Strasbourg : l’état d’urgence justifie-t-il la suppression de messes dans la cathédrale ?


messecatheprog

Je remercie un lecteur de notre page Facebook – pas encore fermée… – qui me signale un article de ce jour du quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA). Il est titré : « État d’urgence : un accès restreint à la cathédrale à partir du 1er août ». Au nom de la protection des personnes et du patrimoine, la préfecture du Bas-Rhin a décidé de restreindre l’accès à la cathédrale, mais aussi de suspendre, temporairement, des célébrations de messes. J’avoue ne pas très bien comprendre l’intérêt de ces suspensions auxquelles je ne suis pas, a priori, favorable pour plusieurs raisons. Et vous-mêmes, amis lecteurs, qu’en pensez vous ?

[…] Ces nouvelles heures d’ouverture entraînent la suspension momentanée des messes de 7 h 30 et 18 h 30. Est cependant maintenue, du lundi au samedi inclus, la messe de 9 h du chapitre à la chapelle Saint-Jean (avec passage exceptionnel des fidèles par la porte de la sacristie à partir de 8 h 45). Sont décidés, ensuite, de nouveaux aménagements pour les messes dominicales, à compter du samedi soir 6 août. Sont suspendues les messes du samedi soir à 18 h 30 et du dimanche matin à 8 h ; sont maintenues les messes dominicales de 9 h 30 et 11 h ; est avancée à 18 h la messe du dimanche soir. Ces nouvelles dispositions relatives aux messes dominicales, qui entrent donc en vigueur dès le samedi 6 août, comportant la fermeture de la porte d’entrée quinze minutes après le début de la célébration et réouverture quinze minutes avant la fin de la célébration. Pour accueillir les fidèles de la messe de dimanche à 9 h 30, la porte d’entrée s’ouvre exceptionnellement à 9 h […]

Source : DNA, 23 juillet

19commentaires
  1. Tonio

    23 juillet 2016 à 15 h 04 min

    Et les prêches du vendredi dans toutes les mosquées de France et de Navarre seront suspendues aussi, vu l’état d’urgence ?

    Qui nous fait la guerre : Jésus ou Mahomet ?

    Je pense que c’est la franc-maçonnerie, alliée du fric et à la bébête immonde.

    Répondre
  2. Giles

    23 juillet 2016 à 15 h 33 min

    On touche le fond.
    La capitulation de nos pseudo élites politiques m’amène â me demander si notre pays n’est pas soumis au dictat des chameliers de la Péninsule Arabique . . .

    Répondre
  3. Gérard P.

    23 juillet 2016 à 16 h 26 min

    Pas étonnant,non seulement cela sent la truelle et en plus le Maire socialiste voit depuis longtemps un musée avec la Cathédrale il y a que les touristes et le budget de la ville qui compte,son et lumière et la priorité avoué ou pas de l’islam dans la métropole Alsacienne.Vu que le nombre de musulmans est énorme il y a de quoi prendre des mesures.Et si l’on interdisait tout accès aux musulmans dans un cercle de un km autours de la Cathédrale,vu les attentat des musulmans cela serait justifier.Cela sens le Juda à Strasbourg depuis longtemps!

    Répondre
  4. Ghislaine

    23 juillet 2016 à 17 h 02 min

    Je suppose que les mosquées, elles, restent ouvertes et accessibles…!!!!Elles seront sans doute sérieusement protégées ! Notre monde est en train de basculer sous nos yeux et nous laissons faire!

    Répondre
    • Denis F

      25 juillet 2016 à 18 h 51 min

      Cela fait longtemps que je ne tends plus l’autre joue…

      Répondre
  5. marie

    23 juillet 2016 à 18 h 27 min

    Pour l’heure et pour autant que je sache, aucune mosquée n’a été victime d’attentat. Concentrer la protection sur les lieux chrétiens me paraît justifié et en rien, blâmable.
    A un moment donné, il faut choisir : le beurre ou la crémière. Si l’on veut pouvoir aller en sécurité dans nos lieux de culte, acceptons quelques contraintes, visiblement dues aux horaires de travail des agents qui assureront une surveillance. En espérant que la surveillance sera effective… bien sûr.
    Je conçois que supprimer les messes de 7h et de 18h30 revient à priver de messe ceux qui travaillent. Là, le bas blesse.
    La municipalité regarde les horaires de fréquentation des touristes plus que celles des croyants, d’accord. Mais logiquement, la préfecture, de qui émane la décision, est étrangère à ces considérations marchandes. Ce qui renvoie, selon moi, à une préoccupation d’horaire de travail.

    Le curé pourra peut-être proposer un autre lieu de célébration aux horaires supprimés.

    Répondre
    • daniel

      23 juillet 2016 à 23 h 17 min

      Rien à ajouter tout est dit, fort et clair en plus

      Répondre
      • Denis F

        25 juillet 2016 à 19 h 16 min

        Désolé, mais pour nous adapter aux circonstances, encore faudrait-il qu’on trouve en face de nous DES RESPONSABLES DIGNES DE CE NOM, même s’ils sont sans foi ni loi!!!
        Marie, si on réduit les accès, ce n’est pas parce qu’on concentre les contrôles, c’est parce qu’on les réduit!
        Je ne vais quand même pas vous apprendre la valeur des chrétiens dans cette ripoublique et dans ce gouvernement spécialement?
        La liste des preuves est longue…
        Alors, svp, arrêtons-les concessions permanentes (et pas perpétuelles!), ou plutôt LA COMPROMISSION!!!
        Ou, sinon, à combien de kms la prochaine messe?
        En rase campagne, là où il n’y avait pas encore de risque, pour l’exporter???
        Hors des frontières aussi, après tout…

        Répondre
  6. alias Olivier FLACH.

    24 juillet 2016 à 8 h 06 min

    Mgr Grallet ayant déjà refusé au Barroux d’essaimer en Alsace, inaugurant en grande pompe la Mosquée de Mulhouse, n’y verra sans doute pas d’inconvénient alors que les Franciscains de Strasbourg accueillent régulièrement des réunions de « prière œcuméniques »,(Cathos, Protestants, Juifs, Musulmans, Boudhistes etc…) sous le regard bienveillant de feu Mme Maguy Lebrun en attente de canonisation.

    Répondre
    • vinz109

      24 juillet 2016 à 9 h 14 min

      En fait c’est Mgr Doré qui a refusé l’implantation du Barroux en Alsace.

      Répondre
      • Denis F

        25 juillet 2016 à 19 h 25 min

        3 Saints parmi les anciens Evêques de Strasbourg!
        Sans doute pas Doré!
        Quant à Mgr Grallet, ne pouvait-il ou ne peut-il rien changer???
        Pas de vagues, et de l’oeucuménisme à sens direct sans doute???
        Une des plus importantes mosquée de France et d’Europe importe plus!
        Et je vais relire Dante, pour être certain qu’il ne faudrait pas ajouter des cercles supplémentaires à l’Enfer…

        Répondre
  7. MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

    24 juillet 2016 à 10 h 03 min

    Le Ministre de l’Intérieur a en charge la protection des lieux de culte(s)mais cela ne l’autorise pas à en interdire le fonctionnement normal ! C’est un abus et une démission de son rôle en fait !

    Répondre
    • Denis F

      25 juillet 2016 à 19 h 27 min

      Tour comme interdire les manifestations parce qu’on se refuse à en assurer sérieusement la protection contre les autres est inconstitutionnel!
      Mais qui a les moyens d’attaquer l’Etat qui nous ruine et utilise notre argent contre nous?

      Répondre
  8. David

    24 juillet 2016 à 10 h 04 min

    Nous avons á faire á un clergé incompétent et incapable d’apréhender la réalité.
    Il faut foutre tout ce beau monde dehors avec ou sans l’assentiment de Rome.

    Répondre
  9. DESPRES

    24 juillet 2016 à 16 h 16 min

    Que dit l Episcopat?

    Répondre
  10. Jacques GROLEAU

    25 juillet 2016 à 5 h 43 min

    A priori, je me demandais qui a autorité sur la cathédrale, et si l’archevêque ou le recteur de ladite cathédrale avait été au moins consulté. Je rappelle qu’en décembre dernier, dans une note adressée aux autorités locales ainsi qu’à la police et la gendarmerie, le ministre incitait les responsables des paroisses à renforcer les mesures de protection la semaine prochaine.
    Or, on trouve, sur le site de la cathédrale la note suivante du chanoine Michel Wackenheim, archiprêtre : « En raison de l’état d’urgence décrété en France et à la demande des services de la Préfecture, plusieurs dispositions sont prises à la Cathédrale en vue d’une meilleure protection des personnes et du patrimoine. »
    Marie a donc tort lorsqu’elle parle de « la préfecture, de qui émane la décision ». Reste à savoir si c’est vraiment justifié : c’est au signataire de la note qu’il convient de le demander…

    Répondre
  11. Denis F

    25 juillet 2016 à 20 h 07 min

    « David, DESPRES et Jacques GROLEAU », ne sont pas martyrs ou saints tous nos bergers, loin de là!
    Même si, peut-être, on pourrait y croire plus que parmi les pauvres brebis égarées…
    Cela dit, ce doit être une simple question de % par rapport au nombre alors!
    Mais si moi je ne serai jamais saint, j’avoue que j’aurais espéré plus de Saints Curé d’Ars, Vincent de Paul, et autres…
    Mais la vocation n’est sans doute plus ce qu’elle était!
    Et peut-être aussi à cause de la surdité ambiante, d’ailleurs!!!
    La mienne, la nôtre…
    Alors, c’est finalement de ma faute si mon pasteur a préféré les ors, les médailles, la ripaille, et la notoriété médiatique.
    Il faut dire qu’il n’a pas fallu le forcer vraiment!!!
    Mais je ne l’en ai pas empêché…
    Et maintenant que je réagis, est-il plus lent à la détente, ou est-il devenu plus sourd avec moi que j’ai pu l’être avec Dieu???
    Je préfère ne pas vous donner ma réponse à cette dernière question, car même sans assister à une « grand messe » », on peut communiquer avec Dieu!
    Dans de bonne conditions (Et comprendra qui voudra…).
    Mais ils doivent sans doute préférer CONVERTIR!……….

    Répondre
  12. Martina

    25 juillet 2016 à 20 h 10 min

    État d’urgence :
    On musèle l’opposition et on supprime le culte catholique
    Resultats : fin des attentats.

    Répondre
  13. trèfle

    25 juillet 2016 à 23 h 04 min

    Le communisme et son sous produit, le socialisme, ont toujours été des ennemis mortels du christianisme. On ne compte plus les popes et prêtres assassinés sous le régime communiste, les églises et monastères détruits sous le stalinisme. Le socialisme qui est une version light du communisme opère selon la même logique. Sous sa livrée faussement altruiste, il n’en reste pas moins un poison. Il est d’autant plus dangereux car il se camoufle sous des vertus humanistes et cache ainsi sa vraie nature à un grand nombre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter