Trump demande à Erdogan la libération du Pasteur Brunson


TOPSHOT-US-TURKEY-DIPLOMACY-TRUMP-ERDOGAN-1

Lors de la rencontre à Washington, hier mardi 16 mai, entre Recep Tayyip Ergodan et Donald Trump, le Président des États-Unis a demandé au Président turc la libération et le retour immédiat aux États-Unis du pasteur Andrew Brunson détenu de manière arbitraire en Turquie depuis octobre 2016.

J’avais publié dans Christianophobie hebdo (n° 114, daté du 10 avril dernier), l’appel pathétique du pasteur au Président Trump. En voici le texte :

Brunson_WebDétenu sans motif en prison depuis 6 mois (voir nos livraisons 98, 101 et 112), après 23 ans d’apostolat en Turquie, le Pasteur Andrew Brunson a remis la déclaration qui suit à des diplomates étatsuniens qui ont été autorisés lui rendre visite. C’est un appel au secours à son gouvernement pour qu’on le tire de cette situation cauchemardesque. L’épouse du pasteur a pu brièvement s’entretenir une vingtaine de minutes avec le secrétaire d’État Rex Tillerson à l’occasion de son passage à Ankara le 30 mars.

« Le gouvernement turc ne devra-t-il assumer aucune conséquence pour obstinément continuer à maintenir en détention un citoyen américain prisonnier politique ? En dépit de mes longs antécédents publics comme Pasteur d’une église, ils m’accusent à tort d’être membres d’un groupe terroriste musulman. Je suis en prison depuis le 7 octobre 2016. Depuis cette date, le gouvernement turc n’a produit aucune preuve et a repoussé les nombreuses tentatives du gouvernement américain d’organiser mon retour aux États-Unis. En fait, il traite impunément le gouvernement américain avec mépris. Je supplie mon gouvernement et l’administration Trump de se battre pour moi. Je demande du département d’État d’imposer des sanctions. J’en appelle au Président Trump : je vous en prie, aidez moi. Que le gouvernement turc sache que vous ne coopérerez avec lui d’aucune manière tant qu’il ne m’aura pas libéré. Je vous en prie : ne m’abandonnez pas en prison. »

Source : Pittsburgh Post Gazette, 17 mai

2commentaires
  1. Gérard P.

    17 mai 2017 à 17 h 01 min

    Ah! Pas mal,la takia sert pas à grand chose,il faut libérer s’est tout!

    Répondre
  2. Françoise

    18 mai 2017 à 19 h 06 min

    Le président américain est peut-être maladroit parfois et se fait tacler injustement par les médias, il n’empêche qu’il a des idées et des interventions courageuses comme celle-ci en défense du christianisme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter