Meriam a rencontré le pape François : Saint Siège et gouvernement italien ont eu un rôle décisif


Meriam2_2985233c

Le quotidien britannique The Telegrah vient de publier sur son site un article relatif à la libération de Meriam et à l’arrivée de toute sa famille à Rome. Les journalistes écrivent : « Elle a été libérée après que d’intenses négociations diplomatiques du gouvernement italien et du Vatican eurent mis un terme à une épreuve qui a duré près d’un an ». Le quotidien précise également : « Meriam [et son mari Daniel Wani] ont rencontré le pape François [aujourd’hui] jeudi dès leur arrivée à Rome […] Mme Ibrahim et son mari Daniel Wani ont remercié le pontife pour son soutien et, en retour, il les a remerciés pour être demeurés fidèles à leur foi chrétienne ». La famille est en transit à Rome avant de gagner les États-Unis.

Source : The Telegraph (24 juillet)

7commentaires
  1. Thècle

    24 juillet 2014 à 15 h 30 min

    DEO GRATIAS !

    Répondre
  2. Sylvie

    24 juillet 2014 à 19 h 19 min

    Et bravo à notre Président normal qui s’est tourné les pouces !
    Ce n’est pas à lui qu’on fera le reproche d’être un  » Hyper président « 

    Répondre
  3. Cerbère

    25 juillet 2014 à 8 h 14 min

    Je croyais que le mari avait la double nationalité soudanaise et américaine ? Ce qui signifierait que les États-Unis n’auraient pas bougé pour ce ressortissant là ?

    Répondre
    • Françoise

      25 juillet 2014 à 17 h 10 min

      @Cerbère : Meriam, son mari et leurs enfants ont été accueillis pendant des semaines à l’Ambassade des Etats-Unis à Khartoum où ils bénéficiaient d’un asile temporaire. C’est un geste certes tardif, des USA, mais quand même appréciable. Même si la pression internationale y est peut-être aussi pour quelque chose.

      Répondre
  4. gerard 2

    25 juillet 2014 à 11 h 20 min

    Sylvie ,Cerbère, Pour coi cherchez vous des actions des personnes pour qui les Seigneur Jésus Christ est un l’heur un grigri et notre Sainte Église a éradiqué ,bouger eux voyons?

    Répondre
    • Sylvie

      2 août 2014 à 7 h 42 min

      Mon cher Gérard , Dieu a besoin des « gris-gris  » que nous sommes .

      Répondre
  5. Françoise

    25 juillet 2014 à 17 h 12 min

    On reprochait son silence au Vatican sur cette affaire, en fait il négociait dans l’ombre. Peut-être fait-il de même pour Asia Bibi, mais là l’affaire est plus compliquée. Il n’y a pas assez de mobilisation internationale. Prions encore.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Translate »