Savoie : une statue du Christ déclenche une polémique absurde


Arbin

L’œuvre d’un artiste savoyard qui avait souhaité, avant de mourir, qu’elle soit érigée à Aubin, n’a pas coûté un centime à la commune et elle située sur un terrain privé – où, par ailleurs, s’élevait autrefois un calvaire aujourd’hui disparu. Où est donc le problème ? Nulle part. Il n’y a pas de problème. Pourquoi, dès lors, insinuer qu’elle « sème la zizanie » dans le village ? Je m’interroge… Voici l’article que Le Parisien a consacré à cet “événement”.

À Arbin, village situé au sud de Chambéry (Savoie), on se croirait presque à Rio de Janeiro ! Depuis quelques jours [5 mai], une immense statue en métal du Christ, haute de plus de 9 m, domine la commune, à l’image du Christ Rédempteur brésilien. Mais ce Christ savoyard, lui, déchaîne les passions depuis son installation. « Une statue aussi grande pour un petit village comme le nôtre, ça détonne dans le paysage. C’est même ridicule », clame Anne-Marie, une habitante. « Je trouve cette statue irrespectueuse par rapport aux non-croyants dont je fais partie. Nous sommes dans un pays laïc. Je n’ai pas à supporter ce signe ostentatoire de piété », s’indigne Jean, 74 ans. L’installation de la statue, œuvre de l’artiste savoyard Livio Benedetti, a été entièrement financée par l’Association de préservation et de promotion de l’art religieux. « C’est l’artiste lui-même, décédé en 2013, qui avait souhaité que son œuvre soit installée sur ce site, au milieu des vignes », explique Charles Trouverie, président de l’association. L’ancien maire d’Arbin, Pierre Magnin, a milité pour la réalisation de ce projet. Le maire actuel, Carlo Appratti, a en revanche tenté d’empêcher l’installation de ce Christ. « Mais comme c’est un terrain privé qui devait accueillir la statue, j’ai dû m’incliner », précise-t-il. Jeanine, 74 ans, qui habite près du Christ, est aux anges : « Cette statue est magnifique. Et, surtout, ce Christ protège toute la région. Pour moi qui suis croyante, c’est vraiment le summum ». Le Christ d’Arbin n’a pas fini de susciter la polémique.

Source : Le Parisien, 18 mai (merci N. B. J.)

7commentaires
  1. Katia

    19 mai 2017 à 18 h 27 min

    Ah ces libres penseurs!!!
    Ils n’auraient rien dit si la statue représentait Mao Tsé Dong ou Lénine !!
    Pas de Vierge Marie,pas de Christ pour ces prisonniers de la pensée unique!!

    Répondre
  2. Charlotte Parc

    20 mai 2017 à 2 h 39 min

    Et le madarom de Castellane des aumistes à 40 km au nord ouest de Cannes ?
    http://aumisme.org/fr/le-mandarom/le-monastere/
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aumisme

    Et le temple bouddhiste de Lérab Ling à Roqueredonde à 40 km au nord de Béziers ?
    http://www.grandsudinsolite.fr/74-34-herault-le-temple-bouddhiste-lerab-ling.html
    https://lerabling.org/lang-fr/visites-du-temple/a-propos-des-visites

    Ils ne posent aucun problème dans le paysage ?

    C’est une autre polémique type « crèche de Noël ».

    Cachez ce Christ que je ne saurais voir.

    Ils s’habitueront !

    Répondre
  3. Charlotte Parc

    20 mai 2017 à 3 h 13 min

    Tous un tas de commentaires amusants, amusés, du pour, du contre, qui parlent du symbole mais aussi de l’esthétique (« un décapsuleur » ?).
    https://actualitechretienne.wordpress.com/2017/05/18/en-savoie-un-christ-geant-fait-polemique/
    (C’est un blogue protestant et les avis de tous ses contributeurs sont pour le moins divers !)
    Je n’avais pas compris que la statue était en inox, ni qu’elle avait été transportée jusque là par hélicoptère ! Et avec la seconde photo, on comprend mieux comment elle est visible du village et pourquoi, hormis toute polémique anti- chrétienne, elle fait parler !

    Répondre
  4. Maysie

    20 mai 2017 à 7 h 31 min

    On dirait une éolienne pour un vent qui ne soufflera jamais !

    Répondre
  5. Baptiste

    20 mai 2017 à 8 h 18 min

    Ils nous emmerdent ces laicards gauchistes!

    Répondre
  6. pella

    20 mai 2017 à 10 h 40 min

    La hauteur de la statue compense probablement la rareté des conversions. Quant à ces associations anti-cléricales composés d’excités de tous poils, ils veulent probablement se prouver qu’ils existent. Ils sont beaucoup plus prudents lorsqu’il est question d’autres religions. Courageux mais pas téméraires.

    Répondre
  7. chryssi dervissi

    20 mai 2017 à 12 h 11 min

    je n attend rien de meilleur d eux

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter