La Martinique : exposition blasphématoire à Fort-de-France


Une lectrice (merci A. A. !) m’exprime, avec juste raison, le scandale d’une exposition blasphématoire actuellement en cours à Fort-de-France, ouverte à tous et gratuite – c’est-à-dire avec l’argents de contribuables ! Il s’agit de l’“œuvre” de la photographe jamaïcaino-étatsunienne Renée Cox, née en 1960 à Colgate (Jamaïque), intitulée Yo Mama’s Last Supper (la Cène de ta maman). Ce montage, à la va comme je te pousse, de cinq grandes photos de 50 cm x 50 cm, a été créé en 1996. Il s’agit d’une énième parodie blasphématoire de la Cène (en anglais Last Supper) de Léonard de Vinci. À noter que le personnage central de ce diaporama, donc représentant Jésus-Christ, n’est autre que Renée Cox elle-même exhibant sa nudité frontale et intégrale. À noter encore, au cas où la chose vous aurait échappée, que cette exposition se déroule dans les locaux de la Scène nationale L’Atrium Tropiques dont la direction avait refusé, au début de ce mois, de recevoir un festival de Gospels… On voit de quel côté penche le cœur de Hassane Kassi Kouyaté, directeur de cet établissement public !

Voici ce que m’écrit cette lectrice :

Une artiste jamaïcaine du nom de Renée Cox y expose un tableau représentant une mise en scène blasphématoire de la Sainte Cène de notre Seigneur. En effet, cette œuvre l’artiste elle-même debout en position de gloire, entièrement nue, en lieu et place du Seigneur (seins et pubis apparents). Elle porte comme une étole blanche assimilable au linceul du Christ autour des bras. Elle est entourée de 12 personnages hommes assis le long d’une grande table blanche garnie de vivres. Ces personnages aux jeux de regards plus que douteux sont habillés en vêtements d’époques, tuniques, etc. Dans le décor du fond, sur deux rideaux blancs de part et d’autre du personnage central, on voit deux croix. Cette mise en scène est sans équivoque !

12299486_10153743004969882_2131940870_o

12commentaires
  1. Gérard P.

    27 novembre 2015 à 19 h 30 min

    Religion athée mondial satanique!

    Répondre
  2. Maysie

    28 novembre 2015 à 6 h 14 min

    C’est moins dégoûtant que la m.
    Mais l’agression du sacré paye bien dans nos pays où la culture qui est chrétienne est foulée aux pieds.
    En contre point nous avons l’´horrible loi sur le soi-disant blasphème dans les pays de culture musulmane foulant aux pieds les droits de la personne humaine.

    D’où nous viendra le secours ?

    Répondre
    • benouze

      30 novembre 2015 à 11 h 51 min

      Le secours ne pourra venir que de la révolution du reste du peuple français vraiment chrétien et catholique, pas de ceux qui même baptisés ont tourné leurs dos à Jésus Christ et cela même parmi les prélats de l’église catholique qui pensent politique et argent que vérité et humilité.Voir ce qui est arrivé à l’abbé Henri Benoit à Lyon.

      Répondre
  3. CUTRI

    28 novembre 2015 à 10 h 14 min

    Je voulais regarder si cette “artiste” en est à son coup d’essai ou si elle en est habituée. Quand on regarde son “oeuvre” difficile de trouver une photo qui ne soit pas blasphématoire. Elle y mélange religion (bizarrement que chrétienne) et nudité. et dire que certains cela appellent de l’art.

    Répondre
    • Denis F

      29 novembre 2015 à 1 h 37 min

      C’est bien là tout le problème, cette prétendue création artistique!

      Répondre
  4. antoine r.

    28 novembre 2015 à 13 h 49 min

    Laissons faire..quand l’islam sera dominant chez eux, on rigolera bien! tout cela c’est de l’inconscience totale..qu’ils demandent à l’Arabie Saoudite d’envoyer des imans salafistes, pauvres martiniquais qui vivent avec l’argent de nos impôts. Antoine

    Répondre
    • Sophie

      1 décembre 2015 à 1 h 53 min

      Antoine, je suis choquée par cette représentation. C’est une déception pour l’artiste, car cette exposition n’a eu aucun succès. Je vous informe que les pauvres martiniquais ne vivent pas de vos impôts. Je paie mes impôts comme tout citoyens français et je ne suis pas la seule.

      Répondre
  5. Gilberte

    28 novembre 2015 à 21 h 14 min

    la pudeur vient à l’enfant après 4 ans, cette exhibitionniste a du avoir des problèmes à cet âge qui a stoppé son développement mental, à moins qu’un désir inconscient de provocation ne l’habite, elle est à soigner

    Répondre
  6. C.B.

    28 novembre 2015 à 23 h 40 min

    C’est étonnant, mais on n’entend jamais parler d’artistes ayant réalisé, par exemple, un collage montrant deux femmes nues en train de faire l’amour sur la Kaaba.
    Ça changerait pourtant…

    Répondre
  7. Maysie

    30 novembre 2015 à 11 h 49 min

    @ C.B.
    J’aime beaucoup votre suggestion !!
    Et elle rapporterait gros à l’artiste qui réaliserait cette œuvre d’art ….

    Répondre
  8. Gérard

    30 novembre 2015 à 16 h 37 min

    Je me souviens d’un SAINT PÈRE des années 60 qui a dit (NOUS MARCHONS DANS LA BOUE)aujourd’hui il dirait( on se noie dedans),la fameuse médaille de la liberté prôner par les hommes aura son revers ET LA?

    Répondre
  9. Clothilde

    30 novembre 2015 à 20 h 46 min

    Excusez-moi, mais tout ce que je trouve à dire c’est “la garce, la s…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 5105 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter