L’évêque de Savoie dénonce l’affiche du “Salon du Goût” d’Arêches-Beaufort

Mgr Philippe Ballot, archevêque de Chambéry, évêque de Maurienne et de Tarentaise, a réagi hier à l’affiche scandaleuse du “Salon du goût” d’Arêches-Beaufort. Voici ses commentaires tels qu’ils ont été publiés dans le Dauphiné Libéré du 11 septembre.

« Beaucoup de Savoyards ont eu connaissance, hier, de “l’affiche qui émeut le Beaufortain” pour reprendre le titre du Dauphiné Libéré. Beaucoup de croyants ou non, jeunes ou anciens, ont pu être choqués comme un certain nombre d’habitants d’Arêches-Beaufort, dont les membres de l’équipe d’animation pastorale et bien d’autres autour du curé. Informé, j’ai exprimé en privé combien cette affiche pouvait me blesser également, même si je ne suis pas sur place. Si cette affiche peut faire “le buzz” et permettre de parler davantage du Salon du goût dont elle fait la publicité, il faut savoir qu’elle est en train aussi de faire “le buzz” au-delà du Beaufortain dans un tout autre sens et donne une image négative de cette région que beaucoup aiment. On ne peut faire un procès d’intention aux auteurs de l’affiche, c’est certain. J’attire cependant leur attention sur la prise en compte des autres, particulièrement les croyants et ceux qui se questionnent aujourd’hui sur la dimension spirituelle de leurs vies ; ils sont beaucoup plus nombreux qu’on ne le pense. C’est le croyant Léonard de Vinci qui a réalisé ce tableau de la Cène, le dernier repas de Jésus, que l’on ne comprend qu’avec cette dimension. Lorsqu’on humilie, lorsqu’on blesse, lorsqu’on méprise sans s’en rendre compte, on prépare ou on ranime sans s’en rendre compte aussi des oppositions, des communautarismes, des violences qu’un jour il sera difficile de maîtriser. Compte tenu des réactions, était-il vraiment opportun qu’une décision collégiale confirme un choix aussi contesté et contestable, même si l’événement qu’elle annonce est très proche ? Je souhaite que les auteurs de l’affiche puissent dire qu’ils ont entendu ceux qui ont été blessés, dont je suis. Prenons garde à ce que notre Beaufortain demeure une zone de fraternité prioritaire et que le mot “fraternité” ne soit pas un jour remplacé par un autre. »

Source : ledauphine.com

Bookmark and Share

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

16 Commentaires

  • Répondre
    Rachel
    12 septembre 2013

    Cette affiche est mal venue mais dans l’ordre des blasphèmes, il y a des degrés. Ces publicistes n’ont aucun sens du sacré et de l’offense à Dieu. Et qui leur a dit que la Sainte Cène, c’était l’Institution de l’Eucharistie, la Première Sainte Messe ? La plupart de ces personnes ont moins de 50 ans et ils ont baigné dans le blasphème et l’outrage au Christ-Jésus depuis leur naissance. Je me demande même s’ils ne croient pas honorer Le Seigneur Jésus en copiant la Cène du Jeudi Saint….

    • Répondre
      Charlier
      14 septembre 2013

      D’accord avec vous! c’est aussi dans une paroisse de Savoie au mois de juillet qu’un texte a été lu par une dame au cours de la messe, ce texte disait : « il faut se méfier de la violence de ces intégristes », il s’agissait de personnes qui ont été prier devant le Sénat avec Civitas!
      Donc il ne faut pas s’étonner, quand on condamne les courageux qui manifestent on a perdu toute dignité!
      ps la dame qui a lu ce texte s’est expliquée qu’elle ne fait que lire ce qui est écrit!

  • Répondre
    Alain
    12 septembre 2013

    « Scandale » est peut-être un grand mot. Vous voilà aussi facilement vexables que les musulmans ? Vous m’inquiétez, les gars !

    • Répondre
      manon
      13 septembre 2013

      oui, à force de toujours laisser passer ces petites choses ,comme vous dites,nous devenons « quantité négligeable »!
      Justement, les musulmans sont plus respectés que nous,car ils ne laissent rien passer! Donc à notre tours d’y veiller.

  • Répondre
    nico
    13 septembre 2013

    Dans le triptique « liberté, égalité, fraternité ». Fraternité ne signifie pas l’amour fraternel entre tout les citoyens ou une même l’appartenance à un même peuple (comme fratrie, sinon pourquoi donner la nationalité n’importe comment et avoir une politique d’immigration de masse?), mais ca signifie que la Franc Maçonnerie pilote le tout à distance. Donc ca me ferait bien plaisir au contraire que ce mot disparaisse, pourquoi pas au profit de « catholicité », après tout la France l’a toujours été.

  • Répondre
    Loco
    13 septembre 2013

    Ce qui est détestable c’est la méthode de la Pub.
    Pour accrocher et faire vendre, il lui faut mordre sur des sensibilités de plus en plus émoussées.
    Jusqu’où aller pour de l’argent?

  • Répondre
    Maryse
    13 septembre 2013

    Assez de toutes chez publicités s appuyant sur le Christianisme Oui cela nous blesse,nous chrétiens Pourquoi ne pas faire une pétition pour interdire tout cela

  • Répondre
    Lucy
    13 septembre 2013

    Il est scandaleux de tourner ainsi une des plus belles représentation de la Cène!
    Les marketeux issu des dogmes mondialistes et complotistes de la franc maçonnerie socialistes dégénérée ne vont pas s’arrêter là ! Après avoir comparés le corps du Christ avec du fromage (même le beaufort, c’est bon, surtout celui d’hiver), vont-ils proposer une pub avec de la bière avec un Jésus en complet cuir moustache tout droit sortie d’une troupe de motard revenant de la Fistinière disant « buvez, ceci est mon sang » ? Quand on surf sur les internets on trouve plus de 42 détournements impies de la Cène!
    On a pas besoin de ça pour boire de la bière et manger du bon fromage français! zut!
    De la cabale à kobol, nous ne lâcherons rien, la Force est avec nous !

    • Répondre
      Debien
      13 septembre 2013

      Remarquable trollage démontrant à la fois votre incapacité notable à faire la part des choses et votre sens certain pour la caricature, quand celle-ci est autorisée et approuvée par la masse décérébrée: je suis convaincu que vous ne la pratiquez pas aussi assidûment pour toute les autres croyances… vous avez, comme bon nombre, un sens de a « laïcité » à géométrie variable…

      Que vous soyez non-croyante, grand bien vous en fasse! Que vous soyez incapable, intellectuellement ou philosophiquement (si tant est que votre goût pour la provocation confortablement installée dans la droite ligne de la haine autorisée puisse passer pour un quelconque travail de réflexion) de comprendre cette missive, pourtant à mon sens modérée et appelant plus à une meilleure considération de la religion catholique et de ses symboles plutôt qu’à une véritable revendication et une demande de censure, pourquoi pas! Que vous imposiez votre diatribe haineuse et ridicule dans un fil ou des personnes discutent sans agressivité entre elles de ce courrier, vous déshonore… mais le sens de l’honneur est une notion qui doit vous être inconnu!

      Vous évoquez la fistinière, établissement ayant fait le buzz chez les « jeunes » par un reportage d’un gout douteux (on n’est pas dans le jugement, là, qu’ils fassent ce qu’ils veulent), vous rédigez en recyclant les poncifs de la caricature du vote d’extrême droite… Votre intervention est une pollution de cet ensemble de réactions, rédigée par des personnes pour la plupart partagée entre de l’amusement modéré et la consternation véritable, celle que vous ne pouvez comprendre!…

      Vous, vous imposez votre réaction complotiste et franchouillardement nationaliste, vos fautes d’orthographes paraîtraient même volontaire… Dans quel but? Décrédibiliser vos adversaires d’opinion? Vous n’êtes qu’une lâche gonflée d’orgueuil, de ceux qui dénoncent les « cathos intégristes » mais on trop peur de dénoncer les autres intégrismes!

      Restez donc, dissimulée derrière votre ordinateur, aussi couarde que ceux que vous pensez dénoncer (les fachistes catholiques crasseux et imbéciles) et qui n’existent que dan vos fantasmes et ceux de certains journaux, pensez vous subversive en distillant votre haine de ceux que vous pouvez attaquer, car l’Etat et les journalistes les méprisent, crachez sur ceux qui pensent différemment, armée de cette violence que vous avez le droit de rependre car vous savez que vous ne risquez rien, car ceux-là tendent l’autre joue!

      Une chose est certaine, vous restez une « petite », que ce soit par l’esprit, ou par le courage…

      La mollesse est avec vous!

      Je ne vous salue pas!

      • Répondre
        Debien
        13 septembre 2013

        Je vais préciser aussi, au passage, avant que vous ne me condamniez comme « grenouille de bénitier », que pour moi, le blasphème et l’humour, voire l’auto-dérision, font partie intrinsèque de la culture catholique, que cette campagne ne me choque pas…

        Je rajouterais aussi, puisque ce doit être votre unique post sur « l’observatoire », que vous ne semblez pas choquée par les autres exactions, mortelles celles-ci, dénoncées dans ces colonnes, que ce soit en Syrie, Irak, Egypte, Nigeria, …

        Mais chacun son combat… Vous pour l’application de votre idéologie hédoniste par la manipulation grossière, ici pour dénoncer les violences et réveiller les consciences loin des discours officiels et édulcorés…

  • Répondre
    Pascal
    13 septembre 2013

    Qui préfèrerait que ce soit les symboles d’une autre religion qui soient exploités ? Au moins , cette pub reconnait quelle religion est (pour le moment …) majoritaire en ce pays .

  • Répondre
    jacqueline
    13 septembre 2013

    Cela fait des années qu’à chaque fermeture d’usine à chaque manif cgt et consorts des cercueils et croix défilent dans toute la France ….mais c’est bien qu’un évêque commence à protester…;

  • Répondre
    Loco
    13 septembre 2013

    Le fromage bien français qu’on appelait  » le Président  » existe-il encore ?
    Avec la tête de Hollande il gagnerait gros.
    Mais peut être risquerait il gros .
    Tandis qu’avec la Cène , on ne risque rien .

  • Répondre
    Melmiesse
    15 septembre 2013

    Les concepteurs de cette affiche n’ont évidemment pas voulu exclure les catholiques du salon, ce qui serait peu commercial pour le beaufort et les autres produits; Il faut donc conclure qu’il s’agit de l’œuvre de gens de peu d’imagination pour une affiche originale, mais surtout d’ignorants le sens de la cène, le sens de l’Eucharistie. On est dans l’art jeté en pâture aux esprits primaires. L’équipe d’animation pastorale et de catéchuménat auront beaucoup de travail pour éclairer ces primitifs

Laisser un commentaire