Film “Au nom du fils” : une affiche blasphématoire ?


Un lecteur (merci B. pour ce signalement !) m’adresse l’affiche du film Au nom du fils du réalisateur belge Vincent Lannoo, qui est sorti sur les écrans du pays voisin et ami le 3 avril dernier.

Ne l’ayant pas vu, je n’ai rien à en dire (si quelques uns de nos lecteurs l’ont vu, leurs commentaires seront les bienvenus). On me dit que ce film est scabreux, choquant, sanglant, manichéen… Je n’en sais rien, ce que je sais c’est que son affiche est proprement blasphématoire.

A-t-on le droit, au motif de choquer le passant pour l’inciter à aller voir un film, de détourner un des plus magnifiques thèmes de la peinture occidentale, celui de « la Vierge à l’Enfant », et à en triturer un des chefs-d’œuvre parmi les plus achevés– celui d’Hans Memling (partie gauche de son fameux diptyque de 1487) – d’une manière aussi violente et vulgaire ? Je ne le pense pas.

17commentaires
  1. emma

    14 août 2013 à 13 h 10 min

    tropnul

    Répondre
  2. messager

    14 août 2013 à 13 h 54 min

    Il faut voir que cette affiche n’est pas d’hier ,c’était encore sous le gouvernement sarko (Avril 2012)
    depuis avec le nouveau gouvernement c’est …..PIREeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee!!

    Répondre
  3. Geneviève

    14 août 2013 à 14 h 20 min

    Sujet d’après la bande annonce : Une mère de famille voit son fils se suicider sous ses yeux. Elle apprend par la suite que ce dernier a été la victime de prêtres pédophiles. Image à l’appui ! Elle part à la recheche de chacun d’eux et les assassine les uns après les autres !…. C’est écoeurant !…

    Répondre
    • theofrede

      15 août 2013 à 7 h 02 min

      qu’une mère de famille venge la mort de son flls n’a rigoureusement rien d’écoeurant, même et surtout si les responsables de cette mort sont des prêtres pédophiles; il faudrait se rendre compte que l’on ne peut plus compter sur l’Etat pour ça, malgré tous les impôts qu’on lui paye et qui servent entre autres à faire vivre les associations LGBT; à la place de cette mère, j’aurais agi exactement de la même façon, et n’aurais pas eu le sentiment d’être christianophobe, bien au contraire; que l’affiche soit de mauvais goût est une autre affaire,

      Répondre
      • milano

        21 août 2013 à 17 h 04 min

        si vous aimez ces pratiques faite un tour au LGBT il recrute!!!!!!!!!!!

        Répondre
    • max

      16 août 2013 à 11 h 19 min

      Qu’est- ce qui est écoeurant ?

      Répondre
      • milano

        21 août 2013 à 16 h 33 min

        faite la meme chose avec mahomet et vous me direz si c”est choquant ok!!!!

        Répondre
  4. zézé

    14 août 2013 à 15 h 43 min

    a-t-on le droit de faire n’importe quoi de transformer n’importe quelle image ou icône CHRETIENNE sous prétexte de faire de l’argent ? FAITES-EN AUTANT AVEC LE CORAN ET VOUS VERREZ !!!!

    Répondre
    • theofrede

      17 août 2013 à 0 h 12 min

      il n’y a pas d’images dans le Coran

      Répondre
  5. Hélène

    15 août 2013 à 7 h 42 min

    Vraiment je suis choquée et infiniment triste. Rien ne justifie que l’on permette ces choses qui blessent une partie( même devenue peu nombreuse) de la population.

    Répondre
    • theofrede

      15 août 2013 à 13 h 24 min

      croyez-vous que beaucoup de gens connaissent Hans Memling ?

      Répondre
  6. Melmiesse

    15 août 2013 à 21 h 27 min

    ce réalisateur de films préfère la fiction à la réalité; dans l’émission C dans l’air sur ARTE ce jeudi, une juriste tunisienne a déclaré que dans les crèche de son pays, les enfants y étaient violés; les Tunisiens n’y peuvent rien car le personnel qui dénonce ces faits avait des ennuis avec la justice. Ainsi dans le monde, des enfants souffrent pendant que des imbéciles en détournent les yeux pour désigner l’Eglise

    Répondre
  7. Alex

    20 août 2013 à 16 h 52 min

    Ou se trouve donc la tolérance inhérente à toutes les religions?
    N’êtes-vous donc pas capable de distinguer une œuvre de fiction et la réalité?

    Répondre
  8. François

    7 octobre 2013 à 19 h 31 min

    $Je suis un vieux Nancéien (quoique émigré depuis longtemps en Alsace). Et je tiens à dire mon écoeurement. Je savais que le maire de Nancy était un franc-maçon, mais je ne pensais pas que l’on verrait un jour dans ma chère ville une telle SALOPERIE. Je suis avec tous ceux qui ont tenu à réagir contre cette ordure. Que Dieu ait pitié de leurs âmes.

    Répondre
  9. vierge

    7 mai 2014 à 23 h 30 min

    Avez vous vu ce film ? avant de jugé il faudrait peut etre le voir . je l’ai vu certe je suis atée mais je me souviens d’un autre film qui parlait de pédophilieau sein de l’église et celui ci n’avai pas fait polémique . se qui change dans celui si c’est qu’on nous montre une famille détruite par le secret de l’église. on voit surtout que l’église glisse en secret ces défaut au lieu de les omettre à la justice . j’ai un enfant et je dirai qu’a la place de cette femme se mec qui aurai violé mon fils je l’aurai trainé devant la justice et mis en prison mais pour les prétre c’est différent ils sont viré et le secret est défendu en gros c’est sa qu’il dénonce .
    parents ? ou pas ? qui etes vous pour dire qu’il n’est pas bien , dans une eglise on prone le respect un pédophile non
    saurai pu etre n’importe quel personne mais il y a eu des film sur des pedophiles alors pourquoi ne pas vouloir de celui si ? étiez vous contre saw ?

    Répondre
  10. Yannick

    8 mai 2014 à 7 h 04 min

    Personnellement, cette affiche ne me dérange pas.
    Le fait que certains cherchent à l’interdire, si
    Et que certains autres cherchent à interdire ce film, encore plus.
    Car ceci est du cinéma, et du bon, je trouve.

    c’est de l’humour noir. ça me fait un peu la même impression que certains sketches de Desproges

    Franchement, d’autres films sont bien plus nocifs que ça.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 5105 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter