La chapelle militaire de Toulon profanée…


Voici une information qui a été transmise sur le net (réseau facebook) par Monseigneur Robert Poinard, vicaire général du diocèse aux Armées et aumônier national de la Marine.

« J’apprends ce samedi soir [8 décembre] que la chapelle militaire de la base navale de Toulon a été profanée. On s’en est pris aux trois grands symboles de notre foi : le Saint-Sacrement (tabernacle renversé et brisé, les saintes espèces répandues sur le sol), le baptistère totalement brisé et l’ambon (la Parole de Dieu jetée à terre et piétinée). L’intolérance pénètre maintenant à l’intérieur des enceintes militaires : il y a de quoi être vraiment très inquiets. Faites connaître cet événement odieux ».

C’est fait !

26commentaires
  1. Jacques

    9 décembre 2012 à 8 h 35 min

    Pourriez vous citer vos sources. Je ne suis pas arrive a trouver trace de cette info ou que ce soit (meme sur le site du dioces aux armees).
    Je voudrais la faire suivre a mes contacts mais auparavent je souhaiterais etre sur de sa realite.
    Merci

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      9 décembre 2012 à 8 h 44 min

      @Jacques
      Comme je l’ai précisé, cette information est arrivée par le réseau facebook. Communiqué attribué à l’aumônier général de la Marine, transmis par un ami prêtre aumônier militaire que je connais, puis mis en ligne par un ami laïcs que je connais et dont le suis « ami » sur facebook… À noter que le Salon Beige – qui est de loin ce qu’on fait de mieux en matière de blogue d’information catholique en France – à repris cette information très tôt ce matin, et le metteur en ligne de ce communiqué est un connaisseur le la « Grande Muette”…

      Répondre
    • Mgr Robert POINARD

      9 décembre 2012 à 15 h 53 min

      Je confirme être l’auteur de cette nouvelle : j’ai reçu hier soir (samedi) un appel téléphonique du Père Bonnevie, responsable de l’aumônerie de la Marine à Toulon qui m’informait avoir été joint par les gendarmes à la suite de l’appel d’un marin qui, ayant voulu prier dans notre chapelle a trouvé le tabernacle fracassé, les Saintes Espèces sur le sol, le baptisère brisé et l’ambon renversé (il est en métal) et le livre des Saintes Ecritures piétiné. Actuellement la police scientifique est sur les lieux. Nous avons informé les plus hautes autorités de l’Etat et de la Défense. Comme d’habitude on parlera sans doute de « vandales » et non de « profanateurs » car c’est bien d’une profanation dont il s’agit quand on s’attaque au Baptême, à l’Eucharistie et à la Parole de Dieu.

      Répondre
      • Roehrig Marie-Aimée

        14 décembre 2012 à 16 h 43 min

        Monseigneur,

        Le pape Léon XIII avait demandé qu’une prière à Saint-Michel Archange soit dite à fin de chaque messe. Pourquoi ne la dit-on plus alors que, vu la persécution des chrétiens dans le monde et la haine qui se manifeste contre l’Eglise, il est plus nécessaire que jamais de prier Saint-Michel Archange ? Il s’agit de la prière suivante :
        « Saint Michel Archange,
        défendez -nous dans le combat.
        Soyez notre soutien contre la perfidie et les embûches du démon.
        Que Dieu réprime son audace ! telle est notre humble prière.
        Et vous, Prince de la milice céleste, par la vertu divine,
        Refoulez en enfer Satan et les autres esprits mauvais ,
        qui sont répandus dans le monde pour perdre les âmes.
        Ainsi soit-il.
        Cœur sacré de Jésus.
        Ayez pitié de nous (3 fois).

        Prions tous de tout notre coeur pour que ce ou ces profanateurs se convertissent ou que Saint Michel les empêche de nuire !

        Répondre
    • violette

      6 septembre 2013 à 7 h 52 min

      Je viens seulement d’apprendre, aujourd’hui 6 septembre 2013, cette triste nouvelle ! La presse nationale a bien relaté l’agression de l’iman de Drancy (X fois !!!!) mais jamais rien à cette époque ne nous a alerté sur la profanation de la chapelle ! Après recherche, « Var matin » explique en quelques mots la situation de l’époque mais absolument rien dans la presse nationale. Cette façon de procéder révèle bien la volonté des politiques de faire basculer la France …..

      Répondre
  2. Jacques

    9 décembre 2012 à 13 h 33 min

    Je suis egalement un connaisseur de la « Grande Muette » et des principes qui demandent qu’une info soit confirmee par plusieurs sources pour eviter le risque que plusieurs personnes citant et re-citant la meme source amplifient une info non confirmee au point qu’elle en apparaisse credible.
    Pour l’instant, je n’arrive pas a trouver une autre source qui vienne confirmer votre info qui est peut etre tout a fait exacte.
    Nous avons tellement de detracteurs qu’il ne faudrait pas preter le flanc a la critique en lancant une mobilisation mal ou non fondee.
    Bien cordialement

    Répondre
  3. sanchez

    9 décembre 2012 à 14 h 03 min

    comment savoir qui à commis de tels méfaits, il y a parfois des jeunes qui boivent un peu trop et ne savant plus ce qu’il font après, il y a aussi les adeptes de messes noires; certes Dieu n’a pas de mains et à besoin de nous pour agir, de plus nous connaissons sa clémence mais parfois on aimerait qu’il agisse ne serait-ce qu’en les paralysant un moment, le temps de les faire attraper et aussi que la justice céleste peut exister envers qui que ce soit.

    Répondre
  4. c

    9 décembre 2012 à 17 h 22 min

    Cette affaire peut être tout à fait vraie sans être reprise par des médias et même par le porte parole de la préfecture maritime de Toulon. Ne parlons pas du côté religieux de la profanation qui pour le système ne peut être qu’ un fait isolé de poivrots en goguette alors même que le catholicisme est une croyance-coutume qui tombe en désuétude et est à peine partagé par 5% de la population pratiquant régulièrement! Il ne peut s’agir d’un acte anti-catholique.
    Par ailleurs si cela s’est passé à l’intérieur de la base navale, cela veut dire que dans la plus grande enceinte militaire de la marine (encore non démantelée) où se trouve la majorité de la flotte française dont les unités les plus performantes, cela montre la déliquescence de notre pauvre armée. Mais qui pourrait en douter avec tout ce qui a été fait pour la faire mourir à petit feu depuis quelques décennies.
    Nos ennemis n’auront qu’à cueillir les fruits sur les arbres qui leur tomberont d’ailleurs dans les mains?
    Peut-être que déjà des ordres au plus haut niveau ont été donnés pour que rien ne filtre

    Répondre
    • Gisèle

      10 décembre 2012 à 10 h 47 min

      Tout à fait d’accord avec vous !
      Et cela se rajoute au non paiement des soldes qui a plongé certaines familles de militaires dans le désarroi et l’ endettement .

      Répondre
  5. c

    9 décembre 2012 à 17 h 26 min

    En complément – Le vicaire général du diocèse aux armés vient de mettre cela sur le portail du salon beige – article concernant cette affaire:
    « La police scientifique est actuellement sur les lieux. J’ai informé les plus hautes autorités de l’Etat et de la Défense. La presse locale en parlera demain.
    Il y avait déjà depuis plusieurs semaines des signes avant-coureurs puisque le panneau d’affichage à la porte de la chapelle était régulièrement vidé de ses affiches, arrachées, froissées et jetées à terre. Il faut savoir que cette chapelle reste ouverte nuit et jour car des marins viennent y prier à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit ».

    Rédigé par : Mgr Robert POINARD | 9 déc 2012 16:01:07

    Répondre
  6. Kerval

    9 décembre 2012 à 19 h 35 min

    Cela ne m’étonne qu’à moitié, car depuis maintenant pas mal d’années, on recrute tout et n’importe quoi, sans sélection de qualité, et surtout avec certaines préférences dans les orignes…. Suivez ma pensée….

    Répondre
    • jarczyk

      13 décembre 2012 à 16 h 59 min

      Salut! Kerval
      je partage tout à fait votre point de vue…Dire que c’est un acte anti catholique c’est tout simplement se voiler la face(si j’ose dire). C’est probablement un acte anti chrétien, un de plus,parmi tant d’autres, qui fleurissent sur le terreau de la lacheté coupable de toutes nos institutions devant l’islamisation rampante de la Nation Française ,avec la complicité des médias et la dictature sournoise de la pensée qui se met progressivement en place

      Répondre
  7. Michèle

    10 décembre 2012 à 9 h 54 min

    Sur Radio Notre Dame ce matin il a été question d’  » actes de malveillance » de « dégradations » sans la moindre allusion à quelque profanation que ce soit ( bulletins d’infos de 7h30 et 8h)

    Répondre
  8. Pingback: RCS » Blog Archive » Et ceci et tout le reste nous fait encore moins rire ! … |

  9. gilles

    10 décembre 2012 à 12 h 59 min

    svp: me « coupez »pas… l’info est certaine et une simple observation pour ici.
    J’ai su, par ailleurs, que les rations de survie des hommes de notre Marine Nationale Française avaient été « adaptée » halal et certifiées halal sur les emballages, pour la commodité de qui on devine… Marine Française ou islamique????

    Répondre
  10. Melmiesse

    10 décembre 2012 à 21 h 30 min

    ces faits sont l’expression de la haine du christianisme ; les Français sont peut-être déchristianisés , cela n’aboutit pas à la haine mais à l’indifférence. Par contre l’islam exprime bien le rejet du christianisme, ce que ne voient pas bien des prêtres qui nomment les musulmans « nos frères dans la foi »

    Répondre
    • LEFOL jean-pierre

      8 janvier 2013 à 22 h 48 min

      A qui le faute ?
      Catéchisme 1998 art.841 Le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les Musulmans, qui professent la foi d’Abraham , adorent AVEC NOUS le Dieu unique , miséricordieux, juge des hommes au dernier jour. (Cf.Vatican II , Paul VI , « Lumen Gentium » 2.16 et « Nostra Aetate » préambule 3)

      Répondre
  11. c

    11 décembre 2012 à 10 h 56 min

    Monseigneur Poinard n’a pas l’habitude des à peu près et il porte toujours la vérité en appelant un chat un chat, voir ici ses explications qui sont celles qui ont toujours été données par les témoins (mais elle sont évidemment très embarrassantes!) http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Chapelle-de-Toulon-Une-volonte-de-profanation–estime-l-aumonier-national-de-la-marine_a873.html
    Cette affaire est bien une profanation.
    L’agrif a mis son avocat sur l’affaire http://www.lagrif.fr/communiques/racisme-antichretien/profanation-de-la-chapelle-de-la-base-navale-de-toulon.html

    Répondre
  12. Claude Larue

    13 décembre 2012 à 17 h 27 min

    Que n’aurait-on entendu si c’était une mosquée qui avait été profanée!
    Mais une chapelle ça n’intéresse ni les médias, ni les français.
    Pauvre pays! Ton navire prend l’eau de toutes parts.

    Répondre
  13. Pingback: Noël : fête inconnue au bataillon pour l'Elysée ? | Contrepoints |

  14. Pingback: Profanation de la chapelle de la base navale de Toulon : un silence… assourdissant | L'observatoire de la Christianophobie |

  15. Pingback: RCS » Blog Archive » APPEL SOLENNEL A TOUS NOS LECTEURS ! |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »