Saône et Loire : l’église de Saint-Gengoux vandalisée


un-extincteur-est-encore-present-dans-la-nef-photo-roger-lespour-(clp)

C’est l’église (XIIe siècle) de la paroisse Saint-Louis qui a reçu la visite de vandales…

Dans l’après-midi de dimanche [14 décembre], des individus malintentionnés ont eu la regrettable idée de déverser le contenu de plusieurs extincteurs dans l’église de Saint-Gengoux-le-National. La mairie a déposé plainte auprès de la brigade de Gendarmerie de Saint Gengoux, qui mène une enquête pour retrouver les auteurs.Ce genre de vandalisme coûte cher à la comme, donc à la population de Saint-Gengoux. De plus, les portes de l’église resteront fermées en dehors des offices, au dépend [sic pour dépens] des touristes.

Source : Journal de Saône-et-Loire (16 décembre)

5commentaires
  1. Gérard P.

    16 décembre 2014 à 22 h 36 min

    Pour des « Touristes bandits » il vaut mieux fermer les portes à doubles tours !

    Répondre
  2. Jean Ferrand

    17 décembre 2014 à 6 h 51 min

    Nous sommes sauvés ! Cazeneuve a dit qu’il allait enfin préserver les églises.

    Répondre
  3. Béatrice

    17 décembre 2014 à 7 h 15 min

    on va encore dire que ce sont des jeunes qui s’amusent , je suis outrée par ces actes de destruction gratuits , mais surtout pas un mot sur ces « incivilités » de plus en plus nombreuses alors qu’une mosquée qui reçoit une tranche de jambon,mobilise le gouvernement et les biens pensants !
    pauvre France , fille ainée de l’église!

    Répondre
  4. mimi

    17 décembre 2014 à 9 h 59 min

    Le journal de Saône et Loire est toujours bien peu dans la culture chrétienne. Il regrette que cela va gêner les touristes . Bien, mais les citoyens qui voudraient venir prier, le journaliste ne sait pas que c’est quand même la majorité de ceux qui franchissent le seuil de l’église !
    Ne faudrait-il pas qu’il y ait une clé codée réservée à des paroissiens sûrs , afin qu’il y ait une prière dans l’église le plus souvent possible ?
    Peut-être faudrait-il afficher l’adresse d’une personne ayant les clés qui pourrait donner l’accès aux pélerins et aux gens qui veulent expressément prier ?
    Les gamins qui ont vraisemblablement fait cela ne se rendent pas compte à quel point ils font une opposition à la nécessaire prière dans l’église.
    Pourquoi nos ministres ne parlent jamais des actes commis contre les églises catholiques ? Est-ce parce que une haute autorité de l’église demande en douce de ne pas parler ? On aimerait un peu d’éclaircissement là-dessus.

    Répondre
  5. Françoise

    17 décembre 2014 à 14 h 33 min

    Le Diable est particulièrement actif au moment de Noël et en possède plus d’un !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter