Egypte : 12 coptes assassinés par des musulmans

Douze personnes ont été tuées après l’attaque samedi soir d’une église copte (Saint-Mina) au Caire. Un responsable de la paroisse, le Père Hermina, a déclaré à l’AFP que les morts étaient des Coptes tués lors d’une attaque en fin de journée « par des voyous et des salafistes (un mouvement fondamentaliste islamiste) qui ont tiré sur nous ».

Un corps recouvert d’un drap sur lequel était posé un évangile reposait dans l’église, dont le sol portait des traces de sang.

Des militaires, présents sur les lieux, ont tiré en l’air pour tenter de séparer les deux camps. Des musulmans ont quant à eux lancé des cocktails molotov sur les chrétiens, a constaté un journaliste de l’AFP. Les blessés, victimes de fractures ou de blessures par balles, ont été transférés à bord d’ambulances vers quatre hôpitaux de la ville, selon des sources médicales.

Des « voyous » ont également attaqué dans la soirée une autre église du Caire, l’église de la Vierge Marie, à laquelle ils ont mis le feu. Des pompiers étaient sur place dans la nuit pour tenter de maîtrise l’incendie.

Quelques images :

A noter que l’AFP qualifie l’incendie de deux églises coptes de « violents affrontements entre musulmans et chrétiens ». BFM TV parle de « violents affrontements interconfessionnels »

Côme Dubois

Bookmark and Share

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

5 Commentaires

  • Répondre
    Jean-Trifoullier Petibois
    9 mai 2011

    Je suis toujours horrifié par ces actes et aussi par cetains titres : « violence interconfessionnelle » ?
    Quand 12 personnes d’un même groupe A sont tuées par les membres d’un autre groupe B on ne dit pas que les 2 groupes se sont battus. On écrit si on est honnête : « le groupe A attaquée compte 12 victime » ou « le groupe B tue 12 personnes ».
    C’est sur il ne faut pas stigmatiser les aggresseurs.

    Sinon heureusement que l’armée égyptienne n’hésite pas à prendre des risques pour s’interposer et proteger nos frères coptes.
    Dieu les protège des fous extrêmistes ivres de sang.
    + In Hoc Signo Vinces +

  • Répondre
    Antoine
    9 mai 2011

    Guerre de religion?
    Les révolutions arabes vont déboucher sur les mêmes massacres que celle de France…Et c’est encore les chrétiens qui payent le prix lourd.

  • Répondre
    Véronique
    9 mai 2011

    J’ai lu d’autres témoignages selon lesquels l’armée laissait faire si les Coptes étaient assaillis.

Laisser un commentaire