Neuf religieuses catholiques arrêtées à Helong en Chine


Le 11 mai dernier à 10 h du matin, la police a investi une église catholique “souterraine” – fidèle à Rome et non membre de l’Association patriotique des catholiques chinois – dans la ville de Helong (province de Jilin) qui compte une population de 68 000 habitants, et a arrêté neuf religieuses qui s’apprêtaient à chanter un office. La police a également confisqué les ouvrages religieux qui s’y trouvaient. Les religieuses ont été emmenées au commissariat de police. Elles y ont subi chacune un interrogatoire approfondi qui a été enregistré sur vidéo et des prises d’empreintes digitales. Il leur a été reproché de tenir des réunions religieuses non autorisées… Elles ont été libérées à 20 h le soir avec ordre de ne plus participer à de telles réunions. Pour s’en assurer, la police a procédé à plusieurs autres visites dans les jours qui ont suivi, en profitant pour saisir du mobilier de l’église. Deux religieuses ont été expulsées de la province de Jilin. Il est désormais impossible de célébrer le culte ou de prier les Heures dans cette église.

Source : Bitter Winter, 13 juin

2commentaires
  1. Coralie

    14 juin 2018 à 10 h 15 min

    Elles ont de la chance ! Les musulmans eux très virils et « croyants » les auraient plutôt violées et égorgées en hurlant en choeur allauuu akbar ! En Chine les communistes sont plus « civilisés » !

    Répondre
  2. Françoise

    15 juin 2018 à 15 h 33 min

    @ Peut-être, mais pour ces religieuses le choc psychologique est terrible. Et la prochaine fois, donc en cas de « récidive », leur sort pourrait s’en trouver aggravé (prison, mauvais traitements).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3259 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter