Paris : une musulmane brûle une Bible au bord de la Seine…


hqdefault

On n’ose imaginer ce qui se serait passé si une chrétienne pakistanaise avait eu l’idée saugrenue de brûler un coran à Karachi sur les bords du Malir ou du Lyari…

Mercredi, à 17 h 30, des policiers sont intervenus sur une scène, qui interpelle. Quai de la Râpée (XIIe), face à la péniche La Barge, ils ont découvert une femme, de dos, face à la Seine, toute vêtue de noir, entièrement voilée, en train de brûler un livre. Les policiers se rapprochent « discrètement ». « Vu le contexte actuel de menaces terroristes », ils décident de « maîtriser » et « menotter » la femme. Après une palpation de sécurité pour vérifier si elle n’était pas armée — vérification qui s’est avérée négative — les policiers retirent la burka afin de pouvoir établir son identité. La femme, âgée de 34 ans, domiciliée à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) est porteuse d’une photocopie de son passeport français. Les policiers éteignent le feu qui se consume le livre et découvert qu’il s’agit d’une Bible. Interrogée sur son geste, la femme répond qu’elle se sent « persécutée ». « On s’est demandé si c’était une personne dérangée », relativise une source policière. Ramenée au commissariat, le parquet ordonne de conduire la femme à l’hôpital de Hôtel-Dieu afin de la soumettre à un examen de comportement. Un internement à l’IPPP (infirmerie de la préfecture de police) étant un moment envisagé. Au final, la femme est jugée saine d’esprit. Elle est verbalisée pour port du voile mais le parquet n’a pas retenu d’infraction pour l’incendie et la dégradation.

Source : Le Parisien, 24 mars (merci A. C., M. L. et P. J. pour ce signalement)

22commentaires
  1. Denis

    25 mars 2016 à 7 h 44 min

    Sa prouve juste sa fidélité non par envers Dieu sinon envers le Démon…

    Répondre
  2. Maurice

    25 mars 2016 à 7 h 50 min

    « On s’est demandé si c’était une personne dérangée »
    Comme ça chaque fois que c’est des personnes musulmanes qui commettent des faits contre nous, Chrétiens !
    Qui pense que le résultat aurait été le même pour un coran brûlé par un Chrétien ? (je n’incite pas à le faire, mais réfléchissons-y)

    Répondre
    • Canezac

      26 mars 2016 à 11 h 54 min

      Le fait de dégradation du lieu public n’a pas été retenu…
      Seul le port du voile a été verbalisé.
      Un chrétien n’aurait donc pas été verbalisé.
      Mais interpellé pour répondre des actes incendiaires dans un lieu public : Oui
      Et là, peut être lui aurait été verbalisé pour cet acte !

      Répondre
  3. Alexandra

    25 mars 2016 à 7 h 54 min

    Mais, elle n’ etait pas punie?!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  4. betsynette

    25 mars 2016 à 7 h 54 min

    A renvoyer dans son pays, de suite.

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      25 mars 2016 à 9 h 27 min

      @betsynette

      Vous n’avez pas lu avec suffisamment d’attention l’article… La pyromane musulmane est de nationalité française…

      Répondre
      • Jean-Yves

        25 mars 2016 à 13 h 33 min

        Française de papier n’en fait pas pour autant une vraie française. La nationalité française devrait s’hériter ou se mériter.

        Répondre
        • Denis F

          25 mars 2016 à 23 h 45 min

          En plus, ils sont prévoyants, ces « gens » car eux ont des copies, pour que l’original serve à d’autres!!!
          je serais curieux de savoir si, moi, arrêté avec une copie de papiers d’identité, je n’aurais pas à fournir ou faire fournir l’original…!

          Répondre
          • Charlotte Parc

            26 mars 2016 à 15 h 05 min

            @Denis F
            Qu’est-ce qui vous dit, dans cet article, que cette femme n’a pas eu à produire ses papiers originaux ?
            Aucune loi, sinon j’aimerais que vous me fournissiez les références des articles du code civil l’énonçant, ne nous oblige à avoir nos papiers d’identité sur nous en toute occasion sur la voie publique, même si cela est fortement recommandé pour éviter le désagrément de passer 4 h au commissariat du lieu.
            http://fr.questmachine.org/Administration_fran%C3%A7aise_:_droits_et_obligations_civiques

  5. Katia

    25 mars 2016 à 8 h 18 min

    C’est là que je regrette de n’avoir en France une » association de Cosaques » qui viendrait entourer cette mécréante!!!

    Répondre
  6. FRERE ELIE

    25 mars 2016 à 9 h 32 min

    la peur on se tait et c est la puissance du mal qui règne c est la faiblesse des chrétiens dans le silence nous sommes conplisses avec eux

    Répondre
  7. balanine

    25 mars 2016 à 10 h 05 min

    Quand on pense que ceux qui, en Corse, ont mis le feu à un entrepôt ou magasin dans lequel des corans étaient exposés et auquel ils ont mis le feu en REPRESAILLE contre les faits qui s’étaient déroulés sur des pompiers (très vénérés en Corse)….. ont été poursuivis par la police d’état, et là cette épouvantail met le feu à une Bible et personne ne trouve rien à dire ? tiens, tiens, tiens, le gvt serait-il christianophobe ? oh oh c’est pas possible ! à part cela il est vrai qu’il y a tellement d’actes contre les mosquées et synagogues !!!! (c’est ironique bien sûr)…… car à aucun moment il est dit que des églises et autres sanctuaires chrétiens catholiques sont JOURNELLEMENT profanés par les merdias aux ordres.
    beurk ce gvt est vraiment écoeurant !!!!!!!!!!!!
    En ce Vendredi Saint, il faut absolument prier la Vierge Marie pour la CONVERSION des musulmans, des juifs et des francs-maçons, car Jésus est mort sur la Croix pour qu’ils soient sauvés eux aussi.

    Répondre
    • balanine

      25 mars 2016 à 10 h 06 min

      je me suis mal exprimée : ce ne sont pas les journalistes qui profanent…. mais ils n’en parlent pas….

      Répondre
  8. Gilberte

    25 mars 2016 à 18 h 31 min

    elle a des instincts pyromanes , elle est dangereuse, mais elle est relâchée car sa dangerosité ne s’exerce qu’envers les catholiques. Elle n’est pas adaptée à la vie en France, elle devrait être déchue de sa nationalité et renvoyée dans son pays pour son bien et le bien des Français: ce que ferait un gouvernement qui gouverne

    Répondre
    • Gérard P.

      26 mars 2016 à 8 h 07 min

      Bravo Gilberte!
      Joyeuse Pâque à tous!

      Répondre
  9. Jean-M

    26 mars 2016 à 12 h 33 min

    Les journalistes ici nous parlent toujours du vivre ensemble dans nos pays…Pourquoi ne parlent-ils pas et ne prônent-ils pas le vivre ensemble dans certains…nombreux…pays : Inde, Arabie Saoudite, Iran, Irak, Algérie, Pakistan, Afghanistan……etc., etc……C’est une réflexion qui se rapporte bien à cet incident…Que Dieu vous bénisse tous.

    Répondre
  10. Charlotte Parc

    26 mars 2016 à 14 h 51 min

    @betsynette : « A renvoyer dans son pays, de suite. »
    @Jean-Yves : « Française de papier n’en fait pas pour autant une vraie française. La nationalité française devrait s’hériter ou se mériter. »
    @Gilberte : « elle devrait être déchue de sa nationalité »

    Je vous laisse l’entière responsabilité de vos contributions qui ne laissent guère de place aux très nombreuses injonctions bibliques concernant l’étranger tant dans l’Ancien que dans le Nouveau Testament, par exemple :
    – Exode 22:21 Tu ne maltraiteras point l’étranger, et tu ne l’opprimeras point ; car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte.
    Exode 12:49 La même loi existera pour l’indigène comme pour l’étranger en séjour au milieu de vous.
    – Lévitique 16:29 C’est ici pour vous une loi perpétuelle, au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l’indigène, ni l’étranger qui séjourne au milieu de vous.
    – Matthieu 25:34-35 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli…

    Mais en outre, quelles autres informations que cet article du Parisien avez-vous pour tenir de tels propos à l’égard de cette femme ? Qui vous a dit que cette femme s’appelait « Fatima Benmachin » plutôt que « Sandrine Dupont » ? Qu’est-ce qui vous dit que cette femme est immigrée, ou descendante d’immigrés ou même seulement métisse ? RIEN !! ABSOLUMENT RIEN !

    Ne vous voilez pas la face, si j’ose dire sans faire mauvais jeu de mot : les conversions du christianisme (sociologique presque toujours) à un islam convaincu, militant voire radical sont TRÈS nombreuses. Les Michel Durand, Jean Debois et autres Anne-Marie Levret devenus musulmans sont des légions en France.
    De quel droit leur contesteriez-vous la nationalité française ?

    Vous feriez plutôt mieux de vous demander ce que vous, et vos semblables dans l’église catholique ont fait, ou pas fait, pour que nous soyons aujourd’hui dans cette situation.
    J’ai moi, il y a 40 ans, quitté l’église catholique et je sais parfaitement les raisons qui m’y ont poussée, et ce sont sans doute les mêmes qui poussent depuis déjà pas mal de temps d’autres à se tourner vers l’islam.

    Dieu merci, je ne suis pas sortie de la foi chrétienne et ai trouvé une église chrétienne où ma foi chrétienne a pu s’épanouir et où la vie chrétienne se vit concrètement chaque jour de ma vie. Ce qui n’était pas du tout le cas dans l’église catholique que dans laquelle j’ai vécue qui ne s’est présentée à moi que comme un vernis de convenances sociales complétement schizophréniques, annonçant des vérités qu’elle ne vivait pas, nous contraignant à des rites sans fondement et ne nous offrant dans notre vie pratique quotidienne que la vision doloriste du chemin de croix, occultant totalement toute la joie et la paix inhérente à une véritable conversion lorsque le message de l’évangile, le bonne nouvelle du salut en la mort et la résurrection du Christ a réellement inondé nos cœurs. Je ne dis pas que l’église catholique n’a jamais transmis ce message, je dis que moi, je n’ai pas rencontré de chrétiens, fussent-ils prêtres ou religieuses et j’en fréquentais beaucoup, qui m’aient transmis cette vision-là de la foi chrétienne dans l’église catholique. J’avais besoin d’autre chose que d’une tradition sociologique. J’ai cherché et trouvé ailleurs. Dieu soit loué !

    À ma génération, lorsque j’étais au CM2 et que l’on faisait la « retraite de communion solennelle » durant 3 jours, c’était 41 élèves des 45 qui manquaient la classe (la génération du baby-boom a connu ces classes très nombreuses) ; maintenant les prêtres de paroisse n’osent même plus organiser de telles retraites en période scolaire, qui ne concerneraient en tout état de cause que moins de 3 élèves par classe !
    Réfléchissez un peu : dans votre propre famille (terrestre, charnelle), remontez à vos grands-parents, grands-oncles et grands-tantes dont la quasi-totalité étaient de bons catholiques bien pratiquants, certains peut-être prêtres ou religieuses, des familles ayant toutes envoyé leurs enfants au catéchisme, et qui ont tous fait leur communion et leur confirmation, combien de leurs descendants, vos neveux et nièces, vos enfants ou petits-enfants qui ont maintenant la trentaine, sont aujourd’hui des catholiques pratiquants ? Et la réponse ne vous pose aucun problème ? Ne suscite en vous aucune remise en cause ?

    Cela dit, je ne cautionne évidemment en aucun cas le geste de cette femme, au demeurant absurde, car les chrétiens n’ont pas de déférence particulière quant à l’objet-livre qu’est une bible, sauf évidemment exemplaire exceptionnel de musée ou de trésor d’église ou de monastère. Contrairement aux musulmans dont la déférence envers le coran-livre s’apparente souvent à de la superstition, de l’idolâtrie ou du fétichisme.
    Ce qui est important dans la bible, ce n’est pas l’objet, c’est que nos cœurs soient nourris, illuminés par son contenu, ce qui est important dans la bible ce n’est pas les 500 g de papier et de carton ou de cuir de l’objet, c’est la PAROLE DE DIEU qu’elle est pour nous. La bichonner sur un rayon de bibliothèque ne sert à rien.
    Ce qui me fait penser (peut-être à tort, ce n’est pas impossible) que cette femme est d’origine bien française, c’est qu’un musulman de culture arabo-musulmane n’aurait jamais accepté de toucher, de porter depuis son domicile (ou depuis où ?) jusqu’au bord de la Seine (pourquoi là ?), une bible qu’il est impur (haram en arabe) de posséder et de toucher.

    Répondre
    • Gérard P.

      26 mars 2016 à 22 h 27 min

      @Charlotte Parc
      Veuillez lire le grand réveille/La fin des temps!

      Répondre
    • Jean-Yves

      28 mars 2016 à 23 h 41 min

      @Charlotte Parc
      Malheureusement beaucoup de français sont comme vous, vous vivez d’ors et déjà avec l’esprit colonisé. A force de nous laisser faire ainsi, de laisser envahir la terre de nos ancêtres par un islam conquérant, vengeur et destructeur, la France va devenir une terre islamique. L’ennemi ce n’est pas nous qui l’avons choisi, ce sont eux qui nous ont désigné et ont décidé de nous attaquer, avec la collaboration de nos dirigeants et de beaucoup de français, afin de détruire le christianisme et notre nation. Ne faisons plus honte à nos ancêtres, relevons la tête et ne nous laissons plus faire.

      Répondre
      • Charlotte Parc

        30 mars 2016 à 4 h 32 min

        @Jean-Yves
        Il me semble que vous n’avez pas compris grand chose à ce que j’ai écrit, car je ne parle pas du tout de ce dont vous parlez ! Et mon esprit n’est en rien « colonisé » par l’islam.
        Ce que je ne cesse de dire et d’écrire est que les musulmans et musulmanes ne sont pas mes ennemis, mais l’islam, oui.
        L' »islamisation » de la France est de deux natures : celles des immigrés (que l’on a soigneusement fait venir par bateaux entiers d’Afrique du Nord au début des 30 glorieuses) et celle des « autochtones » de France qui sont devenus musulmans parce que leur famille, catholique dans l’immense majorité des cas, n’a pas su leur transmettre la foi chrétienne, parce que l’enseignement de l’église catholique depuis des décennies (siècles ?) conduisait inexorablement à un christianisme sociologique qui n’offrait plus aucune perspective spirituelle enthousiasmante. La génération d’après c’est le vide spirituel total et comme la nature a horreur du vide et que l’homme a dans le cœur un vide en forme de Dieu, et bien massivement la nouvelle génération se tourne vers l’islam, car les musulmans, eux, n’oublient pas de faire des prosélytes si les catholiques rechignent à la « nouvelle évangélisation ».
        Jamais je n’ai entendu dans l’église catholique où je suis restée 27 ans, que l’on n’était pas chrétien parce que son père et sa mère l’étaient, mais parce que l’on en faisait un choix personnel positif et conscient, parce que l’on se reconnaissait pécheur perdu et que l’on avait tout à attendre de la grâce et l’amour de ce Dieu mort en croix pour ses péchés et ressuscité par la force de l’Esprit Saint et pour la gloire du Père pour que notre joie, notre paix et notre espérance soient parfaites et que la découverte de cet amour inouï de Dieu bouleverse notre vie ici-bas jusqu’à notre dernier souffle et nous ouvre la perspective de l’éternité auprès de Dieu.

        Ce que j’ai voulu dire est qu’il est hautement vraisemblable que la musulmane responsable de cet acte répréhensible est une Française de souche, et – si mon hypothèse est exacte – que l’église catholique a une forte responsabilité dans cet état de fait car cette femme n’a sans doute rien reçu de l’église qui lui donne envie de suivre le Christ. Il s’est présenté à elle une (pernicieuse) perspective d’absolu, elle l’a saisie.
        Qui priera pour elle, pour qu’elle réalise son erreur ? Que la voie qu’elle suit est sans issue ? Que notre Dieu mette sur sa route un ou une véritable chrétien(ne) qui par son témoignage de vie saura lui donner le « goût  » de Jésus et de son amour ?
        Plutôt que nous lamenter sur l »islamisation » de la France, reconnaissons notre absence de zèle à évangéliser les musulmans de notre entourage et demandons-en pardon à Dieu et corrigeons-nous aussitôt que possible.

        Répondre
  11. Manuel

    26 mars 2016 à 19 h 00 min

    Chacun à son tour, si elle persiste, c’est elle qui brûlera dans le feu éternel.

    Répondre
  12. stumpf

    20 avril 2016 à 16 h 41 min

    Pauvre malade, il faut la renvoyer chez elle avec toute sa famille. Pour moi c’est une incitation à la haine et unnon respect pour le pays qui la fait vivre. Retour en préhistoire où elle peut se sent chez elle.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »