Madrid : profanation et menaces anarchistes contre une paroisse


madrid-profanation-01-copie-3

L’église en préfabriqué de la paroisse Santa María de Nazaret a été vandalisée et profanée le jeudi 5 janvier dernier. Un inconnu a inscrit à la bombe de peinture noire la désormais (trop) fameuse menace anarchiste « la única iglesia que ilumina es la que arde » (la seule église qui illumine est celle qui brûle) : voir ici et . Puis, pour faire bonne mesure l’anarchiste est allé aussi barbouiller de noir le Christ du crucifix exposé dans la cour de la paroisse…

madrid-profanation-01-copie-2

madrid-profan-02-copie

Source : ACI Prensa, 8 janvier

5commentaires
  1. GUILLOM

    9 janvier 2017 à 17 h 00 min

    Je ne comprends plus le monde dans lequel nous vivons : Aucun respect !

    Répondre
  2. Gérard '

    9 janvier 2017 à 21 h 13 min

    Mai 68 et ses conséquences révolutionnaire.
    Le fruit de la peste rouge,etc…

    Répondre
  3. Jacques

    10 janvier 2017 à 9 h 54 min

    De prime abord, on ne peut pas comprendre l’anticléricalisme.
    Ces adeptes de la philosophie des lumières, n’ont pas besoin de Dieu, se satisfont du libéralisme, sont à priori des gens intelligents, du moins ils le croient,donc ne devraient pas être gênés par ce à quoi ils ne croient pas.
    Si telle est leur conviction profonde,ils devraient donc mépriser les sous développés, les attardés mentaux , les niais… que nous sommes.
    Alors pourquoi nous agressent-ils, pourquoi cherchent-ils par tous les moyens à nous nuire ?
    La réponse est simple la philosophie des lumières ne tient pas. Il y a tout au fond de leur personnalité un sentiment que Dieu existe bien et qu’ils agissent contre lui. Alors il faut qu’ils détruisent tout ce qui peut leur rappeler qu’ils ne sont que des créatures de Dieu, dont ils dépendront toujours. En fait ils ont une peur inconsciente de Notre Seigneur, c’est l’explication de leurs agressivité maladive.
    On peut bien parler de christianophobie, la phobie étant une maladie : une peur irraisonnée et irrationnelle.

    Répondre
  4. Marie Claude

    10 janvier 2017 à 19 h 12 min

    @ Jacques
    Je ne pense pas que l’anticléricalisme des francs-maçons,philosophes des soi-disant « lumières »,soit le fruit d’une peur quelconque de Notre Seigneur,ces gens -là sont pourris d’orgueil (vanité qui prouve leur BETISE)et agissent consciemment,par HAINE de la Foi Chrétienne,haine insuflée par leur maître, SATAN.Ce sont des malades mentaux,car satan rend malade celui qui se met à son service.

    Répondre
  5. Gilberte

    10 janvier 2017 à 22 h 10 min

    ces coupables nient l’existence de Dieu, la royauté de Jésus Christ, ils n’ont besoin de personne, ils sont leur propre maître, ils sont donc pourris d’orgueil, ce qui les mènera tôt ou tard à la ruine: tous ceux qui ont rejeté Dieu n’ont pas prospéré

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter