Syrie l’État Islamique attaque des villages chrétiens ; des morts, des otages, des églises brûlées…


20150223171801
Milad Sammy Adam, jeune chrétien assyrien tué dans l’attaque de son village

Milad Sammy Adam, jeune chrétien assyrien tué dans l’attaque de son village

Hier matin, à 5 h, des engins blindés de l’État Islamique ont attaqué des villages assyriens chrétiens, qui font partie des 35 villages assyriens situés sur les deux rives de la rivière Khabour de la province d’Hassaké, au nord-est de la Syrie. L’Assyrian International News Agency (AINA) en donne une liste de 9, tandis que la Syrian Arab News Agency (SANA) n’en signale que 7 mais dont 3 ne font pas partie de la liste d’AINA. Il se pourrait donc qu’au moins 12 villages auraient été attaqués. Des combats ont été livrés entre les islamistes et des membres de la milice assyrienne Natorehs, et des combattants kurdes de l’YPG (Yekîneyên Parastina Gel : Unités de protection du peuple), la branche armée du Parti de l’Union démocratique). Quatre membres de la milice Natorehs auraient été tués et des dizaines de combattants islamistes auraient perdu la vie. L’État Islamique a enlevé de nombreux villageois chrétiens, hommes, femmes et enfants : 12 à Tel Hurmiz (Tal Hemez), 15 à Tel Goran. Les habitants des villages de Tel Shamiran (Tal Shamiram), au nombre d’environ 50, et de Tel Jazira, environ 40, sont désormais otages de l’État Islamique dans leurs propres villages. Plusieurs églises ont été détruites : celle de Tel Hurmiz, une des plus anciennes églises en Syrie, l’église Mar Bisho de Tel Shamiran et les églises de Qabr Shamiy et de Tel Baloua. Il semble que les miliciens de l’YPG aient rapidement fait retraite. L’Armée arabe syrienne, qui se trouve à moins de 5 km de Tel Hurmiz, a proposé d’intervenir. Selon SANA, les chasseurs de la “coalition” auraient survolé la zone des combats, mais n’aurait procédé à aucune frappe sur les blindés de l’État Islamique.

Sources : SANA (23 février), AINA (23 février)

2commentaires
  1. Gilberte

    25 février 2015 à 16 h 21 min

    A la suite de l’attaque 5000 Assyriens ont fui leurs villages selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme qui indique un enlèvement de 90 personnes(Afp)malheurs gratuits sans nécessité, seule motif: ils professent l’amour de Dieu et du prochain
    Ces avions qui ne déchargent pas leurs bombes: en Irak les rafales français sont revenus les 1ers jours avec leurs 4 bombes , et reviennent maintenant à moitié déchargés

    Répondre
  2. Gérard P.

    26 février 2015 à 10 h 32 min

    EN vain volent les « Raffales » ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Translate »