Doubs : incendie volontaire d’une chapelle


pompiers doubs

On ne nous fera pas le coup de la “combustion spontanée”… Pas de doute sur l’intention criminelle…

Ce vendredi [10 janvier] vers 10 h, les gendarmes ont été alertés. Un début d’incendie avait été constaté à la chapelle d’Aibre, située dans l’éponyme rue. Un acte manifestement volontaire. La porte présentait effectivement d’impressionnantes traces noirâtres là où, à la jointure des deux battants, le feu a commencé à mordre le bois. Selon les premiers éléments collectés sur place, les restes d’un produit destiné à accélérer la combustion ont été retrouvés. Ce qui accrédite la thèse d’un acte délibéré. Dans quel but ? Un technicien en identification criminelle a été dépêché sur les lieux pour pousser plus en avant les recherches. Une plainte a été déposée par la mairie pour ces dégradations. Le fait que le bâtiment visé soit un édifice religieux constitue une circonstance aggravante. Le code pénal rappelle que « la dégradation de lieux de culte et destruction volontaire d’un bien par un incendie » (N.D.L.R. : ce qui cadre parfaitement avec les faits) sont passibles de dix ans d’emprisonnement et 750 000 € d’amende.

Source : L’Est Républicain

10commentaires
  1. Pingback: Montée de la Christianophobie | Doubs : ... |

  2. Colline

    11 janvier 2014 à 21 h 17 min

    Je suis curieuse de voir la réaction de l’archevêché de Besançon … J’ose espérer qu’il portera au moins plainte pour antisémistisme catholique … le mot cathophobie ne fait réagir personne ! Mais antisémitiste est un mot qui crée toujours des réactions !

    Répondre
  3. Maurice

    12 janvier 2014 à 8 h 06 min

    Il vaut bien mieux insulter, dégrader, détruire des lieux et objets catholiques que juif ou musulman, les décisions de manu-le-chimique en sont une belle preuve !
    Crachez tant que vous voulez sur NOUS, pas sur les autres religions du livre, surtout pas les premiers. (sans oublier les frères tabliers qui ne doivent pas être critiqués)

    Répondre
  4. JEAN PN

    12 janvier 2014 à 9 h 06 min

    Et là, on ne l’entend pas à Manuel Valls ?
    C’est bien la preuve qu’il y a 2 poids 2 mesures en France. Il faudra bien faire changer tout cela … même par la révolution si nécessaire !!!

    Répondre
  5. gerard

    12 janvier 2014 à 9 h 22 min

    il faut arreter de tendre les joues il faut que les évèques de France mobilisent les chretiens
    fini de faire de l’angélisme laissons ça à l’armée du ciel

    Répondre
  6. Daniel PIGNARD

    12 janvier 2014 à 16 h 55 min

    Citation de Manuel Valls en juillet 2012 lors de l’inauguration de la mosquée de Clergy :
    « Je suis le ministre des cultes….Toute attaque contre une religion, contre un de ses fidèles ou un de ses lieux de culte est une attaque délibérée contre la République et ses valeurs. Elle nécessite, en retour, une réponse déterminée des pouvoirs publics. » (Le Figaro 8/01/14)
    « Car ils disent, et ne font pas. Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt. » (J.C.)

    Répondre
  7. Gilberte

    12 janvier 2014 à 17 h 48 min

    un pyromane récidive souvent, il est dangereux; mais il bénéficiera sans doute de circonstances atténuantes, puisqu’il incendie une chapelle ce qui laisse le gouvernement indifférent

    Répondre
  8. poulain salvat françoise

    12 janvier 2014 à 21 h 14 min

    si vous comptez sur les évêques——-c’est le peuple chrétien qui doit se soulever!!!

    Répondre
  9. Françoise

    12 janvier 2014 à 22 h 16 min

    L’article du code pénal précisant que la dégradation de lieux de culte et la destruction volontaire d’un bien par un incendie sont punis de 10 ans de prison et 750.000 euros d’amende est applicable tant qu’il n’a pas été révoqué. Mais comme il s’agit ici de lieux de culte et édifices chrétiens, on peut s’attendre à des sanctions minimes voire nulles.

    Répondre
  10. sylviehoubouyan67187600

    13 janvier 2014 à 5 h 11 min

    Il faut se défendre. C’est parce que les chrétiens ne se défendent pas assez qu’ils sont attaqués. Évidemment c’est tout d’abord l’Etat qui devrait les défendre au nom du principe de laïcité ! Mais le gouvernement actuel est un peu mou et même réticent pour appliquer le principe à l’égard de la religion du pays qu’il  » gouverne « .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter