Toronto : le concert de Voices of the Nations de nouveau autorisé !


voices-of-the-nations-rally-banner

J’ai reçu, très tôt ce main par courriel, un communiqué d’Ezra Levant, avocat, qui a mené une rude bataille contre une décision aussi brutale qu’antichrétienne des gestionnaires municipaux de la place Yonge & Dundas de Toronto (Ontario) visant à interdire ce lieu public au concert traditionnel de Voices of the Nations au motif que c’était du “prosélytisme” chrétien… D’une manière assez surprenante, les gestionnaires viennent de reconnaître que leur décision était erronée et autorisent donc la tenue du concert le 6 août prochain… J’avais traité de ce cas patent de christianophobie dès le 2 octobre 2014 puis de nouveau les 8, 13 et 21 novembre dernier. Chacun le sait : les seules batailles qu’on est assuré de perdre, sont celles qu’on ne livre pas ! En matière de christianophobie, mon mot d’ordre constant c’est : “Il ne faut rien laisser passer !”. Cette fermeté peut conduite parfois à la victoire. C’est le cas dans cette affaire de Voices of the Nations. Je m’en félicite et je félicite tous ceux qui ont contribué à cette victoire.

Une bonne nouvelle, enfin. Les bureaucrates antichrétiens qui gèrent la place Yonge & Dundas de Toronto, ont fait machine arrière. Le concert annuel de Voices of the Nations sera, finalement, autorisé à s’y tenir cette année.

L’an dernier, dans une choquante décision antichrétienne un bureaucrate de Toronto avait signifié à Voices of the Nations que le groupe avait été mis sur une liste noire et interdit de présence sur cette place publique au motif que leurs chansons comportant des expressions chrétiennes comme « Louez Jésus ».

Ces mêmes bureaucrates municipaux permettent à des groupes pro marijuana d’utiliser la place, a des militants des droits homosexuels de faire de même, et, bien évidemment, la présence permanente d’un kiosque de propagande musulmane où l’on vous tend des exemplaires du Coran et où l’on tente de convertir les passants à l’islam.

Seul ce groupe chrétien avait été viré.

[…] Grâce à des lecteurs comme vous, nous avons aidé à financer un recours juridique contre cette décision antichrétienne en finançant le Justice Centre for Constitutional Freedoms (JCCF).

Après des mois de bataille juridique, les bureaucrates ont fini par admettre qu’ils avaient eu tort, et ils ont fait machine arrière avant même que nous nous retrouvions devant les tribunaux. Incroyable […]

La liberté de religion, la liberté de parole, la liberté de réunion et la liberté d’association ont gagné. Au moins pour cette fois… Mais ces censeurs antichrétiens n’abandonnent jamais […] C’est une bataille sans fin […] La bataille de la place Yonge & Dundas est gagnée. Mais il y en a une dizaine d’autres à livrer […]

Source : The Rebel, 5 février

2commentaires
  1. Antoine

    11 février 2016 à 8 h 41 min

    Comment vous remercier cher Daniel pour tout ce que vous faites..c est du domaine de la sainteté…avez vous des contacts avec notre ministère de l intérieur? J entendait récemment le ministre parler pour 2015 de 300 faits antisémites et 400 faits islamophobes..rien sur les chrétiens. .sur les faits islamophobes celui qui fournit les infos les invente de toutes pièces! Antoine

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      11 février 2016 à 8 h 46 min

      @Antoine

      N’exagérez pas mon cher Antoine ! Pour ce qui est du ministère de l’Intérieur, nous n’avons pas de contacts. Il faut honnêtement reconnaître que le ministère de l’Intérieur, dont vous signalez les chiffres avancés pour l’antisémitisme et l’islamophobie, a aussi précisé que le nombre d’actes christianophobies s’était élevé à 810 en 2015 (une augmentation d’environ 22 % par rapport à 2014).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »