Des chrétiens privés d’eau et de bois de chauffage en Inde

Après s’être livrés à plusieurs attaques contre les églises chrétiennes dans l’État occidental du Maharashtra – début décembre dans la ville de Malvan, le 30 décembre dans le village de Manor et encore dimanche dernier 6 janvier dans la ville de Palghar –, les militants hindouistes extrémistes adhérant à l’idéologie de l’Hindutva ont lancé une campagne contre les chrétiens, d’origine tribale, du village de Manor visant à les priver d’eau et de bois de chauffage. Il leur est fait interdiction d’aller tirer de l’eau des puits et d’acheter du bois de chauffage chez les marchands ! Le but est, évidemment, de les forcer à quitter le village et à débarrasser les hindouistes de leur présence impure… Quand les chrétiens demandent à la police de protéger leurs lieux de culte, cette dernière exige 2 000 roupies (un peu plus de 30 € – le salaire moyen en Inde est de 100 roupies par jour) d’indemnité par fonctionnaire mis en faction devant une église, sans garantie, évidemment, qu’il sera bien utile si des centaines d’hindouistes décident de prendre d’assaut le lieu de culte…

Source : UCAN India

Bookmark and Share

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

3 Commentaires

  • Répondre
    10 janvier 2013

    ils veulent les faire disparaître de n’importe quel façon que ce soit, par arme où de froid et de faim.

  • Répondre
    theofrede
    11 janvier 2013

    compte-tenu de l’organisation sociale de l’hindouisme, dans quelle caste les extrémistes hindous mettraient-ils les chrétiens « récupérés » ?

Laisser un commentaire