Plusieurs morts dans l’attaque d’un collège chrétien au Soudan du Sud


L’Emmanuel Christian College (ECC) de Goli (État de Rivière Yei) a été attaqué le 14 mai par des éléments de l’Armée populaire de libération du Soudan (APLS) selon des témoins, sans qu’on en connaisse le motif. Le bilan, par contre, est connu et tragique puisqu’on compte au moins dix morts : trois gardes de l’établissement, cinq étudiants, un père et son fils réfugiés d’une autre zone de conflit… Les attaquants auraient aussi violé la fille, âgée de 14 ans, d’un membre du personnel. Ils ont aussi vandalisé et pillé des salles de classe, la bibliothèque, les bureaux administratifs et les maisons du personnel. Ce collège où l’on enseigne la théologie, les sciences de l’éducation et la gestion d’entreprise, a été fondé par Open Doors en partenariat avec la Sudan Evangelical Presbyterian Church.

Source : Open Doors International, 18 mai

Un commentaire
  1. Charlotte Parc

    21 mai 2018 à 1 h 07 min

    Ce qui se passe au Sud-Soudan dépasse de loin les possibilités de notre compréhension cartésienne française.
    Voir mon commentaire il y a 4 jours ici
    http://www.christianophobie.fr/breves/soudan-du-sud-les-radios-catholiques-menacees
    Il faut être un Soudanais pour,peut-être, comprendre quelque chose.
    Quelle est cette armée ? Qui la dirige ? Pour qui ou quoi se bat-elle ?
    J’ai tenté de comprendre, et bien ce n’est pas Wiki qui est mon ami, je vous le dis ! Lisez plutôt :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Armée_populaire_de_libération_du_Soudan

    Qui a intérêt dans un pays majoritairement chrétien à s’en prendre à un établissement chrétien ?
    Et est-ce même un conflit religieux ? Pas sûr du tout, même si ce sont des chrétiens exclusivement qui en sont victimes.
    Comment l’armée d’un pays peut-elle s’en prendre à un établissement scolaire de son propre pays ?
    Le fond du problème est ethnique envenimé de surcroit par des problèmes de personnes à la tête des diverses autorités dans le pays et des problèmes économiques.
    Le drame en est toujours que ce sont des innocents qui sont victimes.

    Seigneur que Ton bras vienne arrêter cette folie meurtrière humaine !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3273 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter