Myanmar : précisions sur les deux catholiques disparus à Mung Koe


st-francis-xavier-catholic-church-in-mongkoe

Sur la foi d’une dépêche de Morning Star News, une agence chrétienne d’information généralement bien informée, j’ai signalé, le 29 décembre dernier, la disparition de deux « vicaires paroissiaux catholiques » au Myanmar (Birmanie). AsiaNews, autre agence d’information, mais catholique celle-là, nous a apporté hier des précisions sur cet événement qui contredisent Morning Star News pour ce qui est de la qualité des personnes disparues depuis le samedi 24 décembre. Il ne s’agit pas de prêtres mais de fidèles laïcs catholiques, Gam Seng et Dumdaw Nawng Lat, particulièrement actifs dans leur paroisse de Saint-François-Xavier de Mung Koe, ou Mong Ko selon les transcriptions (État de Shan au nord-est du Myanmar). Cette paroisse fait partie du diocèse de Lashio, mais son curé, les religieuses et un millier de fidèles l’ont quittée pour trouver refuge en Chine, du fait des combats incessants entre l’armée du Myanmar et les groupes armés d’ethnie shan. Les deux laïcs disparus, très probablement enlevés par l’armée birmane, avaient renseigné des journalistes de trois médias birmans sur les bombardements par l’aviation du Myanmar du village de Mung Koe et de son église : cette dernière a été en grande partie détruite à l’exception de son clocher selon l’évêque du diocèse de Lashio, Mgr Philip Za Hawng. Ils ont disparu le jour même où les photos des effets de ce bombardement aérien ont paru dans la presse nationale. Cette rectification étant faite, il n’empêche que depuis dix jours on reste sans nouvelles des deux laïcs catholiques enlevés malgré les efforts de leurs familles et de leurs amis.

myanmar-portraits

st-francis-xavier-catholic-church-in-mongkoe-copie

Source : AsiaNews, 3 janvier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »