Tourcoing : tirs d’arme à feu contre une église


st thomas tourcoing

Les faits seraient survenus entre fin avril et début mai (ils ont été constatés le 3 mai). Le diocèse a porté plainte. L’église Saint-Thomas qui appartient au diocèse – elle a été inaugurée en 1969, donc bien après la loi dite de « séparation » de 1905 – en située dans le quartier “sensible” Bourgogne de Tourcoing, que d’aucuns considèrent comme une zone de non droit… Mais comme dit le journaliste de La Voix du Nord, surtout « pas d’amalgame »… Et, plus fort encore, la remarque du maire de Tourcoing « S’il s’agit d’une atteinte à un édifice religieux… ». Ah bon ? Parce que l’édifice visé est une baraque à frittes et à fricadelles ?

Geste purement gratuit ? Acte symbolique ou revendicatif ? Il reviendra à l’enquête ouverte par la sûreté urbaine de Tourcoing de faire la lumière sur la portée réelle des tirs contre la façade de l’église Saint-Thomas. Mais dans un contexte troublé, ces faits interpellent. « Tirer contre une église, ça n’a rien d’anodin, se désole un paroissien qui craint les amalgames. Ce n’est pas parce que ça s’est produit ici que la Bourgogne est un repaire de dangereux terroristes qui s’attaquent aux églises. » Dimanche, huit impacts de balles ont été découverts dans quatre vitres de Saint-Thomas, rue de Bottrop. Ces faits se sont produits entre le 5 avril et dimanche dernier, alors que l’église était fermée au public. On ne connaît pas encore le calibre des munitions utilisées. Ni si celles-ci ont été retrouvées à l’intérieur de l’église. La police nationale s’est rendue sur les lieux pour procéder aux premières constatations. La police technique et scientifique a effectué divers prélèvements. Les images des caméras de vidéosurveillance situées dans le quartier vont également être visionnées. Hier soir, dans un communiqué de presse, le maire de la ville Gérald Darmanin a condamné ces tirs. « Ces actes, dangereux et lâches, ne pourront rester impunis, écrit-il. Même si, pour l’heure, nous ne pouvons confirmer que des personnes étaient visées, tout est mis en œuvre pour assurer la sécurité des habitants. S’il s’agit d’une atteinte à un édifice religieux, et quelle que soit la religion représentée, nous combattrons avec la plus grande fermeté les phénomènes de radicalisation ».

Source : La Voix du Nord (5 mai)

7commentaires
  1. Maurice

    6 mai 2015 à 19 h 04 min

    « nous combattrons avec la plus grande fermeté les phénomènes de radicalisation »

    Là, nous sommes satisfaits ; la plus grande fermeté. Nous sommes rassurés sur la suite qui va être donnée et la diligence qui sera faite.

    Répondre
  2. BRUNIER

    7 mai 2015 à 9 h 24 min

    Laissez faire Mr. Cazeneuve, laissez faire!
    Vous verrez la suite !

    Répondre
  3. Marie

    7 mai 2015 à 10 h 29 min

    Que représente une EGLISE par rapport à un synagogue ? une mosquée ? Rien pour beaucoup. Catholiques , relevons la tête. Prions.

    Répondre
  4. karr

    7 mai 2015 à 15 h 42 min

    Nous passons à un cran supérieur dans l’expression de la haine anti-chrétienne dans notre pays.
    Jusqu’à présent il s’agissait de profanations à présent la France devient comparable à un pays musulman ,ce sont nos églises qui deviennent dangereuses,qui aura le courage de risquer sa vie en se rendant à la messe?
    Les évêques doivent très officiellement en appeler au chef de l’Etat,les catholiques et les démocrates même non croyants doivent se mobiliser,il ne s’agit pas d’un détail mais d’une TRES grave intimidation!

    Répondre
  5. Gilberte

    7 mai 2015 à 22 h 47 min

    il y a une quinzaine d’années, les armes étaient interdites, en avoir nécessitait une autorisation du commissaire de police ou un permis de chasse. Aujourd’hui les trafiquants en répandent à ceux qui le désirent, l’Etat ferme les yeux

    Répondre
  6. Gérard P.

    8 mai 2015 à 21 h 19 min

    A croire cetaines informations il y aurait des stoques important dans des cachettes dans des cavernes avec photos d’armes hypers modernes à l’apuis par des….Mais cela peut aussi être du Bluf????

    Répondre
  7. Gérard P.

    9 mai 2015 à 11 h 20 min

    Rectification:..des stocks d’armes…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter