[EDITION SPECIALE] Mobilisation parisienne pour les chrétiens d’Irak



Paris. Environ 2 500 personnes (3 000 selon deux policiers interrogés) ont manifesté aujourd’hui leur solidarité aux chrétiens d’Irak. Le rassemblement avait lieu à 14h près de la Statue de la Liberté, pont de Grenelle.

Vers 14h près de la statue de la Liberté

Après un « Notre-Père » en français et en irakien, les noms des victimes de l’attentat d’il y a 15 jours ont été cités et pour chacun, une fleur jaune a été jetée à la Seine.

Puis le cortège s’est dirigé vers le Parvis des droits de l’homme au Trocadéro via l’île aux Cygnes, le pont de Bir-Hakeim, le square Alboni, la rue de l’Alboni, la place du Costa-Rica et enfin la rue Franklin.

Le cortège sur l'île des Cygnes vue du pont de Bir-Hakeim

Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes aux côté de l'abbé Guilhem Le Coq (Fraternité Sacerdotale Saint Pierre) sur le pont de Bir-Hakeim

La traversée de l'avenue du Président Kennedy, pour rejoindre Passy

Le cortège rue Franklin

L'arrivée du cortège place du Trocadéro et du 11 novembre

Sur le Parvis des droits de l'homme, de jeunes chrétiennes d'Orient crient : "justice, paix, protection, non non non à l'extermination !"

Etaient entre autres présents :

  • Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes et président de Pax Christi France
  • René Guitton, délégué exécutif de la LICRA chargé des relations avec les Cultes
  • l’abbé Guilhem Le Coq (Fraternité Sacerdotale Saint Pierre), aumônier du pèlerinage de Pentecôte Paris-Chartres, envoyé par l’abbé Vincent Ribeton (supérieur du district de France de la FSSP)
  • François Pupponi, député-maire (PS) de Sarcelles
  • l’abbé Pagès
  • l’humoriste Frigide Barjot
  • Axel de Boer, président de Solidarité France
  • Gonzague de Chantérac, secrétaire des Jeunes indépendants (CNI) et candidat de la majorité pour les cantonales en Vendée
  • Alexandre Gitakos, délégué national des Jeunes pour la France (MPF)
  • Emmanuel Delhoume (conseiller national du Parti de la France)
  • Louis Chagnon (Chrétienté Solidarité)
  • Jeanne Smits et Olivier Figueras (Présent)

L’absence de Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a été remarquée par de nombreux manifestants qui avaient en tête la présence du Cardinal Barbarin, archevêque de Lyon à la marche pour la paix en Irak organisée jeudi matin à Lyon. Un paroissien parisien a ironisé « Mgr Stenger, nouvel archevêque de Paris ». L’évêque de Troyes nous a assuré qu’il n’avait pas communiqué au sujet de sa présence à cette marche avec Mgr Vingt-Trois.

Deux drapeaux qu'on voit rarement flotter ensemble...

Côme Dubois (V2 – 21/11/10)

13commentaires
  1. gindre

    14 novembre 2010 à 17 h 51 min

    j’y étais; c’était extraordinaire de voir les drapeaux de la Licra voisinner avec les drapeaux français frappés du Sacré Coeur!!!

    Répondre
  2. Pingback: Mobilisation parisienne pour les chrétiens d’Irak « FRANCE-ISRAËL JEUNES | Le mouvement des jeunes français -pro-israeliens |

  3. Pierre Régnier

    14 novembre 2010 à 20 h 59 min

    Félicitations pour cette manifestation de soutien aux chrétiens victimes de l’islam en Irak

    Mais ne vous arrêtez pas là. Exigez que toutes les religions – donc aussi le catholicisme – rejettent fermement et très officiellement leur croyance en une prétendue volonté de violence de Dieu.

    Je vous rappelle que le cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI et principal rédacteur du nouveau catéchisme de l’église catholique, y a fait réaffirmer la validité de cette croyance.

    Répondre
  4. Markus

    14 novembre 2010 à 21 h 09 min

    Xavier Lemoine, Maire de Montfermeil, était aussi présent.

    Répondre
  5. Pingback: Les personnalités musulmanes invitées à manifester dimanche ne sont pas venues | Observatoire de la christianophobie |

  6. Pingback: A la Une | Observatoire de la christianophobie |

  7. Olivier

    15 novembre 2010 à 0 h 06 min

    L’absence de Monseigneur Vingt-Trois est d’autant plus triste qu’il est l’ordinaire en France des chrétiens de rite oriental.

    Répondre
  8. Pingback: Osservatore Vaticano » Blog Archive » Soutien aux chrétiens d’Irak |

  9. Pierre

    15 novembre 2010 à 8 h 16 min

    Merci « Pierre Régnier » de m’apprendre que le catholicisme doit aussi rejeter sa « croyance en une prétendue volonté de violence de Dieu ».
    A part pour les catholiques qui ne connaîtraient pas les évangiles ce qui, vous en conviendrez, est très dommage, je ne vois pas en quoi il y a une violence physique dans la religion catholique. Peut-être avez-vous lu un évangile apocryphe pour proposer une telle thèse ?
    Sinon, je regrette de ne pas avoir su l’existence de cette manifestation avant qu’elle ait lieu. J’aurais vraiment aimé y participer.

    Répondre
  10. Lucie S.

    15 novembre 2010 à 9 h 05 min

    M.Pierre Régnier ne connaît rien à la doctrine de l’Eglise.Les textes du concile condamnent clairement la violence au nom de Dieu et les papes et les évêques l’ont toujours confirmé depuis fort longtemps.Je croyais que tout le monde connaissait cette position de l’Eglise et qu’il n’était même plus nécessaire de la marteler.Benoît XVI,que vous croyez pouvoir attaquer, a répété il y a quelques jours qu’on ne tue pas au nom de Dieu et que tout être humain a droit à la liberté religieuse.A propos du Catéchisme de l’Eglise catholique ,à la rédaction duquel a participé le cardinal Ratzinger,vous semblez avoir été victime d’une hallucination car à aucune page il n’est question de légitimer la violence au nom de Dieu -ou alors donnez-nous le numéro du paragraphe.Avant de calomnier l’Eglise ou le Pape il faut se renseigner à la source au lieu de répéter des on-dit.

    Répondre
  11. philippe

    15 novembre 2010 à 9 h 41 min

    A pierre Régnier.
    Je suis en colère après votre discours, comme Jésus lorsqu’il chassa avec force les marchands du temple.
    Bonjours ami en Christ. Le Pape à entièrement raison sur ce qu’il dit. Comment osez-vous parler de violence du catholicisme (aujourd’hui en 2010), en comparaison de ce qui se passe chez nos frères en humanité les islamistes ?
    Arrêtez avec cette non violence aveugle qui nous a conduit progressivement à ce que nous en sommes réduit aujourd’hui.
    Rassurez vous, je suis Chrétien, et je ne prône pas d’entrer en guerre sur un coup de colère. Mais je ne prône pas non plus(comme vos arguments nous amènent à le penser) de me laisser égorger comme un agneau pour imiter, en quelque sorte, Notre Seigneur Jésus sur la Croix. Il ne faut pas tout mélanger. Tous les Chrétiens ne sont pas (heureusement pour nos jeunes enfants) destinés à mourir en martyr; Cependant, il est vrai que Jésus devait effectivement mourrir en Martyr pour, entre autre, sauver les pêcheurs. C’était sa mission qu’il avait accepté de son Père, Notre Père. Il avait choisi cette voie de son plein gré.
    Mais vous et moi, et ces pauvres frères d’irak, massacrés dans un lieu Saint, une église consacrée au Seigneur, avec des petits bébé innocents, n’ont certainement pas désirés mourrir en martyrs, même s’ils adoraient notre Seigneur Jésus. Alors Stop avec vos bonniments, gardez-les pour vous, Pierre. C’est le manque de concorde dans nos discours, qui fait notre faiblesse face à un monde musulman unis comme jamais lorsqu’il s’agit de défendre leur Foi.
    Notre Sainte Eglise catholique a bien assez de Martyrs à vénérer. Ne croyez vous pas cher Pierre Régnier ?
    L’Islam et le Catholicisme, ne sont pas sur la même égalité de par leur doctrine bien différentes sur la non violence.
    Cependant, si nos valeureux et courageux ancêtres qui avaient voués leur vie au Christ, par les croisades, n’avaient pas eu le courage de repousser l’invasion barbare de nos Terres Chrétiennes, ni vous , ni moi mon cher Pierre, ne serions là aujourd’hui pour évoquer le Christ librement, et encore moins manifester.
    Alors un peu de courage, un peu de discernement, ne vous ferez pas de mal, Pierre.
    Et dés aujourd’hui, je vais prier pour vous dans ce sens.
    L’heure n’est plus au débat et à la niaiserie, mais à l’action.
    Sachez, que des milliers de Chrétiens sont enfin sortis de leur torpeur à travers le monde, et partagent ce genre de discours que j’ai le courage et le devoir, devant Notre Dieu, de vous adresser aujourd’hui.
    « Il y a un temps pour la Paix et un temps pour la guerre » Ecclésiaste. Certes, je me répète: Prions pour la Paix, Mais, sachez que la Paix à sens unique n’est pas la paix, ce n’est qu’un apaisement.
    Qu’on se le dise!
    Que Dieu vous donne la Sagesse.
    Amitiés en Christ, Pierre.
    P.s (Jésus à dit, Pierre, sur toi je fonderai mon Eglise)
    (Et moi j’ajoute, Pierre Régnier, sur toi je compte pour sauver Notre Eglise).

    Répondre
  12. Béatrice Mugnier

    15 novembre 2010 à 12 h 56 min

    Je n’ai eu connaissance de cette belle manifestation que dimanche soir par un courriel d’une amie, qui m’envoie aujourd’hui ces images. Je pense qu’il aurait fallu faire davantage de publicité. N’envisageriez-vous pas une autre manifestation en prenant le temps de faire de la publicité (paroisses, « Famille chrétienne », Radio Notre-Dame, « La Croix »… et bouche à oreille), car je suis sûre que vous auriez beaucoup de monde. Peu de personnes étaient informées de ce rassemblement de dimanche 14 Novembre.
    Cordialement.
    Béatrice Mugnier

    Répondre
  13. Pingback: RCS » Blog Archive » Le double aveu de l’”Islam de France” … |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Translate »