Inde : des chrétiens ne peuvent prier que sous protection policière

Après avoir été ostracisés, attaqués à plusieurs reprises et menacés de mort par des extrémistes hindous, deux douzaines de chrétiens du village de Mano (État du Maharashtra), ont pu tenir un culte dimanche dernier, mais sous protection policière… Voici plus de deux ans que la petite communauté chrétienne de ce village est la victime de la vindicte des extrémistes hindous et, jusqu’à dimanche dernier, la police refusait de les protéger. Des instructions ont du venir de haut pour que la police accepte de faire respecter le droit à la liberté religieuse inscrite dans la Constitution de l’Union indienne.

Source : UCAN India

email

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

8 Commentaires

  • Répondre
    gaudet
    18 janvier 2013

    j’en ai vraiment marre de voir des chrétiens systématiquement obligés de compter sur des polices par définition pourries, pour garantir leur sécurité , contre des bandes d’assassins!

    IL est grand temps que les chrétiens, prennent en main les conditions de leur survie, si j’étais à leur place, je chercherais immédiatement le moyen de m’équiper en armes, afin de pouvoir me défendre, et défendre les membres de ma communauté.

    Je suis chrétien, mais non pas un mouton à égorger gratuitement!

    Si je suis en mesure de suivre la messe! je suis également prêt à flinguer! si nécessaire au milieu même d’une église, si des sauvages essayent de la prendre d’assaut

    • Répondre
      keiser
      19 janvier 2013

      Si vous avez envie de flinguer quelqu’un, pourquoi ne vous faites – vous pas hindou – comme celà vous pourrez flinguer des chrétiens… Aparamment vous n’en faites pas la différence. Vous confondez le NCIS avec la foi … Bon courage avec un christianisme pareil ! Pas étonnant que certains veulent l’éradiquer Max !

  • Répondre
    Mick
    19 janvier 2013

    Querelle de clochers, l’église à fait de nous des moutons, pour mieux nous asservir, bons pour se faire égorger tel le prêtre en Turquie, alors doit-on attendre patiemment notre tour sous prétexte que nous avons été baptisés ?

  • Répondre
    gaudet
    19 janvier 2013

    Réponse à Mick

    Il faut affirmer ici que l’assimilation du statut de chrétien à celui de mouton reléve de la plus profonde absurdité. Cependant un tel niveau d’aveuglement est malgré tout partagé par des pretres français , dont mon propre curé qui m’affirma sa volonté de témoigner pacifiquement quelques soient les circonstances.

    Non vraiment remettons les pieds sur terre! dans la mesure ou les chrétiens ne peuvent compter sur des polices ou des politiciens évidemment pourris, et conservent encore la volonté de SURVIVRE! seule la défense armée autonome est envisageable!

    Réponse à « Keiser »

    Si vous êtes disposé à mourir égorgé en pleine messe ou à la sortie de l’office, libre à vous! cependant sachez dés maintenant que votre mort ne servira à rien ou si peu, car vos assassins ne seront certainement pas tentés de se convertir à la seule vue de votre cadavre, provoquant l’émotion de votre propre et seule famille éplorée. Mais n’empêchez pas les chrétiens désirant malgré tout sauver leur communauté , de prendre en main les moyens matériels de leur survie! d’autant plus que les pouvoirs publics sont soit dépassés , soit complices , soit encore pire incompétents!

    Ainsi donc l’église nous demande d’être fidèles aux sacrements et à la sainte messe, mais non pas de nous transformer en personnages falots, envers qui toutes les violences sont possibles sans aucune réaction. Croyez vous donc que Sainte Jeanne d’arc, pourtant trés catholique, a hésité longtemps avant de déclencher des batailles ou elle savait que des vies humaines seraient perdues! non bien sur!

    Encore une dernière précision, je n’ai pas l’intention de me faire Hindou, malgré votre conseil ridicule!

  • Répondre
    Jean-M
    19 janvier 2013

    Lire Luc 5 :27-36 ; Matthieu 5 :38-48…. le Ps 22 aussi…..de quel droit conteste-t-on la validité de ces passages d’éthique chrétienne.
    Je précise que pour les chrétiens , être frères, c’est être frères du Christ donc croire aux dogmes des 6 premiers conciles oecuméniques les dogmes christique et trinitaire (ce que d’ailleurs ne font pas les musulmans qui sont nos prochains et non des frères)
    Bien à vous en Christ, Seigneur et Sauveur.

  • Répondre
    jafi
    19 janvier 2013

    Point de vue de Gaudet que je partage totalement.
    Etre chrétien, l’afficher clairement et porter trés haut le message de l’évangile. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas se battre dans les deux sens du terme.

  • Répondre
    Melmiesse
    19 janvier 2013

    Pratiquement, 2 douzaines c’est 24 chrétiens, contre combien d’hindous,? il leur faudrait des canons autour de leur communauté, des mines anti-personnelles. L’intelligence, la diplomatie, surtout l’aide de Dieu leur est bien necessaire

  • Répondre
    gaudet
    20 janvier 2013

    Réponse à Melmiesse

    Ne vous inquiétez pas ! il est parfaitement inutile de parler de canons ou encore pire de champs de mines antipersonnelles pour protéger des églises ou des communautés catholiques. Etant moi même militaire de carrière , je peux vous assurer que les matériels d’artillerie et les mines antipersonnelles, coûtent énormément cher sur le marché international, mais sont également inadaptées aux problèmes de survie et de sécurité des chrétiens.

    En réalité les ennemis auxquels sont confrontés les chrétiens en Asie et en Inde , sont des musulmans ou des hindous au comportement mental rudimentaire et grégaire, si bien que une trentaine de bons gardes armés d’excellents fusils, suffiront à les maintenir en respect, sur chacun des sites menacés

    En effet, les populations non chrétiennes en Inde ou au Pakistan, sont très dangereuses dans la seule mesure ou elles sont certaines de ne pas être confrontées à un risque sérieux de la part des victimes qu’elles entendent exterminer. C’est la raison pour laquelle, si des gardes d’église , face à un attroupement menaçant, ont la présence d’esprit d’en tuer immédiatement 5 ou 6 , les autres survivants n’auront que le désir et le réflexe que de fuir et se mettre à l’abri, abandonnant tout projet d’agression contre les fidèles catholiques assistant à la sainte messe.

    Autrement dit la mort de quelques uns , sera la garantie de la survie et la sécurité de nos amis chrétiens. Les ennemis de l’église sont certes dangereux et cruels, mais pas au point de risquer eux mêmes leur peau, car dans ce cas, ils paniquent complètement, se comportent comme la dernière des lopettes, et ne menacent plus personne.

    Puissent les chrétiens commencer à tuer réellement certains de leurs ennemis, que ce soit au moyen orient, en Asie , en Amérique du sud, ou en Inde, cela sera connu partout dans le monde , et servira de bonne leçon et d’avertissement salutaire, soyons en surs!

Laisser un commentaire