Kosovo : menaces islamistes taguées sur le monastère de Visoki Dečani


qg1RNhVGjOmjTPiu8bmNcJ3kn0IioEf8oeBIRn10ubGzlsMl8zZv6zBGTIQjCOXRXpBIuGfzbt-7t_9i0jk6m2I_M0oN8JtybY_qowK1-4rFzX4PvIT5dV1lMZQ=s0-d-e1-ft - copie

« Caliphate is coming » (le califat arrive)… Des menaces à prendre au sérieux pour le monastère orthodoxe de Visoki Dečani dont le mur de protection est en cours de construction. Voyez cette relation de Solidarité Kosovo.

Les trente moines de Visoki Dečani sont sous le choc depuis la découverte hier matin [12 octobre] de graffitis et d’inscriptions en arabe et anglais annonçant l’arrivée de l’Etat islamique et du califat au Kosovo. Depuis samedi soir, la muraille en construction destinée protéger les moines et le monastère est recouverte de plusieurs inscriptions et sigles dont celui de l’« ISIS », l’État islamique en Irak et en Syrie et de l’ « UÇK », considérée autrefois par la communauté internationale comme une organisation terroriste albanaise. Dépêché sur le terrain en urgence, le lieutenant Angelo Minelli, commandant de la KFOR locale, la force armée de l’OTAN, a assisté hier à une scène troublante. Alors qu’il constatait l’infraction en compagnie de l’higoumène Sava Janjić, sa visite fut chahutée par un groupe de jeunes Albanais, ameuté par les radios locales qui relayaient en boucle le motif de sa venue au monastère de Dečani. Se positionnant à tout juste quelques mètres du religieux et du militaire, une dizaine de jeunes hommes est venue crier à visage découvert et à pleins poumons les slogans tagués la veille au soir sur les façades du monastère. Une horde de soutien confirmant un peu plus l’hypothèse d’un acte de vandalisme réfléchi et délibéré. Face à ces nouvelles menaces proférées à l’encontre de la communauté monastique de Visoki Dečani, Solidarité Kosovo alerte à nouveau avec force sur la gravité de la situation et en appelle à la générosité du plus grand nombre pour achever le chantier de la muraille de protection initiée en juin dernier. Alors que les soldats de la KFOR commence à prendre congés des lieux, les moines du monastère s’affairent à poursuivre la construction de l’anneau de protection qu’ils espèrent voir les entourer d’ici la fin de l’année.

f4FXNXfJ3fxk46hzqZfOL27t5vEDzk7hJlEWxE10mCbBJYN0iqq9GnTinb6Pfear2oppUc-xVMUgV3iec8YyuvO3MWhe55E1vc5YHkqBMmMTY5zrWhYP=s0-d-e1-ft

qg1RNhVGjOmjTPiu8bmNcJ3kn0IioEf8oeBIRn10ubGzlsMl8zZv6zBGTIQjCOXRXpBIuGfzbt-7t_9i0jk6m2I_M0oN8JtybY_qowK1-4rFzX4PvIT5dV1lMZQ=s0-d-e1-ft

Vue aérienne sur le site de Visoki Dečani. Les points rouges représentent les endroits où les inscriptions en arabe ont été taguées alors que le tracé jaune délimite la propriété du monastère.

Vue aérienne sur le site de Visoki Dečani. Les points rouges représentent les endroits où les inscriptions en arabe ont été taguées alors que le tracé jaune délimite la propriété du monastère.

Source : Solidarité Kosovo (13 octobre)

3commentaires
  1. Gérard P

    14 octobre 2014 à 9 h 23 min

    Cela étonne qui??? Vu la suite logique des Islamistes !

    Répondre
  2. Jean Ferrand

    14 octobre 2014 à 13 h 20 min

    Le califat a, par définition, une vocation universelle. Il faut s’attendre à le voir surgir partout, y compris en France.

    Répondre
    • Maurice

      15 octobre 2014 à 8 h 54 min

      Mais il est en France !

      Ce qu’il y a c’est qu’il est dans les caves ; lorsqu’il en sortira ceux qui nous critiquent en disant que nous sommes des oiseaux de mauvais augures essaieront de nous donner des leçons en disant qu’eux voyaient clair, mais ne voulait pas alarmer.

      Classique.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »