La chasse aux chrétiens est ouverte dans le nord de la Syrie

Enlèvements, décapitations, appels aux meurtres des chrétiens, massacre de familles entières… La situation des chrétiens dans les zones contrôlées par les islamistes en Syrie tourne à la tragédie. D.H.

Des bandes de miliciens islamiques, sans contrôle, sévissent dans le cadre du conflit en cours en Syrie, tuant des civils innocents et prenant pour cibles les chrétiens. C’est ce que confirment des sources directes de l’Agence Fides dans différentes localités de Syrie, sources qui lancent une alerte en ce qui concerne la poursuite de ce qu’il est convenu d’appeler la « révolution syrienne ».
La situation est tragique dans la ville de Qusayr, dans le nord de la Syrie, au sein du district de Homs. Des bandes de miliciens provenant des rangs de l’opposition syrienne ont totalement détruit toute une rue chrétienne, non loin de l’église catholique. Le curé s’est enfui et « il n’est pas même possible d’ensevelir les cadavres » remarque une source de Fides.
De terribles vengeances sont mises en œuvre contre ceux qui tentent de dénoncer cette situation : le chrétien André Arbache, père de famille de 30 ans, a été enlevé en janvier dernier parce que son frère a dénoncé ouvertement à la télévision les violences perpétrées par les bandes armées. André a été contraint à s’engager dans l’Armée de libération syrienne. Voici deux jours, son cadavre a été retrouvé à Qusayr, décapité et abandonné, mangé par les chiens.
Les chrétiens sont victimes d’enlèvements. Trois fidèles enlevés, Sate Semaan, Oussama Semaan et Assaad Nakhlé, ont été libérés après le paiement d’une forte rançon. Des épisodes semblables ont également été enregistrés à Yabrud et Deir Atieh, dans les environs de Qara. « Personne ne sait exactement qui sont ces miliciens. Nous savons seulement qu’ils n’ont aucune hiérarchie et sont divisés en bandes armées qui cherchent de l’argent et n’hésitent pas à se rendre coupables de violences et de vols à l’encontre des civils » continue la source de Fides.
« Des nouvelles terribles circulent faisant mention du massacre de familles entières alors que certains instiguent à une guerre confessionnelle » poursuit-elle. La chaîne de télévision salafiste Channel TV Safa Cheikh Arour a invité l’Armée de libération syrienne « à attaquer les chrétiens infidèles » à Saydnaya et à Maaloula et à « poursuivre les chrétiens, alliés du régime ». Dans des localités telles que Qalamoun, la coexistence entre les différentes communautés, garantie jusqu’à hier, est fortement menacée et certains extrémistes invitent à « interrompre tout rapport avec les chrétiens ».

Source : Agence Fides

email

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

8 Commentaires

  • Répondre
    Michèle
    23 avril 2012

    Les inquiétudes des chrétiens évoquées ici même ne sont-elles pas pleinement justifiées? Maaloula, Saydnaya, les derniers villages où l’on parle araméen, Qara, où se trouvent Mère Agnès Maryam et les moniales de l’unité d’Antioche…est-ce possible? Où sont les observateurs? Planqués dans les meilleurs hôtels d’Alhttp://www.christianophobie.fr/wp-content/plugins/si-captcha-for-wordpress/captcha/securimage_show.php?difficulty=1&si_form_id=com&prefix=sbhnQz8QI40qTu1mep et de Damas pour recevoir des délégations des « rebelles de l’opposition syrienne » qui leur rendront compte de la situation devant une tasse de café?
    Et Monsieur « Droit dans ses bottes », va-t-on l’entendre se préoccuper du sort des chrétiens en Syrie? Primo, il s’en fout complètement, deusio, il est bien trop occupé à défendre sa gamelle..Que peut-on attendre de ses politicards sans foi ni loi, aussi nuls que lâches et cyniques?

  • Répondre
    jejomau
    23 avril 2012

    Comment Mr Juppé peut-il cautionner celà en ne disant rien publiquement ?

  • Répondre
    vijay
    23 avril 2012

    Les « observateurs » de l’ONU s’enfuient dès qu’ils entendent tirer et ne rapportent aucune violence. Il faut absolument qu’assad reste en place sinon la syrie va se transformer en afghanistan et les Chrétiens finiront tous par partir!
    Il n’y a qu’à voir ce qui est arrivé au Sud Liban.

  • Répondre
    24 avril 2012

    c’ est épouvantable Et que peut on faire sinon prier pour la paix,acceillir les réfugiés, ou accepter une guerre ou des soldats ONU périront et l’on voit ce qu’ il advient des pays tels Lybie, Afganistan,etc

    • Répondre
      admin
      24 avril 2012

      Il faut le faire savoir. N’hésitez pas à envoyer cet article à votre carnet d’adresses !

  • Répondre
    xrissi dervissi kampa
    24 avril 2012

    je suis indignee j’exprime mon support aux chretiens de Syrie et j’ai honte de ce monde.que Jesus Crist aie pitie d’eux.

  • Répondre
    Melmiesse
    24 avril 2012

    Les ministres des affaires étrangères des pays occidentaux réunis à Paris ont imputé au régime de Damas la responsabilité de la poursuite de la guerre; au contraire de l’opposition « qui a rempli ses obligations de cessez-le-feu » a dit le chef de la diplomatie A Juppé. Les opposants qui ont Al qaida dans leurs rangs recevront sans doute l’appui des casques bleus pour établir la charia et A Juppé retrouvra son poste avec les voix des catholiques

  • Répondre
    mara
    22 juillet 2012

    ON N ENTEND PAS BCP LES EVEQUES FRANCAIS DENONCER LE MASSACRE DES CHRETIENS !!!!!

Laisser un commentaire