Inde : les chrétiens doutent de la thèse policière sur le vandalisme d’Agra


1430127213

Mon court article du 25 avril, faisant étant de l’avancement de l’enquête policière sur les actes de vandalisme commis aux petites heures du 16 avril dans l’église Sainte-Marie d’Agra (Uttar-Pradesh), comportait un nombre record de… conditionnels… Six en tout. C’est dire si la thèse du jeune amoureux musulman éconduit par une paroissienne et passant sa colère sur des statues de la Vierge Marie, ne m’avait pas convaincu. Mes doutes d’alors semblent trouver aujourd’hui quelque substance, car les autorités catholiques locales doutent de la thèse policière et exigent une enquête indépendante. « Il n’est pas possible qu’il [le jeune musulman] qu’il ait pu faire tous ces dégâts tout seul. La version de la police n’est pas convaincante » soutient le porte-parole du diocèse catholique de Delhi. En effet, le commissaire de police qui a mené l’enquête prétend que la religion de la jeune fille n’est pas connue, ce qui veut dire qu’elle n’aurait pas été interrogée dans le cadre de cette affaire ? Absurde. Le commissaire a également déclaré à la presse : « [Le suspect] était amoureux d’une jeune fille qui venait régulièrement à l’église le samedi [quelqu’un qui se rend tous les samedis dans une église catholique est plus que probablement catholique…], mais ces derniers jours, il n’avait pas pu la rencontrer [si elle ne vient à l’église que les samedis pourquoi le suspect aurait-il tenté de la voir sur le site de l’église d’autres jours de la semaine ?]. Et donc, par colère, il a commis le délit ». Et voilà pourquoi votre fille est muette… Le Père Dominic Emmanuel du diocèse de Delhi est sceptique et trouve les explications de la police « douteuses ». Ce dernier acte de vandalisme était le sixième perpétré contre un lieu de culte catholique depuis décembre dernier à Delhi. Personne n’a de doute sur leurs auteurs : des hindouistes extrémistes. Que vient donc faire ce jeune musulman dans cette galère ?

Source : UCAN India (27 avril)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter