Saumur : les aumôniers catholiques interdits d’accès auprès des patients de l’hôpital public ?


VUE_AERIENNE_JOSEPHA

Le 23 décembre dernier, j’avais été interloqué de découvrir le commentaire laissé par une lectrice sur L’Obs. Voici ce qu’elle écrivait :

« Depuis des mois, à l’hôpital de Saumur (Maine-et-Loire), les médecins musulmans de l’hôpital, au nombre desquels figure l’imam de Saumur, ont obtenu l’interdiction d’accès de l’hôpital à l’aumônier catholique, tradition qui perdurait depuis le Moyen Âge. Sans que la population soit informée. »

J’avais, dès le lendemain, exprimé par courriel à cette lectrice ma surprise et lui avais demandé quelques précisions sur ce qui ne pouvait être qu’une rumeur… Je reçois, ce matin, de la lectrice, des précisions hallucinantes dont je ne vous livre que l’essentiel :

« Non il ne s’agit pas d’une rumeur mais d’une réalité que m’a apprise l’ancienne aumônière (…) de l’hôpital de Saumur (il n’y a qu’un hôpital public) de notre paroisse de Saumur. En fait, il existe un local aumônerie ouvert les après-midi à l’hôpital, mais les médecins musulmans refusent que les aumôniers viennent au lit des patients les visiter. »

Je contacte immédiatement le Centre hospitalier de Saumur pour lui demander des explications, et il est probable que je vous demanderai de faire de même et de relayer ma démarche devant un tel scandale.

30commentaires
  1. C.B.

    10 janvier 2015 à 12 h 29 min

    « les médecins musulmans refusent que les aumôniers viennent au lit des patients les visiter »
    Et quelle raison est donnée pour cette interdiction? Le fait du prince? qui paie ces médecins?

    Répondre
    • manu

      28 février 2015 à 20 h 05 min

      Tous ces gens là faut les renvoyer dans leur pays d’origine, on verra s’ils feront le malins comme en France!

      Répondre
  2. ArcSaintbernard

    10 janvier 2015 à 13 h 34 min

    « Je contacte immédiatement le Centre hospitalier de Saumur pour lui demander des explications, et il est probable que je vous demanderai de faire de même et de relayer ma démarche devant un tel scandale. » – écrivez vos. Et nous le ferons lorsque vous nous le demanderez.
    Cette affaire mérite d’être amenée devant la Justice – si elle existe encore ! – et, pourquoi pas, sous l’égide de l’Agrif ?
    On voit ici la haine du démon contre l’homme : euthanasie avec sédation terminale dans le cauchemars, rendant impossible l’accès aux sacrements et, encore plus, la possibilité d’une conversion « in extrémis », comme en montre largement l’histoire.
    Mais ici, la guerre est déclarée ouvertement contre la mort chrétienne « dans le Seigneur ». Les sacrements sont bannis officiellement.
    Ces médecins musulmans font un jihad de la pire espèce : voler jusqu’à la mort aux chrétiens… chasser le Christ Jésus loin de ceux qu’Il est venu sauver.
    Quand je pense à la déclaration d’un cardinal français qui disait avoir appris par coeur la chahada (confession de foi musulman) pour pouvoir le réciter au lit de mourants musulmans et ainsi les réconforter dans leur foi ! Les musulmans le lui rendent ainsi : priver les chrétiens de tout réconfort spirituel ?
    Et Asia Bibi, dans sa prison ? Reçoit-elle enfin les sacrements ? Quel Noël passait-elle ?

    Répondre
  3. Maysie

    10 janvier 2015 à 14 h 09 min

    « Les médecins musulmans » ajoutent leur pierre aux horreurs de l’Hôpital. Dans ce microcosme, comme dans une boule de cristal, on peut voir la société qui se prépare pour nos enfants et nos petits enfants.

    Répondre
  4. Luis

    10 janvier 2015 à 14 h 27 min

    Preocupation pour la liberté religieuse, quelq’un?

    Répondre
  5. Charlotte Parc

    10 janvier 2015 à 15 h 51 min

    Sur cette page consultée ce jour vous constaterez que le Dr Jamil ABILCHAMAT est pédiatre à l’hôpital de Saumur
    http://www.ch-saumur.fr/vos_medecins.html
    Sur cette autre page que ce même Dr Jamil ABILCHAMAT est imam de la mosquée de Saumur dans le quartier du Chemin Vert (page non datée mais à lire les commentaires cette page doit dater de 2012)
    http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=7040

    Être médecin et imam en activité en même temps ne constitue en aucun cas une infraction, il y a d’ailleurs quantité de prêtres catholiques et de pasteurs protestants qui exercent à temps complet ou partiel des métiers séculiers.

    C’est juste pour prouver que les dires que la lectrice de l’Obs qui a renseigné M. Hamiche sont plus que vraisemblables et, sans préjuger de la religion (ou l’absence de religion) professée par tous les médecins de cet hôpital dont les noms ont une consonance arabe, on peut dire qu’ils sont assez nombreux, j’en compte 12 sur un total de 121, soit 10%.

    Sur cette page-ci on peut envoyer un message à la direction de l’hôpital .
    http://www.ch-saumur.fr/contactList.html
    Voici le mien
    « À M. Jean-Christophe PINSON
    Directeur du Centre hospitalier de Saumur
    Monsieur le Directeur,
    Des rumeurs persistantes auxquelles je n’ai tout d’abord accordé aucun crédit commencent à enfler et à se répandre sur la toile, que l’aumônier catholique de l’hôpital et les personnes bénévoles qui l’aident n’ont plus le droit depuis un certain temps de se rendre au chevet des patients hospitalisés dans votre établissement ; ils n’ont plus la possibilité que d’assurer une permanence dans le local dédié à cet effet.
    Et ces rumeurs persistantes ajoutent que cet état de fait tient à la pression de médecins musulmans de votre établissement dont l’un d’eux, le Dr Jamil ABILCHAMAT pédiatre, est d’ailleurs l’imam de la mosquée de Saumur.
    Je serais donc très sensible à ce que vous me répondiez sur ce point précis : votre direction a-t-elle à un moment ou un autre interdit l’accès du chevet des malades de votre établissement aux aumôniers chrétiens ? Si non, pouvez-vous savoir d’où vient cette rumeur ? S’il n’y a pas eu d’interdiction administrative, cette rumeur a-t-elle un fondement dans la PRATIQUE RÉELLE de votre hôpital ? Comment se fait-il que l’ancienne aumônière catholique de l’hôpital dénonce ce fait ?
    Pourriez-vous faire une mise au point, éventuellement publique, à ce sujet ?
    En vous remerciant par avance de prendre très au sérieux mon interrogation en cette période très sensible de notre actualité française, je vous prie d’agréer mes meilleures salutations.
    Dr XXX , médecin anesthésiste-réanimateur, Val d’Oise »

    Répondre
    • Maysie

      10 janvier 2015 à 19 h 42 min

      @ Charlotte Parc
      Merci pour votre action , Charlotte.
      Vous avez considérablement déblayé le terrain .
      Et le Directeur de l’hôpital ne pourra pas trouver d’échappatoire .

      Répondre
  6. cril17

    10 janvier 2015 à 17 h 42 min

    Voilà une grave interrogation qui devrait s’ajouter à celles que le cardinal Vingt-Trois a publiées ce jour sur La Croix et qui ont été reprises sur le Figaro …

    http://cril17.info/2015/01/10/en-reponse-aux-graves-interrogations-dandre-cardinal-vingt-trois-archeveque-de-paris/#comment-82913

    En réponse aux » graves interrogations » d’André cardinal VINGT-TROIS, Archevêque de Paris, publiées ce jour dans La Croix et reprises sur Le Figaro, riposte catholique …etc …

    Répondre
  7. odile

    10 janvier 2015 à 19 h 18 min

    Une seule solution, boycotter cet hôpital, aller dans les villes voisines. A angers il y a de bons hôpitaux privés.

    Répondre
    • Gérard 2

      11 janvier 2015 à 11 h 06 min

      Odile
      Par cette réaction vous laisseriez l’hôpital aux seuls musulmans … !
      Une fois de plus ils auraient gagné !
      Il faudrait plutôt aller en justice et faire grand bruit autour de cette affaire !

      Répondre
      • Msjuste

        11 janvier 2015 à 13 h 53 min

        tout à fait d’accord
        c’est une démarche nécessaire,
        ne serait ce que pour les malades chrétiens

        Répondre
  8. Denis

    10 janvier 2015 à 21 h 46 min

    Sur le site web de l’Hôpital j’ai vu leur charte des Droits et Liberté, concernant la religion il est bien mentionné pour le respect de celle-ci. Toujours sur le site il a le numéro de téléphone du bureau de l’Aumônerie, je crois ce serait plus simple de communiquer directement avec l’Aumônier? Voici la Charte:

    http://www.ch-saumur.fr/Charte_de_la_personne_majeure_protegee_01.pdf

    Répondre
    • Gérard P.

      11 janvier 2015 à 9 h 50 min

      L' »Islam » se moque de nos lois et règlement !

      Répondre
  9. Gérard P.

    10 janvier 2015 à 23 h 36 min

    Suite aux évennements des derniers jours; je suis d’accord avec le Cardinal Vingt Trois ! Il suffit de continuer à bêler et les Chrétiens irront
    droit dans la boucherie halal. Nous sommes vendu depuis longtemps
    Fate vos prière tous les…cela peut toujours servir !Bon courage !

    Répondre
  10. Danièle

    11 janvier 2015 à 9 h 09 min

    Ce que ne comprennent pas ceux qui manifestent aujourd’hui, c’est que nous avons une grande récupération politique qui conduit notre peuple comme vous le dites si bien à la boucherie. C’est très beau de voir tant de personnes se lever, mais sans approfondir cela , je pense à une grande amnésie qui va suivre. Le jour ou hollane a été élu, il a donné le droit à ces criminels d’appliquer la sharia, et il a fermé les yeux des Français.

    Répondre
    • Gérard P.

      11 janvier 2015 à 21 h 43 min

      @ Danèle
      En plus la majorité des victimes « Charly » étaient F.M. Triste réalité ?

      Répondre
  11. Jean

    11 janvier 2015 à 11 h 25 min

    en fait ce qui va se passer est écrit:
    1) au niveau du politique, renforcement de la politique sécuritaire
    2) au niveau des militances diverses de la société civile et au niveau des écoles, promotion absolue de la laïcité avec renforcement des ignominies envers les religions (et d’abord l’Eglise catholique, tellement moins pugnace) pour arriver à faire comprendre que croire en une transcendance relève uniquement de la psychiatrie.
    Résultat: seule une religion en expansion arrivera à continuer à se déployer. L’Eglise catholique de son côté va être rayée de la carte d’ici 20 ans.

    Répondre
  12. Henri

    11 janvier 2015 à 15 h 59 min

    là, c’est l’omerta journalistique….

    Répondre
  13. Jean-Marie

    11 janvier 2015 à 18 h 33 min

    JE DIFFUSE AU PLUS GRAND NOMBRE !!!

    Répondre
  14. Jean-M

    11 janvier 2015 à 20 h 40 min

    Si la chrétienté se rapproche de Dieu….il y aura un plus grand reste fidèle…Ou Dieu peut encore changer son plan et faire preuve de patience plus longtemps. Dieu ne se contente pas de ce que nous sommes…Lisez 2 CHR 29 …..le réveil d’Ezéchias…J’y reviendrai.

    Répondre
  15. Reg

    11 janvier 2015 à 20 h 49 min

    avant d’aller plus loin il conviendrait d’avoir les confirmations, si ce n’est de l’hôpital, au moins des responsables de l’aumônerie!! Si cela est exact alors la oui, il faut étaler cela au grand jour et que le plus grand nombre en soit informé ! Mais surtout il faut une confirmation sinon nous perdons toute crédibilité

    Répondre
  16. Gilberte

    11 janvier 2015 à 22 h 44 min

    Les parents des hospitalisés élisent normalement des représentants au conseil d’administration de l’hôpital tout au moins pour les longs séjours et les Epahd. si ces parents sont d’accord pour l’interdiction d’une aumônerie catholique alors le pays va très mal

    Répondre
  17. Maysie

    12 janvier 2015 à 8 h 27 min

    Ce qui est possible, c’est qu’il y ait eu malentendu . L’aumônerie a peut être été sanctionnée parce qu’elle avait rendu visite à tous les patients sans faire de différence entre chrétiens et musulmans.

    Répondre
  18. Gérard P.

    12 janvier 2015 à 9 h 23 min

    Un « Iman » dans un hôpital et médecin en plus ??? Vu qu’ils sont auto proclamé.??? Il faut déjà tous ignorer et être naïf pour appouvé cela !

    Répondre
  19. Maurice

    12 janvier 2015 à 13 h 27 min

    Ne nous affolons pas, il vient d’être nommé un préfet des religions, tout va rentrer dans l’ordre … nouveau ?

    Virez-moi toutes ses personnes, nous ne sommes pas dans un pas arabo-musulman !

    Répondre
    • odile

      12 janvier 2015 à 14 h 37 min

      Les rumeurs qui circulent sont fausses et la soit disant aumônière est une affabulatrice . Peut être pourrait elle avoir le courage de dire son nom. A priori, c’est moi l’ancienne aumônière et je n’ai jamais tenu ces propos dans quelque lieu, journal ou autre endroit que ce soit. Pourquoi semer le trouble la ou il n’y en a pas?

      Répondre
      • Charlotte Parc

        13 janvier 2015 à 0 h 02 min

        @Odile
        Et alors, dites-nous précisément ce que vous savez !
        Vous semblez la mieux renseignée pour le faire.
        D’où-vient cette rumeur et sans nommer de personne physique, d’où sort cette polémique ? Y a-t-il un problème de querelle de personnes ?
        L’aumônier ou l’aumônière catholique a-t-il ou elle, oui ou non, accès au chevet des malades ?
        Y-a-t-il un aumônier ou aumônière protestante? Qu’en est-il pour cette personne ?
        On aimerait comprendre et si c’est un « hoax » que M. Hamiche puisse faire une mise au point claire.

        Répondre
        • odile

          13 janvier 2015 à 10 h 25 min

          je ne sais pas d’ou vient la polémique. ce que je sais c’est que j’ai exerce ma mission d’aumônier au sein de l’hôpital pendant 11 ans . Je suis en retraite depuis un an et demi et suis remplacée par une aumônière que je connais bien.
          les hôpitaux dépendent de la loi de la séparation de l’église et de l’état de 1905 qui dit que chaque personne retenu dans un lieu peut pratiquer le culte qu’il souhaite. c’est pour cela qu’il existe des aumôneries dans les hôpitaux, les prisons etc .
          Il y a un poste d’aumônier pour 500 lits et ce poste est rémunéré. Le service d’aumônerie est un service au même titre que les services administratifs ou de soins; Dans les grands CHU il y a des aumoniers protestants et musulmans . Pour les CH moins importants comme Saumur, nous avons les noms des pasteurs et imam et nous les mettons en relation avec les malades qui en font la demande; les services d’aumonerie sont composés d’aumoniers et de bénévoles. Saumur compte une dizaine de bénévoles qui visitent en EPHAD. Nous visitons les malades à leur demande ou à celle des soignants ou à celle des familles;Je n’ai jamais rencontré de problème avec l’imam qui est nommé dans l’article et j’ai toujours eu accès au chevet des malades. j’ai accompagné des personnes au cours de leur maladie et au cours de leur fin de vie et j’ai toujours travaillé en bonne harmonie avec le personnel soignant;
          j’espère que cela répond a vos interrogations

          Répondre
      • willy

        1 mars 2015 à 9 h 46 min

        apparemment, soit il y a 2 odile distinctes, soit une usurpatrice, sur ce forum!

        Répondre
  20. Charlotte

    15 janvier 2015 à 14 h 41 min

    @Odile
    Votre témoignage me semble tout à fait convaincant ; tout ce que vous dites des aumôneries en milieux « fermés » (prisons, hôpitaux, armées, internats scolaires…) m’est bien connu et je sais que c’est vrai.
    Mais mon questionnement demeure : d’où vient la polémique ? Et dans quel but si les assertions initiales sont fausses ? Ou bien est-il survenu un minuscule évènement au chevet d’un patient, qui a été mal interprété ou déformé et / ou exagérément grossi ?

    @M. Hamiche
    Entre le témoignage d’Odile et celui de la personne qui vous a initialement renseigné, que faut-il penser ? Les deux témoignages ne peuvent être vrais en même temps.
    Et pourquoi la personne qui vous a renseigné la première M. Hamiche ne décrit-elle pas elle-même dans ce blogue les faits dont elle aurait été témoin ? Mais a-t-elle seulement jamais mis les pieds à l’hôpital comme aumônière ou aumônier bénévole ou se contente-t-elle de colporter des on-dit ?
    Avez-vous reçu d’autres informations ?
    Pour l’heure mon message au directeur de l’hôpital est resté sans réponse.
    En avez-vous reçu une au vôtre ?

    En attendant d’en savoir plus, j’aurais bien tendance à donner plus de crédit au témoignage précis d’Odile.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »