Profanation et vol dans l’église de Monestier-de-Clermont, en Isère


Un lecteur (merci J. P. R.) m’a signalé cette nuit avoir lu dans Le Dauphiné Libéré daté du 9 mai, une brève sur la profanation suivi d’un vol dans l’église Saint-Pierre de Monestier-de-Clermont (paroisse Notre-Dame-d’Esparon, diocèse de Grenoble-Vienne, Isère). La paroissienne responsable de l’ouverture et de la fermeture de l’église a constaté lundi 7 mai au matin, que le tabernacle avait été forcé et qu’un ciboire, avec des hosties consacrées, avait été volé.

5commentaires
  1. Gilberte

    11 mai 2018 à 18 h 49 min

    Il est intolérable que l’on puisse voler des hosties consacrées dans une église. Ne pourraient-elles pas être amenées dans l’église avant la distribution, avant la messe. Qu’a-t-on fait du corps du Christ?

    Répondre
  2. Pingback: Profanation : Mgr de Kerimel demande de renforcer les tabernacles - Riposte-catholique |

  3. Françoise

    11 mai 2018 à 22 h 18 min

    @ Gilberte, vous avez tout à fait raison ! Mais s’il s’agissait d’une « première » pour cette église, la paroisse n’aura pas songé à se méfier. Désormais, la confiance c’est terminé. Hélas.

    Répondre
  4. Colette Goudard

    13 mai 2018 à 1 h 34 min

    Comment les voleurs peuvent-ils entrer la nuit dans une église bien fermée?

    Répondre
  5. Marc VOISIN

    26 mai 2018 à 15 h 20 min

    Les lieux de culte faisant partie de notre PATRIMOINE doivent être protégés par l’ETAT !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3287 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter