Profanation d’un crucifix par des féministes à Kiev en réponse à la condamnation du groupe punk Pussy Riot


Mise en ligne le 17 août, cette vidéo montre une action “d’éclat” de militantes féministes de FEMEN, saccageant un crucifix sur les hauteurs de la ville de Majdanyj Nezalezhnosti (Kiev, Ukraine) en “protestation” du procès fait au groupe féministe punk Pussy Riot (voir ici) coupable, lui aussi, d’une profanation dans la cathédrale orthodoxe du Saint-Sauveur de Moscou. Autre action “d’éclat” qui a valu aux profanatrices un procès en bonne et due forme. On a beaucoup crié dans le monde à la défense de la « liberté d’expression » de ces “pauvres jeunes filles”, et contre leur condamnation aujourd’hui à deux ans d’internement pour « incitation à la haine religieuse » et vandalisme. L’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), parfois mieux inspirée, a dénoncé aujourd’hui dans un communiqué cette « dangereuse tendance à la diminution de la liberté d’expression »… La profanation n’est pas une « liberté » et son « expression » est un délit. D’autant quand on proteste de la condamnation d’une profanation par une nouvelle profanation…

(Merci à Vladimir R. pour ce signalement).

DH

Source : RT Russian

 

 

29commentaires
  1. Denis Merlin

    17 août 2012 à 17 h 53 min

    Les droits de l’homme ne se divisent pas. La cathédrale orthodoxe de Moscou n’avait pas agressé les « Pussy riot ». Elles, elles ont agressé arbitrairement les croyants et leurs complices continuent à le faire en abattant un élément de décoration public qui ne leur a rien fait.

    Nations Unies. Déclaration universelle des droits de l’homme :

    Article 30
    Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

    Répondre
  2. Melmiesse

    17 août 2012 à 18 h 56 min

    Elles choisissent la cathédrale pour un pamphlet anti-Poutine maintenant elles abattent un crucifix , leurs motivations sont politiques? religieuses? elles ont besoin de se calmer pour ensuite pouvoir réfléchir; il y a peut-être du travail de bucheron dans les camps: excellent pour les nerfs

    Répondre
  3. Le Pog

    17 août 2012 à 21 h 51 min

    Excellente conclusion de cet article,
     » LA PROFANATION n’est pas une LIBERTÉ et son EXPRESSION et un délit ».

    Répondre
  4. jpr

    17 août 2012 à 22 h 03 min

    Ainsi, il apparaît clairement aux yeux de tous que Satan est le principal instigateur de ce pseudo-féminisme. Mais qui sait encore voir ?

    Répondre
  5. JEFFMOVEONE

    18 août 2012 à 2 h 31 min

    C’est navrant de voir un tel spectacle sous pretexte de liberté d’expression.Celle ci s’exercera t elle également dans d’autres monuments religieux? Non, je ne crois pas car c’est tellement facile de s’en prendre à la religion chrétienne.La bande internationale d’intello show biz sont les memes qui ont protesté lors d’une affaire scandaleuse d’un certain monsieur du cinéma avec une gamine.Ils ont l’ossature morale d’une méduse!

    Répondre
  6. C.B.

    18 août 2012 à 8 h 38 min

    Compte tenu des connaissances moyennes de la langue anglaise par les Français, il aurait peut-être été utile que nos média donnent une idée de la signification de « pussy riot »: « minettes émeutières »? ça leir va comme un gant.

    Répondre
  7. berthier maurice

    18 août 2012 à 10 h 58 min

    nos intellos gauchos qui soutiennent ces histériques sont aussi doués que cette donzelles pour se servir d’une tronçonneuse. Cela prouve une fois de plus à quel point il y a un tas d’imbéciles qui se croient très intelligents en voulant détruire la religion chrétienne les catholiques en France, les orthodoxes en Russie, unissons nous et nous erons plus forts. Mais ces individus oublient que Dieu a l’éternité et que eux n’ont qu’une pôvre vie de chiens galeux à vouloir éradiquer ce qui ne leur plaît pas. Et on m’avait appris dans mon enfance que c’était un sacrilège que de s’attaquer à la Croix de Jésus. Apparemment ce genre de pensée ne leur vient même pas à l’esprit. Prions pour eux, ils ne savent pas ce qu’ils font

    Répondre
  8. FREULON

    18 août 2012 à 11 h 43 min

    La liberté des uns commencent où celles des autres s’arrêtent… Ces pauvres jeunes filles sont manipulées et leurs actes antireligieux va les inciter à revenir à de meilleurs sentiments. Peut-être qu’aux camps où elles seront internées retrouveront-elles la foi qu’elles ont perdu ? Dieu peut faire parfois des miracles ! espérons qu’elles se convertissent et comprennent le mal qu’elles ont commis envers autrui et la communauté chrétienne orthodoxe…

    Répondre
  9. c

    18 août 2012 à 11 h 51 min

    Dans la cathédrale elle ne faisait pas que critique Poutine, elles traitaient de « merde » le patriarche Cyrille. Par ailleurs quand on voit la vidéo de la caméra de surveillance, l’on peut constater la patience et l’absence de brutalité des personnes chargées de les faire partir.
    Sur cette vidéo du crucifix, c’est étonnant de voir que tout ce passe comme s’il s’agissait d’une pub qui est en train d’être tournée. Elle a le temps de servir de sa tronçonneuse et cela a du prendre un certain temps. Ce groupe de filles n’est pas un groupe d’excentriques, c’est une grosse organisation qu’il y a derrière…
    Ce sont en plus des récidivistes.

    Répondre
  10. L'indigné

    18 août 2012 à 12 h 00 min

    Ces filles du groupe punk Pussy Riot ne subiront pas le sort d’une Asia Bibi, chrétienne pakistanaise, inculpée pour blasphème, qui croupit dans une prison au Pakistan mais dont la vie est toujours menacée par les activistes islamiques.
    Tandis que ces pauvres sottes, après quelques temps en camp de travail, seront graciées. L’Eglise orthodoxe russe vient de demander la clémence pour ces filles.
    La classe médiatique occidentale n’est pas aussi prompte à réagir quand il s’agit d’Asia Bibi et d’autres chrétiennes martyrisées pour leur foi. Mais c’est vrai, la contre-culture punk se réfère souvent au Satanisme.

    Répondre
  11. AUCHER

    18 août 2012 à 12 h 23 min

    La christianophobie est la manifestation évidente du grand mal de notre époque, véhiculé par le soutient complaisant des gross médias gôchistes.
    Ces foldingues s’en prennent aux symboles chrétiens comme il y a 70 ans, certains criaient Heil! en s’imaginant se remplir les poches facilement.
    Ou sont maintenant les collabos d’hier, là ou, dit-on, il fait très chaud.
    Leur copines condamnées à 2 ans de camp loin des caméras auront peut-être le temps de revenir à la réalité avant l’autre jugement, celui qui compte.

    Jean

    Répondre
  12. L'indigné

    18 août 2012 à 14 h 10 min

    « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres » dit le proverbe. Par conséquent, être attaché aux libertés fondamentales consiste à ne pas heurter celles des autres.
    Ces filles du groupe punk Pussy Riot n’avaient qu’à interpréter leurs élucubrations sur une place ou sur un banc public, on s’en serait moqué.
    Le problème est que ces groupes punks, souvent d’esprit dérangé, sans occupation, ont une attirance pour le satanisme : ils aiment professer leurs bêtises dans les lieux chrétiens, profaner les cimetières, églises et chapelles…
    Elles ont reçu la réponse qu’elles méritaient. Leur condamnation leur remettra un peu du plomb dans la cervelle.

    Répondre
  13. bernard

    18 août 2012 à 18 h 05 min

    Une fois de plus en occident le conformisme culturel en vogue de la gauche bobo et bien pensante s’empare d’un sujet qui est strictement de politique intérieure russe.
    Dés l’instant qu’il s’agit d’attaquer le pouvoir établi, et la religion, même chez les autres, tout est bon

    Répondre
  14. sanchez

    18 août 2012 à 18 h 23 min

    personne ne se permettrait de faire le dixième de ce qui à été fait dans une mosquée, les églises sont toujours visées et les musulmans se plaignent de racisme; bien sûr, notre ministre se déplacerait si cela arrivait, pas pour une église.

    Répondre
  15. Melmiesse

    18 août 2012 à 18 h 46 min

    qui ont interet à faire partir Poutine? qui gene-t-il hors de la Russie qui vient d’élire son président démocratiquement? ceux-là sont sans doute les instigateurs de ces mascarades les conseilleurs ne sont pas les payeurs

    Répondre
  16. L'indigné

    18 août 2012 à 18 h 58 min

    Réaction pitoyable de la ministre de la Culture socialiste :
    « La liberté artistique a toujours été liée à cet esprit de rébellion contre l’ordre établi, ça peut être l’ordre politique, mais aussi l’ordre religieux. Tout grand pays qui aspire à rejoindre le camp de la démocratie se doit de protéger la liberté des artistes même quand elle dérange les autorités en place ».
    Le sacrilège serait donc une expression artistique, un exemple de démocratie ?

    Répondre
  17. Michèle

    18 août 2012 à 23 h 06 min

    Deux ans, c’est convenable pour réfléchir, mais il est probable qu’elles ne les feront pas, et c’est dommage, d’abord parce qu’elles ne l’ont pas volé ( elles ont à leur actif d’autres exploits du meilleur goût!), d’autre part parce que l’effet de dissuasion de fonctionne pas si la sanction est trop légère. Que l’Eglise orthodoxe fasse preuve de mansuétude, on peut l’admettre..mais on peut espérer aussi que les juges ne suivront pas.

    Répondre
  18. marie-victoire

    19 août 2012 à 0 h 37 min

    Il faut continuer de prier surtout pour ces pauvres filles , qui ne savent pas ce qu’elles font . instrumentalisées par le démon, car tous nos cheveux seront comptés , et là j’ai pitié d’elle , ce qu’elles ont fait est tres grave , mais Jesus à gagné il a vaincu le mal pour toujours , malgres qu »‘on tente toujours de s’acharner sur LUI , il faut dépasser notre colère et donner l’exemple que notre religion , la vraie , est Misericordieuse , car apres viendra le temps de la justice après la mort et là , je voudrais pas etre à leur place ;

    Répondre
  19. buzz

    19 août 2012 à 9 h 11 min

    Tout à fait d’accord avec la plupart des commentaires :

    -qui est anti-Christ ? la réponse est assez évidente

    -était-ce prévu : oui au moins trois apparitions mariales font état d’apostasie et de persécutions : laSalette , Fatima , Akita , mais il est vrai que l’eglise aujourd’hui ne croit plus aux miracles

    -plus de bêtise que de courage , elles sont manipulées à leur insu ; il faut toutefois noter que le sacrilège se paie beaucoup plus cher en islam . D’ailleurs les pussy riot (« émeute de chattes » ) sont beaucoup moins activistes lorsqu’il s’agit d’islam .

    Convergence des forces anti-christ ?

    Répondre
  20. lemmy

    19 août 2012 à 10 h 27 min

    Elles ont apportées ainsi que la Femen, de l’eau au moulin des islamistes. S’incliner à la façon musulmane dans la cathédrale, et abattre Christ donne de la vigueur à l’Islam. Si elles sont si éprises de liberté, qu’elles protestent contre les musulmans.Mais il faut absolument faire du « Oeil pour oeil, dent pour dent ». Accepter ce qui se passe, ne faire que prier n’amène à rien. Si vous savez et que vous laissez faire, vous êtes complices. Réagissez! Si j’avais été là, j’aurai cogner de toutes mes forces sur ces salopes. Si vous voulez montrer que votre foi est importante, il faut montrer que vous êtes enrager et dangereux.

    Répondre
  21. Luc Warnotte

    20 août 2012 à 10 h 24 min

    Melmiesse, vous croyez serieusement que l’election de M. Poutine a ete libre et honnete? Allons, ce n’est plus la periode des contes de Noel!! Je suis bien d’accord pour condamner les agissements des Pussy Riots comme de Femen: l’hypocrisie de l’Occident a ce propos est enorme et la resistance au nouveau tyran du Kremlin n’excuse pas les profanations. Mais de la a dire que l’election presidentielle russe a ete honnete… vous vous laissez emporter dans votre elan. Restons-en a la question de la christianophobie de ces pauvres Russes et Ukrainiennes, ca vaudra mieux.

    Répondre
  22. Morvant Yann

    20 août 2012 à 22 h 39 min

    Une protestation contre le pouvoir Poutinien et en même temps contre l’Eglise qui le soutient et qui a son soutien (Poutine a permis la restauration de beaucoup de monastères). Hélas, en s’attaquant à la croix, ces femmes font tomber par terre le pur geste de la révolte divine contre les pouvoir de ce monde.

    Répondre
  23. Bén

    24 août 2012 à 3 h 16 min

    Définitivement, je ne les soutiens plus en rien. Elles ont vandalisé un crucifix, gratuitement, et l’on fait tomber face contre terre! Les féministes ne respectent donc jamais rien? Je suis défenseuse des droits des femmes, mais pas comme ça!

    Répondre
  24. Wotan Kalender Projekt

    24 août 2012 à 19 h 04 min

    Et comme toujours nos pseudo-artistes et Madonna en tète soutienent ces déséquilibrés du bulbe. Beh voyons ! Nous savons tous que nos artistes « officiels », choisis et financés par le système, ne sont que des agents d´un pouvoir supérieur maléfico-satanique. La promotion de ce qu´ils appellent CULTURE n´est rien d´autre qu´une contre culture chrétienne. C´est telement évident.
    [modération]
    Seuls les aveugles ne s´apercevront pas de cette manigance satanique orchestrée par les ONG, ces groupuscules financés par les us et l´otan, aux noms pompeux de « défence de la liberté »

    Répondre
  25. jeanmarcikly

    5 septembre 2012 à 20 h 28 min

    Il faudrait faire une équivalence anti-femen dans notre camp et s’organiser en conséquence, j’ai vu la video de cette Inna Shevchenko en cavale, et qui prétend qu’au moment de l’irruption des policiers chez elle après le tronçonnage du 25 août à Kiev; à 6h du matin elle aurait réussit à échapper du premier étage de son immeuble à s’enfuir et se retrouver à Paris au Lavoir dans le 18ème pour se faire héberger; je ne crois pas à cette version, il est difficile d’imaginer qu’une simple fille puisse comme ça échappersi facilement aux policiers d’Ukraine, soit elle ment soit ce coup était prévu d’avance elle nous raconte ce qu’elle veut! Il faut retetrouver cette folle dingue et lui faire passer l’envie mais de façon courtoise;et civilisée; elle serait sur Paris mais où; plus au Lavoir rue léon dans le 18ème arrondissement j’en reviens et j’ai réussit à faire parler l’une des personne qui tient ce lieu fort sympathique au demeurant, mais il faut rester vigilants quand même,et s’organiser les policiers Ukrainiens peuvent-ils poursuivrent par le biais de l’ambassade d’Ukraine cette fille?

    Répondre
  26. Pingback: Une croix votive abattue en Ukraine | L'observatoire de la Christianophobie |

  27. Pingback: L'observatoire de la Christianophobie | Le gouvernement accorde le statut de “réfugié” à Inna Shevchenko, la chef des Femen ! |

  28. Pingback: L'observatoire de la Christianophobie | Un provocateur transforme la cheftaine des Femen en icône othodoxe ! |

  29. Pingback: Qui est responsable de cette catastrophe ?… « CRIL17 INFO |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Translate »