Le ramadan est dangereux pour les chrétiens en Égypte


Les incidents provoqués par des musulmans irascibles ne supportant pas que des non musulmans ne respectent pas leurs prescriptions rituelles, ne se comptent plus en Égypte. En voici deux exemples.

Le 6 juin, Adel Ayoub, un paysan de 56 ans, habitant le village de Beni Ibrahim dans le gouvernorat d’Assiout, était sorti sur le seuil de sa maison pour boire de l’eau. Le voyant, un groupe de jeunes s’approcha de lui et lui demanda : « Pourquoi romps-tu le jeûne du ramadan ? ». Il leur répondit qu’il était chrétien. Dès qu’il entendirent le mot “chrétien”, ils se ruèrent sur lui et le frappèrent à coups de poing jusqu’à ce qu’il tombe à terre à moitié évanoui.

Le 1er juin, selon témoin oculaire dont l’identité est connue, des hommes ont attaqué un mini bus à Helwan, localité du Grand Caire, brisant les vitres et s’en prenant au conducteur avec des éclats de verre au motif qu’il buvait une tasse de thé dans le véhicule mais aussi parce qu’il portait une croix tatouée sur son poignet droit et donc qu’il était chrétien.

Les non musulmans ne sont pas tenus de faire le ramadan en Égypte mais les hautes autorités musulmanes de ce pays ont décrété que manger ou boire pendant les périodes de jeûne prescrites pendant le ramadan ne relevait pas de la liberté personnelle des gens mais d’une attitude offensante envers l’islam et irrespectueuse envers les musulmans.

Les chrétiens ont une toute autre conception du jeûne : «  Quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra » (Mat 6, 16-18). Les chrétiens n’obligent pas davantage les musulmans aux prescriptions du Carême qu’ils ne les empêchent de suivre celles du ramadan. Cela fait, tout de même, une sacrée différence…

Source : World Watch Monitor, 13 juin

7commentaires
  1. Françoise

    14 juin 2018 à 10 h 48 min

    Ramadan en France, Ramadan en Egypte : deux poids, deux mesures. Le nombre fait la différence, mais pour combien de temps ?

    Répondre
  2. Rosita

    14 juin 2018 à 10 h 52 min

    Maintenant que le saint ramadan est fini et que la coupe mondiale de football commence, les chrétiens pourront respirer un peu. Leurs tortionnaires musulmans très fans de foot en Egypte seront très occupés à reprendre leurs grattages de pieds en fumant le narguilé tout en regardant l’écran.

    Répondre
    • Denis F

      15 juin 2018 à 17 h 00 min

      « saint »?
      Ce seul emploi d’adjectif disproportionné est un ongle mis dans l’engrenage!
      Dont ils ne manqueront pas de se prévaloir très vite, comme les traitres qui nous invitent à donner notre avis sur un sujet auquel nous sommes opposés pour mieux déjà commencer à nous intégrer à leurs causes malgré nous…
      Je ne sais plus quel prêtre a dit cela bien mieux et avec plus de force, mais je valide et je partage!
      RIEN de ce qui n’est pas chrétien, en Occident, n’est saint!
      Et à Ouarzazate, Tambouctou ou ailleurs, ce n’est pas mon problème!!!

      Répondre
      • Rosita

        16 juin 2018 à 10 h 25 min

        Les traîtres s’en sont déjà prévalus, beaucoup de « chrétiens » n’ont-ils pas signés pour le mois « béni » du ramadan … et ce « pape » … Ouarzazate et Tombouctou sont chez nous.
        S’il existe encore des catholiques, des chrétiens et des prêtres comme celui que vous connaissez alors tous les espoirs sont permis.
        Pour le moment c’est le (saint) football qui emporte tous les suffrages chez les médias et autres …

        Répondre
  3. Gilberte

    14 juin 2018 à 20 h 09 min

    je n’ai jamais entendu dire que les chrétiens étaient privés d’eau pendant le carême, les personnes qui font la grève de la faim elles-même boivent de l’eau. Je me demande si des musulmans ne boiraient pas en cachette? l’eau est indispensable à la vie

    Répondre
  4. Pingback: La période du ramadan est dangereuse pour les chrétiens en Égypte - Les Observateurs |

  5. philippe dethier

    15 juin 2018 à 18 h 51 min

    Islam, religion de paix ! Bof, religion d’intolérance et de violence !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3259 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter