Sainte-Sophie : provocation musulmane devant la basilique


pc-140531-turkey-hagia-sophia-mn-1135_97c24d8d79f431bf573d92e1233b48cb.nbcnews-fp-1200-800

Un groupe important de musulmans s’est réuni aux petites heures du samedi 13 mai devant la basilique Saint-Sophie d’Istamboul pour la prière de l’aube (Al-fajr), une “prière de rue” au cours de laquelle fut exigée la transformation de la basilique en mosquée… Une telle manifestation n’a pu se tenir qu’avec l’aval du pouvoir islamiste d’Ankara, comme l’a souligné Christianophobie hebdo qui vient de consacrer un article à cette affaire…

6commentaires
  1. Pingback: Turquie. Sainte-Sophie: provocation musulmane devant la basilique - Les Observateurs |

  2. Coralie

    18 mai 2017 à 14 h 37 min

    C’est Sainte Sophie qui doit rigoler en voyant tous ces musulmans l’adorer ventres à terre (pour ne pas dire culs en l’air) ! Eux qui méprisent les femmes ! Dans leurs subconscients ils savent bien que la Basilique Sainte Sophie reste un bastion du Christ le Sauveur des hommes …. pour moi cette photo, c’est comme s’ils se convertissaient au christianisme !

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      18 mai 2017 à 15 h 15 min

      @Coralie

      La basilique Sainte-Sophie n’est pas consacrée à une sainte Sophie mais à la Sainte Sagesse, la Hagia Sophia (Ἁγία Σοφία), la Sagesse de Dieu

      Répondre
      • marie

        18 mai 2017 à 16 h 14 min

        Alors, disons que la Sainte Sagesse rigole bien. Nous la savons non dépourvue d’humour.

        Répondre
  3. Kevin

    18 mai 2017 à 18 h 07 min

    Le ridicule est bien illustré par cette photo de musulmans à quatre pattes le front par terre et le reste en l’air devant la Basilique Sainte Sophie qui restera toujours très chrétienne ! ! ! … la mosquée c’est derrière ! …

    Répondre
  4. Gilberte

    19 mai 2017 à 13 h 41 min

    Gustave Lebon a écrit:  » L’individu plongé au sein d’une foule agissante tombe bientôt dans un état particulier se rapprochant beaucoup de l’état de fascination de l’hypnotisé entre les mains de son hypnotiseur ». « Un chef auréolé de prestige assénant et répétant à l’aide de mots des images fortes, suggérant à la foule telle ou telle action; une foule suggestible à l’extrême impulsive, émotive, portée aux idées sans nuances, aux sentiments violents, inaccessible au raisonnement ». Gustave Lebon dans « la psychologie des foules » a parfaitement décrit en 1895, un chef imam qui serait manipulateur et ses adeptes; ou les discours à Nuremberg par Hitler ou Goebbels

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter