Incendie de Fontainebleau : Cazeneuve adresse un « message de réconfort et de soutien » ; on attendait ses excuses !


5437883_d1b609be-b7c5-11e5-9ff9-00151780182c-1_545x460_autocrop

Les services du ministère de l’Intérieur ont diffusé hier, vers 11 h, dans la précipitation un communiqué portant la signature de Bernard Cazeneuve. Le voici, sitôt suivi de quelques remarques et commentaires.

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, fait part de sa vive émotion après que les églises de Fontainebleau et de Veneux-les-Sablons (Seine-et-Marne) ont toutes deux été endommagées ce matin par un incendie. À sa demande, le préfet de Seine-et-Marne s’est rendu sur les lieux. Le parquet a ouvert une enquête qui permettra de faire la lumière sur les causes de chacun des sinistres. Tout incendie d’origine criminelle donnera lieu à la recherche active des auteurs, qui devront répondre de leurs actes devant la Justice. Le ministre de l’Intérieur rappelle sa détermination à assurer la protection de tous les lieux de culte. Dans cette triste circonstance il adresse aux fidèles du diocèse de Meaux et aux catholiques de France un message de réconfort et de soutien.

  1. Le 8 janvier, le ministre de l’Intérieur se fendait d’un communiqué relatif à la « Profanation de la grande mosquée de Perpignan », et exprimait son « indignation ». L’incendie criminel de l’église Saint-Louis de Fontainebleau s’est aussi accompagné de profanations – et même d’un sacrilège. Le mot de « profanation » est, absent, dans ce dernier cas, du communiqué ministériel et « l’indignation » pour l’affaire de la mosquée réduite à une « vive émotion » pour celle de l’église…
  2. Cazeneuve a dépêché sur les lieux le préfet de Seine-et-Marne. Il eût mieux fait de s’y rendre lui-même. Après tout, Fontainebleau est à portée de voiture et il n’est pas (encore) nécessaire qu’un convoi ministériel soit escorté de véhicules blindés. Il a bien su trouver le temps pour aller, la veille, déguster le « thé de la fraternité » dans une mosquée…
  3. Cazeneuve n’aurait-il pas mieux fait en révoquant son préfet incapable d’assurer la sécurité de nos lieux de culte en cette période « d’état d’urgence » ? Le préfet n’a pas fait son boulot, d’autant plus que l’église Saint-Louis était de toute évidence “fragilisée” par l’échafaudage de sa façade offrant un cheminement tout indiqué pour les malveillants ce qui aurait dû motiver une surveillance “renforcée”.
  4. Ce n’est pas de « réconfort et de soutien » dont nous avons besoin, mais de protection ! Pas de mots mais des actes. Qu’on se le dise : le ministère de l’Intérieur est incapable d’assurer la protection de nos lieux de culte. Cazeneuve devrait le reconnaître officiellement plutôt que de nous lasser de ses rodomontades sur sa « détermination à assurer la protection de tous les lieux de culte ». Une détermination sans moyens, c’est de la rodomontade, et sans véritable intention, c’est un mensonge.
  5. Ce n’est donc pas le « réconfort » et le « soutien » du ministre que nous attendions, mais ses excuses !

Source : Ministère de l’Intérieur, 10 janvier

10commentaires
  1. Gérard P.

    11 janvier 2016 à 11 h 28 min

    Les « Socialistes » sont foncièrement anti-Catholique déjà depuis Staline,mentez tant que vous pouvez il en restera toujours queque chose. Voilà!

    Répondre
  2. penelope

    11 janvier 2016 à 11 h 31 min

    j’espère que ce petit mot ne l’aura pas trop fatigué,d’autant plus que hier et avant hier leur journée était chargée,repas à l’Elysée ,commémoration des attentats,thé à la mosquée,cela faisait beaucoup pour eux.

    Répondre
  3. Remy

    11 janvier 2016 à 13 h 32 min

    Que font leur republique pour defendre nos Eglises…?
    RIEN.

    Répondre
  4. Gilberte

    11 janvier 2016 à 17 h 53 min

    Aujourd’hui 11 janvier, l’incendie de l’église de Fontainebleau est devenu un non-événement, les radios déplorent longuement le décès de David Bowi, impossible d’entendre autre chose, et en France les événements marquants sont les agressions d’un commissariat à Paris et une à Marseille. L’Eglise est muette: qui ne dit mot consent. On commence par les plaisanteries grasses de Charlie Hebdo, de France Inter, on continue avec de incendies d’églises, et comme l’Eglise est sourde indifférente, on finira par des assassinats

    Répondre
  5. Gisèle

    11 janvier 2016 à 19 h 54 min

    Comment voulez vous que la république qui est née dans le sang du roi catholique , des nobles et roturiers catholiques et de Vendéens catholiques , défendent la religion catholique ??
    Impossible ! Elle se renierait !
    De tous ces actes , Dieu en fera germer des fruits que vous ne pouvez imaginer , si nous les lui déposons au pied de la Croix de Jésus . Des grâces de guérison , des grâces de conversion , des grâces de paix retrouvée dans les couples et les familles , les villages et les paroisses ….

    Répondre
    • Maurice

      12 janvier 2016 à 18 h 45 min

      Les Vendéens catholiques ainsi que dans d’autres provinces françaises, car le soulèvement ne ce n’est pas cantonné à la Vendée et la Bretagne, presque toute la France c’est soulevé ! Souhaitons que nous nous soulevions une fois de plus pour rétablir notre souveraineté !
      Souveraineté du peuple comme il l’a réclamé en 1793/94 en souhaitant une autre fin !
      Beaucoup d’entre-nous sont prêts, alors, qu’attente-ton ?

      Répondre
  6. Gisèle

    11 janvier 2016 à 19 h 55 min

    défende ( pardon pour la faute )

    Répondre
  7. Lala

    11 janvier 2016 à 21 h 40 min

    Tres drôle! Oui, ces messieurs du gouvernement sont surmenés!

    Répondre
  8. BRUNIER Jean-Marie

    12 janvier 2016 à 10 h 29 min

    LAÏCITÉ. Mot trompeur ayant changé de sens à la fin du XXe siècle ; à l’origine, séparation de l’Eglise et de l’Etat ; aujourd’hui, soutien apporté par les collectivités publiques et le ministre des cultes* à l’exercice des religions autres que chrétienne (« laïcité positive: trad. : soutien à l’islam »).

    *-Précisons que Cazeneuve, tout comme son patron Valls son bien membres du Grand Orient de France !

    Répondre
  9. marguerite

    12 janvier 2016 à 14 h 55 min

    Je viens souvent sur ce site ; je m’aperçois que les très nombreuses églises chrétiennes disséminées sur tout le territoire français sont la cible de voyous qui détruisent systématiquement l’intérieur de nos églises sans que les médias ne s’en préoccupent Les petites églises de campagne ont parfois de très beaux objets de liturgie qui ont été donnés en offrande au cours des siècles et qui sont les témoins de la culture de la religion chrétienne dans tout le territoire national .
    aujourd’hui , l’Eglise de Fontainebleau a été la cible de mécréants qui ont détruit de nombreux objets de grande valeur avec le sentiment de saccager la religion catholique . Cette fois ,le sinistre est arrivé jusqu’aux médias qui se sont déplacés ce qui a poussé le ministre de l’Intérieur et du Culte à se déplacer également et à proférer son indignation , ce qui est la moindre des choses .Les autorités ont souvent plus de compassion lors qu ‘il s’agit de mosquées …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »