Oise : 43 tombes chrétiennes profanées à Montjavoult


Montjavoult Une

signale par un lecteur - copieEncore des tombes chrétiennes profanées : des croix gammées dessinées sur certaines, des croix retournées sur d’autres ou brisées… Le blablabla habituel de la préfecture mais aussi du gouvernement – signe que l’affaire est considérée comme très grave… (Merci à A. V. pour ce signalement).

Quarante-trois tombes du cimetière du village de Montjavoult (Oise) ont été profanées et des croix gammées dessinées sur quatre à cinq d’entre elles, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. « Le préfet de l’Oise, condamne avec la plus grande fermeté les dégradations de 43 tombes, constatées le 3 septembre 2015, au cimetière de la commune de Montjavoult », a indiqué la préfecture dans un communiqué. « Le préfet de l’Oise tient à faire part, aux familles et aux proches des défunts, de son soutien ». « La gendarmerie, alertée par un employé communal, a immédiatement diligenté une enquête afin d’identifier les auteurs », a-t-elle précisé, sans souhaiter en dire plus sur la nature des dégradations. De source proche de l’enquête, on rapporte que des croix gammées ont été  dessinées sur une partie des sépultures et que les croix d’autres tombes ont été retournées [d’autres crucifix ont été brisés] Selon la secrétaire d’État chargée de la Famille, Laurence Rossignol, qui était présente jeudi dans le département et s’est rendue sur les lieux en compagnie du préfet « pour témoigner de la solidarité du gouvernement » avec la commune de Montjavoult, ce sont quatre à cinq tombes qui présentaient des croix gammées. « Il y a des éléments de l’enquête de la gendarmerie qui font que l’intention politique est avérée et qu’il ne s’agit pas de jeunes en ébriété », a-t-elle confié par téléphone. C’est la première fois que de tels faits ont lieu dans l’Oise selon elle. La gendarmerie de Méru (Oise) a été chargée de l’enquête. « Toutes les mesures seront prises pour que les auteurs de cet acte odieux soient interpellés et traduits en justice », a annoncé la préfecture. Montjavoult est un village de 500 habitants du sud-ouest du département.

montjavoult0

montjavoult1

montjavoult2

Source : My TF1 News (3 septembre)

9commentaires
  1. zézé

    4 septembre 2015 à 10 h 56 min

    Comme pas un au gouvernement ne dira ou fera quelque chose !
    Comme pas un au niveau spirituel ne dira ou fera quelque chose !

    Souvenez-vous des nombreuses Apparitions de la Très Sainte Vierge, nous prévenant des catastrophes qui arrivent et vont continuer sur cette France, jusqu’à ce que ENFIN, le Chapelet en main, nous récitions le Rosaire afin d’éloigner la JUSTE COLERE DE DIEU.
    Il faut prier pour nos Prêtres, nos Evêques, le Pape, afin que, eux aussi, se tournent vers DIEU. Sinon, nous connaîtrons des jours terribles.

    Répondre
    • Patrick

      5 septembre 2015 à 8 h 45 min

      Zeze, pourquoi voulez vous que Dieu soit en colère contre vous et contre l’humanité? Priez seulement et demandez et demandez encore et encore. Dieu vous entendra et vous obtiendrez, mais faîtes le avec foi et vous aurez…
      Dieu ne se venge pas, ne rend pas justice. C’est l’humanité et la couardise des élus et…. des peuples qui provoquent toutes ces situations horribles et indescriptibles…..

      Répondre
  2. Bastet

    4 septembre 2015 à 22 h 19 min

    Commentaire lu dans Valeur actuelle – « Votre quotidien du soir » (4 septembre) :
    « …Si le préfet de l’Oise a condamné « avec la plus grande fermeté » ces dégradations, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, ne s’est fendu, pour sa part, d’aucune déclaration. En 2014, sur les 807 atteintes aux lieux de cultes recensés (toutes religions confondues), 673 portaient sur des lieux de culte et sépultures chrétiens. »

    Répondre
  3. Christian Occitan

    5 septembre 2015 à 5 h 27 min

    Attention, les croix gammées n’ont pas été peintes pour rien, mais pour désigner les soit-disant auteurs. Mais n’importe quel nazillon sait qu’une svastika nazie tourne vers la droite et non pas dans le sens inverse. Donc il serait souhaitable de se poser la sempiternelle question « à qui profite le crime »…

    Répondre
    • Denis F

      5 septembre 2015 à 12 h 31 min

      J’allais justement faire la même remarque : ce ne sont pas des Svastikas!
      Cela doit aller bien mal, car décidément les manipulations en tout genre n’en finissent plus en ce moment…

      Répondre
  4. Clovis

    5 septembre 2015 à 16 h 06 min

    En effet, il est étonnant que la CEF n’ouvre pas la bouche pour protester contre ces profanations. Ni contre les profanations d’églises. Le catho de base y perd son latin!

    Répondre
  5. moi

    6 septembre 2015 à 4 h 13 min

    surtout qu’elles sont à l’envers en plus … quitte a être crétin autant le faire jusqu’au bout …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter