Ouganda : un imam tue sa fille convertie au christianisme


Ouganda mosquee

Un groupe de chrétiens évangéliques organisa du 7 au 11 décembre dernier une session de prière et de conversion dans un local du centre commercial de Bwita en Ouganda. Deux jeunes sœurs musulmanes Namugonya Jamirah, 15 ans, et Naigaga Saidah, 12 ans, y assistèrent et s’y convertirent. Or elles étaient les filles de l’imam de la mosquée locale, Abudalah Ali. Ce dernier fut averti par un tiers, que ses deux filles avaient assisté à cette session. Il rameuta, le 11 décembre, un groupe de musulmans de sa mosquée pour aller attaquer ce rassemblement de chrétiens. Mais quand ils arrivèrent au centre commercial, la session était achevée et les chrétiens dispersés. L’imam décida donc de rentrer chez lui et d’attendre le retour de ces deux filles. Quand elles rentrèrent, le père barricada la porte, interrogea ses deux filles sur la raison pour laquelle elles s’étaient rendues à cette session et, apprenant d’elles qu’elles s’y étaient convertis, se saisit d’un gourdin et se mit à les tabasser. L’aînée, frappée à mort au front, s’écroula en sang à terre. La cadette chercha à se protéger des coups sous un lit, mais son père l’en tira et la frappa jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse. L’imam l’aspergea d’eau pour tenter de la ranimer, mais sans succès immédiat. Ce n’est que plus tard que la jeune fille reprit conscience et, son père s’étant absenté, elle prit la fuite et se réfugia chez le pasteur évangéliste et la conduisit à une clinique où elle passera deux semaines puis elle sera hébergée chez des évangélistes dont la localisation est, bien sûr, tenue secrète. Le lendemain de ces faits tragiques, le pasteur et un autre responsable chrétien se rendirent au domicile de l’imam où ils apprirent que la sœur aînée était décédée. Ils se rendirent déposer plainte au commissariat de police, laquelle procéda à l’arrestation de l’imam le 12 décembre. Mais ce dernier déclara que sa fille aînée était décédée d’un accident de moto…, et il fut donc libéré moyennant une caution. Mais l’imam, emporté par la colère, se rendit le 13 décembre chez un juge de paix local où il signa un acte répudiant sa fille pour s’être convertie au christianisme, en confiant la garde à la famille chrétienne d’accueil. Il ajouta oralement que si, d’aventure, l’idée lui venait de rentrer à la maison, il la tuerait comme il avait tué sa sœur aînée… Une affaire à suivre.

Ce n’est pas la première fois en Ouganda qu’un père musulman tue sa fille converties au christianisme : voyez cet article publié le 1er mai dernier et qui présente bien des similitudes avec celui que je fais paraître aujourd’hui.

Source : Morning Star News

16commentaires
  1. Marie Claude

    22 janvier 2015 à 21 h 04 min

    Est-ce ce type d’imam que valls propose de former pour être aumôniers dans les prisons??

    Répondre
  2. Alexandra

    23 janvier 2015 à 7 h 22 min

    L’ imam est un assassin odieux, il doit passer sa vie en prison. Cependant ,( excusez-moi) on ne convertit pas une enfante de douze ans, surtout quand elle est la fille d’ un imam, au moins sans calculer les sanctions sur sa securité.

    Répondre
    • bayard

      23 janvier 2015 à 8 h 59 min

      Il n’y a pas d’âge pour se convertir et pour mourir martyr. Lisez la Bible et l’histoire de l’Eglise! La crainte du martyr est la faiblesse humaine par laquelle s’engouffrent tous les totalitarismes, qu’ils soient idéologiques ou religieux: l’islam comme la révolution compte sur la Terreur pour venir à bout des opposants. .

      Répondre
      • Alexandra

        23 janvier 2015 à 15 h 22 min

        Mais c’est elle vraiment qui avait la possibilité de choisir librement, qui a decidé consciemment à douze ans de devenir une martyre chrétienne?

        Répondre
        • Eric

          23 janvier 2015 à 22 h 06 min

          Si nous acceptons que nos propres enfants se convertissent à l’islam en étant adolescent sans les en empêcher alors pourquoi empêcher les musulmans de se convertir à l’unique et seule véritable foi? Par peur des représailles?

          Répondre
        • Benjamin

          23 janvier 2015 à 22 h 26 min

          Bonsoir,
          le problème ne se situe pas là, il me semble: en effet, en islam, la conversion est interdite, car on ne peut quitter l’Umma sous peine de mort. L’Imam dont on parle n’a donc rien commis de sacrilège, en regard des textes coraniques et de la vie de Muhammad. La question est donc la suivante: peut-on toujours parler de religion alors qu’il est interdit de la quitter (sous peine de mort)? Ce n’est donc pas une religion, mais une secte. Ou pour être plus précis, d’une idéologie totalitaire juridico-politico- religieuse.

          Répondre
          • Kalachnikov

            15 novembre 2015 à 16 h 49 min

            A l’heure Actuelle, il est Convenu d’appeler cela une Secte, en effet… !
            ^^

  3. Jean-Louis

    23 janvier 2015 à 8 h 29 min

    Mais puisqu’on vous dit (et on vous interdit de dire le contraire !) que l’islam est une religion de paix et d’amour…
    Allo, Père Roucou, Allo, Allo… On ne vous entend plus !

    Répondre
  4. Maysie

    23 janvier 2015 à 8 h 44 min

    Admirez la logique : il n’a pas tué sa fille aînée car elle est morte d’un accident de circulation dit-il , c’est pourquoi on le relâche . Il en profite pour dire à sa fille cadette qu’il a blessée, qu’il la tuera comme sa soeur dés qu’il en aura l’occasion.
    Voilà un homme de parole. Un véritable imam islamiste qui défend efficacement sa foi et son honneur.
    Et la police? Elle ne vaut pas cher .

    Répondre
  5. Gérard P.

    23 janvier 2015 à 9 h 55 min

    Son oeuvre était sauvage il le savait la Déesse « Luna » la voulu !Et d’autres facteurs non connuent. ce qui est claire s’est que cette « Iman » n’a pas d’alcool dans le sang d’ou il dommine son entourage
    Maître absolut de sa descendence il agit comme un dieu, ce qu’il croit être par auto suggestion une divinité auto proclamé qui agit sur la faiblesse humaine qu’il connait que trop bien. Par la terreur qui en résulte il contribue à faire trembler le monde entier par son savoir diabolique.Nos croyances nos lois et réglements il s’en moque comme de l’an quarante; etc….

    Répondre
  6. kanjo

    23 janvier 2015 à 11 h 05 min

    La seule chose positive que cet homme ait faite a été de répudier sa fille cadette et de la confier aux gens chez qui elle s’était réfugiée. Au moins peut-on espérer qu’il ne l’y poursuivra pas.
    Pour le reste, c’est un musulmans comme [d’autres – modéré : attention aux généralisations qui tombent sous le coup de la loi] et il a cru rendre un culte à Allah en tuant son ainée et en tabassant sa cadette. C’est moche, mais ça fait 14 siècles que c’est comme ça.
    Et on n’y changera rien si on continue de se voiler la face.
    La meilleure solution pour faire cesser ce type de violence serait de convertir tout les musulmans.
    Dans la mesure où je ne suis pas asses missionnaire dans ma propre famille, je ne jetterai pas la pierre à ceux qui n’en font pas plus que moi, mais je prie le Seigneur d’envoyer des missionnaires dans ces pays et de guider nos dirigeants afin qu’au moins, ils cessent de dénigrer le christianisme.

    Répondre
  7. gustave

    25 janvier 2015 à 20 h 16 min

    Plus de 1,400 ans de crimes, les uns plus odieux que les autres,tel est le fardeau que ce pseudo prophète de malheur devra porter pendant toute l’éternité à cause de ses idiots et sanguinaires adhérants.
    Lui qui disait n’aimer que les parfums,les femmes et la prière,il aurait du en rester là plutôt qu’essayer de jouer aux Moïse,Abraham et autres vrais et grands prophètes de la Bible.

    Répondre
  8. baba

    27 juin 2015 à 20 h 32 min

    Je ne comprend vraiment pas pourquoi vous permettez aux gens de dire des énormités sur le Prophète Mahomet PSL et que vous refuser de publier mes commentaires qui ne sont pourtant ni injurieux ni vulgaire (l’Islam interdit de dire du mal sur quelqu’un) mais dit simplement la verité.

    Répondre
    • Kalachnikov

      15 novembre 2015 à 17 h 00 min

      Le Net, c’est Mécréant… : inventé par des Mécréants… mais Vous avez l’Autorisation d’y Publier ce que Bon Vous Semble… !
      ^^
      En Revanche, ne Nous Prenez pas pour des CONS en Nous Parlant d’un Islam qui n’existe Pas…
      ^^
      Nous Voyons l’Arabie Saoudite, et Nous Réfléchissons…
      Chez Nous les Musulmans se Comportent en Terroristes voulant IMPOSER leurs Règles…
      Nous ne VOULONS Pas de Votre Islam, tout comme Vous ne VOULEZ Pas de Notre Chrétienté… !
      ^^
      Cela revient à Assurer la Sécurité Internationale, par Respect de l’Ordre Naturel des Choses…
      (Tout simplement)

      Répondre
  9. Kalachnikov

    15 novembre 2015 à 16 h 51 min

    Rien de Surprenant dans les Actes de cet Imam, quand on Connaît (même un MINIMUM… !) l’Islam…

    Répondre
  10. Abdou

    5 mai 2016 à 18 h 11 min

    L’islam est l’incarnation de l’antechrist, la Bible dit qu’on juge un arbre à ses fruits…pour avoir autrefois pratiquer l’islam, le Coran est clair sur l’exécution à mort de quiconque abandonnerait la foi ou se convertirait en une autre foi…mais Jésus a dit Matthieu, 10:28 – Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l`âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l`âme et le corps dans la géhenne.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »