Pathétique et scandaleuse manifestation antichrétienne à Madrid

Hier, vendredi 20 avril, une manifestation particulièrement répugnante de deux ou trois centaines d’anarcho-gauchistes et autres anticléricaux, a déambulé dans les rues de Madrid. Les initiateurs de cette manifestation avaient souhaité qu’elle se tienne le… Jeudi Saint, mais les autorités madrilènes estimèrent que la provocation aurait été un peu trop visible… Elle a par contre accordé la date du 20 avril en avertissant, pour la forme…, les organisateurs de la manifestation qu’en cas de slogans ou d’actes offensants pour la religion chrétienne, elle serait dispersée par les forces de l’ordre. C’était bien… pour la forme, car la manifestation a pu se dérouler tout du long malgré d’ignobles slogans : « Les prochaines J.M.J. en Somalie » – là où l’on tue des chrétiens –, « L’église qui éclaire est celle qui brûle » ou encore « Un bon curé est un curé mort »… Appels aux meurtres, à l’incendie d’édifices religieux entre autres délicatesses. Il y aura certainement des plaintes déposées contre les organisateurs, car les insultes proférées ou exposées sur les panonceaux par les manifestants tombent sous le coup de l’article 525 du Code pénal espagnol qui réprime toute insulte à des membres d’une confession religieuse…

Daniel Hamiche

Source : HazteOir.org

 

 

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

9 Commentaires

  • Répondre
    jejomau
    21 avril 2012

    Si c’est celà l’image du monde auquel il faut ouvrir l’Eglise !!!!!!!!! Que Saint Michel pourfende cette engeance de vipères et de pharisiens !

  • Répondre
    21 avril 2012

    Voici des gens qui se croient supérieurs au reste de l’humanité et veulent imposer leurs lubies arbitrairement. Vive la liberté ! Vive la liberté religieuse !

  • Répondre
    Pasqua
    21 avril 2012

    la haine est détruite par plus d’amour, noyer le mal par le bien….
    qu’il est doux de ilre l’évangile après cela, courage si le mal est visible, que peut-il contre le Christ.
    Ne soyons pas des poules qui volent d’un perchoir à un autre, mais des aigles qui apportent la parole de Dieu.
    Nous n’avons pas la vocation de martyre mais de saint.
    Ne soyons pas tièdes, Dieu nous vomirait……

  • Répondre
    vijay
    21 avril 2012

    Bof !Qu’ils s’époumonent! Les communistes sont passés ce sera pareil pour eux. D’ici quelques années ils seront tous morts d’overdose ou du VIH… La nature fait parfois bien les choses.

  • Répondre
    Luc Warnotte
    21 avril 2012

    Non, M. Merlin l’enchanteur. A bas la liberté religieuse. Vivent les seuls droits de l’Eglise de Dieu, l’Eglise catholique. Vive la liberté de la seule vérité!

  • Répondre
    Daudé
    22 avril 2012

    C’est bien la démocratie à la sauce communiste…. mais tous ces gens ne se rendent pas compte du bien qu’ils nous font : le Seigneur nous avait bien averti que ses disciples seraient persécutés. Voici donc bien la preuve que l’Eglise ets véritablement l’Eglise du Christ depuis 2000 ans.

  • Répondre
    Michèle
    22 avril 2012

    Ces malheureux portent en eux les germes de leur propre destruction. On aurait bien du mal à les trouver sympathiques, et pourtant il faut prier pour eux, si nous voulons être fidèles à notre Sauveur.
    Ceci dit, quelques calmants ne leur feraient pas de mal…ou un peu d’homéopathie: 666 en 15CH.

  • Répondre
    Valentin
    22 avril 2012

    Je les verrais bien refaire la même chose devant des mahométans, histoire de bien rigoler…s’ils en ont le courage.

  • Répondre
    Melmiesse
    24 avril 2012

    2 à 300 personnes dans une ville de plus de 5 000 000 d’habitants ils ont du se sentir un peu seuls; ils crient fort pour combler le vide de leur vie, leur énergie serait pourtant bien utile dans un pays à l’économie si faible

Laisser un commentaire