Nigéria : le bilan de l’attaque contre les chrétiens de Shuwa s’alourdit

L’attaque du mercredi 26 février de Boko Haram contre un collège chrétien de Shiwa, pourrait avoir fait plus de victimes qu’initialement indiqué. On évoque désormais la mort de 23 personnes dans ce collège – dont des informations signalent que certains de ces collégiens ont été égorgés – et dans le petit séminaire Saint-Joseph.

Le soir du 26 février, des membres de la secte, déguisés en soldats, ont simultanément attaqué les villages de Shuwa, Kirchinga et Michika. Au moins 23 chrétiens ont été tués lors de l’attaque d’un collège et d’un séminaire à Shuwa, et les bâtiments ont été incendiés. Les assaillants étaient « armés de roquettes RPG et d’explosifs qu’ils lançaient indistinctement contre des bâtiments privés ou publics », a rapporté un habitant de Michika. Dans un communiqué, l’armée a confirmé les trois attaques mais n’a fait état que d’un soldat et de trois civils tués, ainsi que six islamistes. Selon elle, les assaillants ont pris la fuite vers le Cameroun.

Sources : cath.ch

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

3 Commentaires

  • Répondre
    2 mars 2014

    Un acte d’une barbarie insoutenable. Prions pour toutes les victimes sans défense de la secte Boko Haram et leurs familles effondrées de douleur !

  • Répondre
    Gilberte
    2 mars 2014

    Révoltants ces égorgements; résultat de la faiblesse du gouvernement (richesses pétrolières détournées, directeur de la banque centrale limogé pour avoir parlé) avec une opposition de plus en plus nombreuse. Que peut faire F Hollande en visite la semaine dernière? mais si des groupes industriels français s’y installaient, il faudrait bien calmer Boko Haram; espérons

Laisser un commentaire