Le « Marathon de la Bible » interdit à Paris

Depuis huit ans, à l’initiative des Églises Protestantes Évangéliques de Paris-Île de France et organisé par l’association Une Bible par Foyer, se tient à Paris, place de la Bastille, un « Marathon de la Bible ». Pendant quatre jours et trois nuits, la Bible est lue, commentée, priée. Une manifestation pacifique – j’ai assisté à une partie de ce rassemblement voici trois ou quatre ans –, publique et gratuite. Le 30 septembre dernier, le site de cette manifestation précisait que les organisateurs n’avaient toujours pas reçu l’autorisation de la Préfecture de Police pour ce rassemblement prévu du 4 au 7 octobre. J’ai reçu hier, par un commentaire sur ce blogue, l’information suivante d’un lecteur que je remercie : « Alors que les autorités ferment des rues à la circulation dans certains quartiers le vendredi, pour que les musulmans puissent y prier, sachez que les autorités de la ville de Paris viennent de refuser l’autorisation de lire la Bible en public sur la place de la Bastille. Comme cela se faisait depuis plusieurs années, une fois par an, sous le titre de “Marathon de la Bible”. Encore une atteinte à la liberté d’expression [et surtout de la liberté religieuse. DH]. Le message biblique dérange, car il remue les consciences ». Aujourd’hui, ce sont les protestants évangéliques. Demain, les catholiques pourront-ils processionner dans les rues de Paris pour la Fête-Dieu ou celle de l’Assomption ?

D.H.

email

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

27 Commentaires

  • Répondre
    7 octobre 2012

    Moi je sais pas, mais il me parait clair que l’état a définitivement choisis l’islam comme religion d’état et a rejeter complètement le christianisme du pays.
    Les maires posent les premières pierre des mosquées, on n’a jamais vu un maire poser la première pierre d’une église… a ma connaissance.

  • Répondre
    Véronique
    7 octobre 2012

    I-N-A-D-M-I-S-S-I-B-L-E !Que pouvons-nous faire pour aider nos frères évangélistes ?
    Et ceci quelle que soit la raison de l’interdiction :
    *haine du Christianisme,
    *incapacité de protéger les biblistes en cas d’agression (par exemple des laïcards fantatisés qui vomissent toute religion à chaque massacre subi par les Chrétiens dans le monde en parlant d’exemple des ravages du fait religieux)
    * peur panique que les Muz ne veuillent faire pareil… ou qu’ils aient le culot de crier à l’injustice en leur défaveur !

  • Répondre
    Véronique
    7 octobre 2012

    laïcards « fanTAtisés » = « lapsus calami » dû au probable croisement de faNAtisés et téTAnisés ! désolée…

  • Répondre
    c
    7 octobre 2012

    C’est intéressant de constater que la République qui s’est bien appuyé sur les protestants historiques et la franc-maçonnerie anglicane et luthérienne, dans sa laïcisation-décatholisation de la France sous la IIIème République notamment, attaque maintenant les lecteurs de la Bible (qui étaient si politiquement corrects de par le passé)!
    Décidément les repères changent.
    Ce qui est étonnant c’est qu’un autre lieu n’est pas été autorisé, même un jardin public excentré…
    Il doit être possible de faire des demandes sans arrêt et sans se décourager, avec une réponse motivée en cas de refus.

  • Répondre
    Michèle
    7 octobre 2012

    Les prières de rue ne sont-elles pas interdites?

  • Répondre
    Guy
    8 octobre 2012

    Les autorités françaises de droite comme de gauche ont décidé d’être partiales, elles ont choisi l’islam contre le christianisme. Pas étonnant regardez de plus près, ils sont souvent convertis à l’islam et ont pour conjoint un(e) musulman(e).
    Ce sont des traîtres à notre culture, il est grand temps que nous changions cette classe politique vérolée.

  • Répondre
    Exupery
    8 octobre 2012

    Ce qui est instructif, c’est de voir la stratégie à très long terme et les slogans successifs des républicains laïcards, qui sont tout bonnement des ennemis du Christ.
    En 1789, ils ont déboulonné la société chrétienne et la royauté de droit divin mais en vantant la Nation et la Patrie. Depuis la Nation est honnie, et la Patrie diluée à plaisir et à vendre…
    De même (comme l’avait bien montré F.G. Dreyfus) la III ème République (de J. Ferry à F. Buisson) s’est appuyée sur le protestantisme libéral, qu’elle flatta, pour contrer le catholicisme. Et maintenant c’est au tour des protestants de devenir une cible…

  • Répondre
    Dalet Claude
    8 octobre 2012

    La droite comme la gauche courrent aprés les pétrodollards de l’Arabie Saoudite et du Qatar, quand aux laïcars de tous bords ils pensent jouer l’Islam contre le Christianisme…et se débarasser de toutes religions plus tard…D’où ces faux semblants de tolérance à l’égard de l’Islam qui ne font qu’exacerber les haines religieuses et préparent le lit de l’islamisme qui sera préjudiciable à tous et aux Musulmans eux-mêmes

  • Répondre
    Ophir
    8 octobre 2012

    Je croyais que le gouvernement avait promis le respect de toutes les religions pourvu qu’elles ne portent pas atteintes à l’ordre public. Mes amis du Marathon de la Bible n’ont JAMAIS porté atteinte à quoi que ce soit ni gêné la circulation dans les rues de Paris, eux. Et le discours continue sur l’air de « Je suis le Président de tous les Français ». De quels Français parle-t-il ? Mais peut-être qu’un acte terroriste (on n’a jamais autant parlé de çà qu’en ce moment, çà doit bien ‘arranger’ quelqu’un…) se préparait. Alors, vite, on fait le ménage et on interdit la Bible sur la place de La Bastille. C’est vrai que la Bible n’est pas spécialement favorable à l’homosexualité !!! Allons, on a encore du bon temps devant nous, les évangéliques.

  • Répondre
    BAILLY
    8 octobre 2012

    On assiste, impuissants, à une dérive sectaire de nos gouvernants, de droite ou de gauche, de notre civilisation judéo chrétienne sur le sol français.

  • Répondre
    remy
    8 octobre 2012

    Il serait juste et souhaitable que les évêques et autres autorités catholiques (et tant qu’à faire l’opposition) émettent une protestation officielle.
    Le sectarisme de ce pouvoir est insupportable.
    Ces lectures n’emmerdent personne, ceux qui ne sont pas intéressés passent leur chemin, …, contrairement à ce qui se passent dans d’autres quartiers, où l’ambiance est beaucoup plus agressive. C’est une liberté fondamentale qui est enlevée, sous couvert de protection de l’ordre public

  • Répondre
    sanchez
    8 octobre 2012

    de tous les français, non, de ceux qu’ils font français, des musulmans qu’ils reçoivent sans même faire une enquête car beaucoup fui leur pays pour voie de fait, au premier orteil mis sur notre terre on les dit français, c’est d’ailleurs ce qui se passe entre les habitants des banlieues, le lieu où ils habitent leur appartient, c’est pour cela que bientôt la France leur appartiendra

  • Répondre
    Michèle
    8 octobre 2012

    Le tour a été fait de toutes les raisons qui expliquent les choix du gouvernement. Mais ne négligeons pas le fait que, idéologues certes, les cloportes qui dirigent le pays sont aussi des trouillards verts de peur ( en l’occurrence ne parlons pas de trouille bleue!) face aux possibles réactions des musulmans. Après le coup d’ »audace extrême » qui a consisté à interdire les prières de rue ( qui n’est pas à mettre à l’actif des dirigeants actuels), on peut s’attendre à l’exercice de la laïcarderie de la pire espèce, c’est à dire que ce qui était jusqu’alors une pseudo neutralité malveillante devient offensive..à l’égard des chrétiens. Le lit de Procuste, en somme, en pire : devinez devra « rétrécir » au delà de la moyenne commune? Ils s’imaginent peut-être ainsi mettre un terme aux exigences islamistes? Si la situation s’y prêtait, je dirais : on va bien rire!

  • Répondre
    sourire
    8 octobre 2012

    Bonjour,
    Je suis allée sur le site de l’organisation de cette manifestation ici :

    http://www.unebibleparfoyer.fr/les-marathons/

    C’est très étonnant, car rien n’indique que ce marathon n’aura pas lieu.

    Je ne sais pas qui est le lecteur qui vous a informé.
    Fait-il partie des organisateurs ?

  • Répondre
    sourire
    8 octobre 2012

    Vous pouvez supprimer mon précédent message, car ils ont un deuxième site qui lui indique ceci :
    http://www.marathondelabible.fr/
    Il n’y a pas eu de Marathon cette année… par la faute de la mairie de Paris
    Posted on 8 octobre 2012 by Franck
    Alors que nous avons assuré l’organisation depuis 2003 sur la place de la Bastille (côté 11ème) sans poser de problème, il semble que cela n’est plus du goût de tout le monde.

    Tout le monde certainement pas mais en tout cas, certaines personnes à la mairie du 11ème auraient des velléités pour nous enlever notre liberté d’expression.

    Nous avons été renvoyés pendant 10 jours d’une administration à l’autre (c’est-à-dire la préfecture de police et la mairie de Paris), sans avoir de renseignements précis ni une esquisse de dialogue à 3. Il nous a été impossible d’obtenir un RDV pour plaider notre cause….

    La déception et l’incompréhension sont grandes chez les 500 participants chrétiens qui voulaient simplement lire la Bible et la faire connaitre à nos concitoyens.

  • Répondre
    verdad
    8 octobre 2012

    Il serait tellement plus simple qu’à l’avenir, partout
    dans le Monde il en soit ainsi, à savoir;

    CHACUN CHEZ SOI ET DIEU POUR TOUS.

    Cette formule éviterait toutes frictions.
    en évitant les frictions qui débouchent sur
    le racisme; enfin éradiqué !!!!!!!

  • Répondre
    jhon
    8 octobre 2012

    totalement d’accord avec vos propos, de toute manière nous nous dirigeons vers une guerre fratricide, la situation ne peut plus durer, ça va péter !!!!
    jhon

  • Répondre
    vivi
    8 octobre 2012

    Je suis perplexe ! Je trouve, pour ma part, que lire la Bible en public pendant 4 jours et 3 nuits, c’est du prosélytisme. Pourquoi ne pas faire cela dans une salle ? Alors, je sais que les prières de rue des Musulmans continuent. C’est aussi du prosélytisme. Et cela me dérange beaucoup. Je suis d’origine catholique non pratiquante. La religion est libre dans notre pays tant qu’elle reste privée. On peut prier chez soi, dans une église, enfin n’importe où. La Foi ne regarde que soi. Quel besoin de se réunir dehors pendant 4 j. et 3 n. ?? Il n’est pas question de tuer le Christianisme en France pour le remplacer par l’Islam. Mais il y a d’autres moyens de lutter. Il faut absolument préserver nos racines.
    Quand je lis que « le message biblique dérange et qu’il remue les consciences » …….!! Franchement, je n’ai pas attendu après cela pour avoir la conscience dérangée !!
    Mais, je le répète, l’invasion de l’Islam me dérange beaucoup.

  • Répondre
    L'indigné
    8 octobre 2012

    @ vivi
    Chacun a sa pratique de la foi chrétienne. La hiérarchie catholique se tait au point d’être devenue inaudible. Les protestants, eux, lisent la Bible. Pendant huit ans, cette pratique ne gênait personne.
    Mais en huit ans, l’islam a pris une telle importance à Paris (comme ailleurs) que les hommes politiques (surtout ceux, comme par hasard, qui appartiennent au Grand Orient de France), n’hésitent pas à intégrer ses pratiques pour se faire élire ou réélire.
    Deux exemples récents : après l’inauguration de la mosquée de Cergy le 6 juillet dernier, Manuel Valls est allé rompre le jeûne du ramadan à la grande mosquée de Paris. Delanoë a célébré, en août, la “Soirée du Ramadan” à la Mairie de Paris. Etc.
    Et que fait la hiérarchie catholique ? Elle continue d’envoyer des représentants à chaque inauguration de mosquées.
    Les représentant des cultes chrétiens n’ont qu’à se concerter et à commencer par réclamer la « réciprocité » : pour toute mosquée inaugurée en France, une église ou temple doit l’être dans les pays musulmans qui financent l’érection de ces mosquées en France (Maroc, Algérie, Arabie Saoudite, Qatar). Et tant que cette mesure n’est pas appliquée, ils n’ont qu’à « boycotter » ces cérémonies où d’ailleurs ils n’ont pas à être.

  • Répondre
    8 octobre 2012

    Je fais partie de l’église évangélique Paris Bastille et de la jeunesse. On ne s’est pas découragé car tout ayant la foi, nous avons évangélisé dans les rues samedi soir et que pas mal de jeunes ont été touchés par l’amour de jésus Christ. Je ne suis pas étonnée que le marathon de la bible n’a pas eu lieu car nous sommes proche de l’avènement du Seigneur. Et malheureusement, j’en suis aussi attristée et j’ai prié en même temps lorsque mes frères et soeurs ont évangélisé que Dieu console nos frères et soeurs qui ont organisé ce marathon. On devait participer aussi pour ce travail d’évangélisation et pour ces âmes perdues qui ne connaissent pas le Seigneur. Nous avons appris que cela a porté ces fruits.

  • Répondre
    Michèle
    8 octobre 2012

    Même en laissant de côté la dimension religieuse, la France, n’en déplaise à Jacques Chirac, n’a pas de racines musulmanes, et notre culture et nos traditions devraient suffire à justifier le fait que certaines expressions sont plus légitimes que d’autres. Mais voilà, la ripoublique est passée par là, qui reconnait tous les cultes ( c’est d’ailleurs de moins en moins vrai!). Voilà pourquoi en croyant jouer au plus fin, ou en s’imaginant manipuler tout le monde, les imbéciles qui nous gouvernent se prendront les pieds dans le tapis de prière.
    Un seul espoir: Dieu veuille tarir tous les puits de pétrole arabes! On verrait alors le degré de considération que tous ces collabos accordent à la religion d’amour, de tolérance et de paix…même si nous devons rouler en vélo!

  • Répondre
    catherine Costa
    8 octobre 2012

    Nous avions eu le même problème à Tours, il y a une dizaine d’aannées. La lecture devait se dérouler sur 36 heures, elle était oecuménique.
    Le maire s’est abrité derrière une adjointe anticléricale fanatique pour finir par interdire ce qu’il n’osaitt pas ineterdire lui-même… Savonnette !
    C’est la même qui avait interdit la diffusion de chants de Noël sur le « marché de Noël », bric-à-brac de gadgets sans caractère, surtout pas religieux.
    Tours, pourrie de franc-maçonnerie…

  • Répondre
    xanpur
    9 octobre 2012

    Je suis athée et sans doute ce que certains ici appellent un laicard ( un peu haineux comme terme pour un chrétien soit dit en passant) mais catholicisme et protestantisme font partis de notre heritage et je suis donc révolté par l’interdiction qui est faite. Surtout que dans le meme temps on ne fait rien contre le blocage de nos rues pour les prières islamiques.2

  • Répondre
    paulo
    10 octobre 2012

    c’est trop triste…mais notre seigneur jésus revient!! je me souviens lorsque je l’ai fait en 2004 ou 2005,déjà des personnes nous insultaient et faisaient mine de jeter une grenade sur nous ( ils faisaient le geste!!)…
    c’étaient un moment fort et je me souviens avoir pleuré en lisant la parole lorsque c’était à mon tour.
    Il va être de plus en plus difficile de parler de jésus au gens et de dire que nous ne prions pas le même dieu que les musulmans,cathos….Eh seigneur jésus,ta grâce!

  • Répondre
    jofel
    11 octobre 2012

    Il m’arrive, quand je lis certains commentaires, que les ‘’bras m’en tombent’’, de constater combien le Saint-Esprit est absent, là même où il devrait s’exprimer avec force, c’est-à-dire au sein de la maison de Dieu. Ce qui est encore plus triste, c’est de voir que la pauvreté en esprit n’est pas le fait d’un seul mais de beaucoup : On se croit riche (Ap. 3 :14-22), on n’a pas besoin de réformer (ou revoir) notre réflexion, notre compréhension des choses d’en haut « Que celui qui a des oreilles entende (comprenne) ce que l’esprit dit aux Eglises ». Ainsi, quand je lis « Chacun chez soi et Dieu pour tous », et « lire la Bible en public pendant 4 jours et 3 nuits, c’est du prosélytisme. Pourquoi ne pas faire cela dans une salle ? », je me demande où nous en serions si les Apôtres s’étaient comportés de la sorte ! L’Evangile n’a pas sa place entre quatre murs et cela n’est pas du prosélytisme, car, comme au temps de Noé, la terre est pleine de méchanceté et de violence, d’injustice…La crainte de Dieu fait défaut. Aussi l’Evangile, qui est au-delà de toute religion, étant message du verbe de Dieu pour le salut de tout homme qui croit, a bien sa place à la croisée des chemins, sur la place publique, car s’il est question de salut cela implique aussi qu’il y a perdition. L’Evangile appelle comme une trompette, et ses hérauts sont ses témoins. Et si les témoins disparaissent, l’Evangile, lui, demeure en tant que jugement car il est Parole de Dieu « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point » (Marc 13 :31). Par ailleurs, c’est manquer d’intelligence et surtout…d’amour, quand beaucoup, emprisonnés dans un certain moule, pensent encore (@paulo) qu’au sein du peuple Chrétien nous ne prions pas le même Dieu ! Qui enseigne encore ces aberrations ? Que l’on repasse en mémoire la marche du peuple Hébreux dans le désert : Il n’avait qu’un seul Dieu révélé qui le conduisait, mais tous ne marchaient pas de la même manière, si bien que beaucoup périrent en chemin. Dieu juge son peuple, mais celui qui obéit à son commandement de nous aimer entre frères, comme Il nous a aimés, est a l’abri de dérives. Mais il est bien clair que ceux qui ne confessent pas Jésus comme Fils de Dieu ne peuvent avoir le même Dieu que nous. Quant à cet esprit de tout bord qui s’élève de différentes manières contre la voix de l’Evangile, rien de surprenant puisqu’il est annoncé depuis longtemps : «Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine, parce qu’ils seront impudiques, infâmes, voleurs d’hommes (sectes, idéologies de mort…), menteurs, parjures et tout ce qui est contraire à l’enseignement de l’Evangile (ou de l’Esprit-Saint) » (1Timothée 1 :10 et 2Timothée 4 :3).

  • Répondre
    Théo
    12 avril 2013

    Les opposants à ce type de manifestations seront toujours là pour décourager toutes les bonnes volontés mais ce n’est certainement pas une raison suffisante pour se décourager et abandonner la partie. Faisons notre part et Dieu se chargera du reste car il n’a jamais promis une facile à ceux qui marcheraient à sa suite.

    Qu’Il bénisse cette œuvre, les responsables et ceux qui s’engagent chaque année à poursuivre cette activité.

Laisser un commentaire