Israël : la basilique de la Transfiguration vandalisée et profanée


1-mount_of_transfiguration-thabor

Il s’agit de la basilique de la Transfiguration, dont s’occupent les Franciscains en Galilée. L’article, paru sur le site de l’agence de presse israélienne i24 News, comporte des imprécisions que j’ai corrigées entre crochets. La basilique a été construite en 1924 sur les ruines d’une église chrétienne primitive élevée entre le IVe et le VIe siècle, puis de celles d’une église bâtie par les Croisés au XIIe siècle. Le fait que des hosties, probablement consacrées, aient été jetées à terre autorise à parler de profanation sacrilège.

Une église dans le nord d’Israël, bâtie à l’endroit où s’est produite la transfiguration de Jésus selon la tradition chrétienne, a été vandalisée, des icônes ayant été endommagées et des calices volés, a indiqué mardi un responsable du lieu saint. Les responsables de l’église penchent davantage en faveur de l’hypothèse d’un vol que d’une action de Juifs extrémistes, accusés dans le passé d’actes de vandalisme sur des sites chrétiens en Israël, a indiqué Wadie Abou Nassar, un porte-parole des évêques en Terre sainte. Ce dernier n’était pas en mesure de préciser combien de calices avaient été volés dans la basilique de la Transfiguration ou combien d’argent avait été dérobé [dans un tronc] de donations. Du pain destiné à la communion [des hosties] a été jeté par terre. Les murs de l’église n’ont toutefois pas été entachés de graffitis comme souvent après des actes de vandalisme, a ajouté M. Abou Nassar. La police a ouvert une enquête.

Source : i24 News, 24 octobre

6commentaires
  1. Jean Ferrand

    9 novembre 2016 à 17 h 41 min

    Malheureusement la Transfiguration n’a pas eu lieu sur le Mont Thabor. L’évangile ne l’affirme pas. Il parle d’une haute montagne sur laquelle les apôtres et Jésus ont fait de l' »alpinisme » alors qu’ils se trouvaient près de Césarée de Philippe. Il s’agit très vraisemblablement du Mont Hermon.

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      10 novembre 2016 à 6 h 44 min

      @Jean Ferrand

      Depuis au moins le IVe siècle, c’est pourtant là qu’une tradition situe l’épisode de la Transfiguration. Le site du mont Hermont n’est pas plus assuré que le précédent. Mais cela ne change rien au scandale de ce vandalisme et de cette profanation.

      Répondre
      • Maysie

        10 novembre 2016 à 23 h 55 min

        La basilique se trouve en Galilée , comme le Mont Thabor.
        À mon avis, elle a été probablement vandalisée et profanée par des musulmans . Ils sont très nombreux dans cette région à vivre du tourisme chrétien.
        Ce qui ne les empêche pas de mépriser les chrétiens autant qu’ils détestent les juifs.

        Répondre
      • Jean Ferrand

        12 novembre 2016 à 21 h 58 min

        Votre réponse n’a pas de valeur historique. L’évangile parle d’une haute montagne alors que Jésus et ses apôtres se trouvaient près de Césarée de Philippe. Ce ne peut être que l’Hermon.

        Le Thabor n’est pas une haute montagne.

        Répondre
        • Daniel Hamiche

          13 novembre 2016 à 6 h 30 min

          @Jean Ferrand

          Ma réponse ne prétendait pas à la rigueur historique. Ce qui surprend le pèlerin en Terre Sainte, c’est que des lieux rendus familiers par notre lecture du Nouveau Testament, peuvent être identifiés ici, là ou ailleurs. C’est une Tradition (Origène, Cyrille de Jérusalem, Jérôme…) qui identifie le lieu de la Transfiguration au Thabor, dès les premiers siècles. Mais l’Hermon peut aussi être envisagé… Mon post n’était pas d’ordre historique ou topologique, mais entendait dénoncer la profanation qui s’y déroulée dans la basilique.

          Répondre
  2. Gérard P.

    10 novembre 2016 à 9 h 39 min

    La vérité dérange?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter