient venus pour la fête. L’évêque diocésain, Mgr Théodose,  a déclaré que la police kosovare, par une telle conduite, décourage les fidèles de visiter leurs lieux saints et a fait preuve de brutalité d’une façon extrêmement primitive. Ayant en vue les incidents que la police kosovare a provoqués le jour de la fête du « Vidovdan » [fête nationale serbe, ndt] l’an passé, on peut dire que l’on est devenu coutumier du fait que chaque fête religieuse de l’Église orthodoxe ait lieu dans la peur de la terreur et des arrestations policières. Mgr Théodose a également exprimé son grand mécontentement au sujet de l’attitude incorrecte des institutions du Kosovo envers les personnalités officielles serbes, auxquelles l’accès aux lieux saints de l’Église orthodoxe serbe a été interdit. Ou encore, lesdites personnalités sont obligées, comme dans le cas de M. Vulin [directeur du bureau pour le Kosovo et la Métochie du gouvernement serbe, ndt], de quitter précipitamment le monastère de Gračanica avant la fin de la cérémonie. Un incident semblable s’est produit il y a quelques mois, lorsque M. Marko Đurić, conseiller du président de la République de Serbie, a été brutalement expulsé du territoire du Kosovo. L’évêque Théodose a fait savoir aux officiels internationaux présents qu’une telle conduite des institutions kosovares est inacceptable et que par voie de conséquence, la célébration dans des conditions normales des fêtes chrétiennes est devenue impossible.

La complicité des autorités municipales et des extrémistes continue à fonctionner de la même façon que lors des émeutes de 2004, lorsque certains des dirigeants municipaux ont orchestré l’incendie des églises à Đakovica et certaines autres municipalités.
Les ultranationalistes de l’organisation “Autodétermination” avaient prévu, deux jours à l’avance, la manifestation qui devait avoir lieu le jour même de Noël devant le monastère de Dečani, sous prétexte de leur opposition à la décision du Tribunal suprême du Kosovo qui a confirmé le droit de propriété du monastère sur 50% de ses terres, que les structures locales lui contestaient depuis douze ans. Les déclarations enflammées du maire de Dečani Rasim Selmanaj, qui a dit qu’il ne se plierait pas à la décision du Tribunal suprême du Kosovo, et des représentants de la l’organisation “Autodétermination” ont dissuadé de nombreux fidèles de venir fêter Noël près des reliques du saint roi Étienne de Dečani [qui se trouvent dans ledit monastère, ndt]. Rappelons que ce n’est pas la première fois que les autorités municipales, en collaboration avec les organisations ultranationalistes albanaises terrorisent le monastère de Dečani. Le monastère, depuis la fin des hostilités, a subi à quatre reprises des attaques armées et, à maintes reprises, des manifestations ont été organisées, porteuses de messages de haine, d’intolérance religieuse et ethnique, bien qu’il ait aidé pendant la guerre les Albanais du Kosovo, ayant abrité dans ses murs près de deux cents de leurs réfugiés. La haine obsessive, ethnique et religieuse, envers le monastère de Dečani et des autres lieux saints de l’Église orthodoxe serbe ne fait que montrer le côté obscur de la société kosovare qui, par la tolérance d’une telle conduite, peut difficilement attendre l’intégration dans les cercles politiques européens et civilisés. »

Source : Orthodoxie

email

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

9 Commentaires

  • Répondre
    12 janvier 2013

    ils ont tant souffert il y a quelques années par les serbes et les kosovars, ils se vengent maintenant, c’est regrettable mais comme dit le proverbe « la vengeance est un plat qui se mange froid »Espérant que le temps apaise ce conflit.

    • Répondre
      Philippe Lemaire.
      13 janvier 2013

      Si les albanais étaient restés en Albanie, ils n’auraient pas  » tant souffert « . N’oublions pas que tout a commencé il y a longtemps par l’invasion de l’Europe par les turcs.

      • Répondre
        richard
        13 janvier 2013

        Vous avez raison !

  • Répondre
    theofrede
    12 janvier 2013

    s’agit-il de menées anti-chrétiennes ou de mesures anti-serbes ? j’ai l’impression qu’on a tendance à confondre les deux
    la communauté catholique du Kosovo, qui elle n’est pas serbe, a-t-elle eu à souffrir de brimades de ce genre ?

  • Répondre
    Philippe Lemaire.
    13 janvier 2013

    L’occident et en particulier l’Europe s’est couvert de honte en agressant le peuple serbe puis en reconnaissant le kosovo contre l’avis de la Russie. Voilà où nous en sommes. Quand comprendrons-nous qu’il faut combattre l’islam partout où il progresse comme l’ont fait nos ancêtres au lieu d’être complice avec lui comme le sont nos gouvernants trop souvent et même beaucoup d’évêques en France ?

    • Répondre
      Didier
      13 janvier 2013

      Tout à fait d’accord avec vous ! Quelle honte de renier notre culture européenne judéo-chrétienne sans cesse par démagogie envers les minorités musulmanes qui en profitent pour exiger toujours plus de droits ! Quand les gens vont-ils se révolter au lieu que chacun dénonce cela en aparté …

  • Répondre
    elisabeth de lobkowicz
    14 janvier 2013

    La France est tres pro-serbe. Ayant connu beaucoup de Yougoslaves en Allemagne, j´ai une autre perception. N´oublions pas que l´Eglise Orthodoxe serbe, avec son patriarche Pavle a soutenu a fond le régime de Milosevic et jeté de l´huile sur le feu dans le conflit qui a déchiré la Yougoslavie dans les années 90. Les orthodoxes du Kosovo paient la note aujourd´hui, ce qui est regrettable a tout point de vue, et n´excuse pas, bien sur, la police kosovare.

    • Répondre
      Philippe Lemaire.
      14 janvier 2013

      Qui sont nos ennemis ? Qui sont nos alliés objectifs ? Posez-vous la question. L’islam est aujourd’hui notre ennemi comme dans les années 30 c’était le nazisme.

Laisser un commentaire