Deux nouveaux cas de persécution contre des chrétiens en Inde


L’Agence Fides nous informe, dans une dépêche d’hier, de deux nouveaux cas douloureux de persécution contre des chréiens dans le Madhya Pradesh en Inde. D.H.

Deux épisodes de persécution à l’encontre des chrétiens ont eu lieu ces derniers jours dans l’État du Madhya Pradesh (dans le centre de l’Inde) mettant en alarme la communauté locale. C’est ce qu’indique à l’Agence Fides l’association Isai Mahasangh, fédération œcuménique de mouvements chrétiens de l’État, promue par l’Église catholique.
Le premier incident a eu lieu dimanche dernier, 25 mars, dans le district de Chindwara, où trois chrétiens ont été arrêtés au cours d’une réunion de prière se tenant dans une maison du village de Bichua, dans une zone très reculée. Vijay Mohar, responsable de la communauté locale a déclaré : « Il s’agit de membres de mon église. Ils sont faussement accusés de conversions forcées. La police les a arrêtés et ne leur a pas permis d’utiliser aucun moyen de communication ».
La police locale est intervenue sur la base d’une plainte indiquant que « ces personnes cherchaient à convertir par des moyens illégaux, créant tension entre les communautés ». Ils sont accusés d’avoir violé la loi sur la liberté de religion (Religious Freedom Act approuvé au Madhya Pradesh en 1968) et resteront en détention préventive pendant 12 jours. Selon les fidèles locaux, « la police a agi sous la pression de groupes fondamentalistes hindous » attendu que « les fidèles étaient simplement en prière ».
Dans le cadre d’un second incident, intervenu dans le district de Barwani, la police a interrompu une Convention de trois jours organisée en fin de semaine dernière par les communautés chrétiennes locales. Le pasteur Kiran a indiqué à Fides : « Nous avions l’autorisation de l’administration pour une manifestation de trois jours. C’est pourquoi nous nous sommes opposés à l’ordre de la police parce que nous étions parfaitement dans la légalité ». L’épisode a créé beaucoup de tension entre les chrétiens, les forces de l’ordre et les groupes extrémistes hindous, qui ont exercé des pressions afin de faire annuler la manifestation.
La communauté chrétienne au Madhya Pradesh a annoncé l’organisation d’une marche de protestation qui se tiendra le 14 avril prochain. À la marche en question adhéreront la fédération œcuménique Isai Mahasangh, d’autres associations et des hommes politiques chrétiens qui signaleront la situation des minorités religieuses au gouverneur du Madhya Pradesh.

Source : Agence Fides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 5105 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter