Turquie : la haine antichrétienne comme outil de gouvernement


Turquie antichristianisme

Le quotidien turc Hurriyet Daily News a très brièvement signalé le rapport 2016 sur la Violation des droits des minorités chrétiennes, publié par l’Association des Églises protestantes du pays. Ce rapport souligne une augmentation du discours de haine antichrétienne dans les médias et les réseaux sociaux, outre les attaques physiques contre les protestants et leurs églises, sans guère de réactions des pouvoirs publics… On lira une étude beaucoup plus détaillée de ce qu’il faut bien qualifier d’antichristianisme d’État – le gouvernement turc se servant de l’antichristianisme comme outil de gouvernement –, de la journaliste Frances Martel dans Breitbart. Elle cite notamment le cas d’élèves chrétiens ou juifs contraints de réciter la Chahada en classe ou d’assister à des cours d’endoctrinement coranique. Ces manifestations de haine ne sont pas uniquement réservées aux protestants : les catholiques et les orthodoxes les partagent… Avec le projet de l’AKP, le parti d’Erdogan, de supprimer la Constitution d’inspiration laïque actuellement en vigueur, pour la remplacer par une Constitution islamique, l’avenir s’annonce sombre pour les chrétiens en Turquie.

Sources : Hurriyet Daily News, 1er février ; Breitbart, 1er février.

9commentaires
  1. penelope

    3 février 2017 à 10 h 57 min

    et ce monsieur clamait son pays « laïque »;c’est bien le contraire de notre laïcité;ici tout le monde est accepté,même trop facilement,la-bas seul ceux qui acclame et font les volontés de M.Erdogan on droit de cité;non,il n’y a pas d’islam modéré,cela se constate de plus en plus.l est vrai que chez eux vérités et mensonges sont égaux;ils peuvent dire selon leur bon plaisir,et ici on gobe tout ce qu’ils disent.

    Répondre
    • Jean Garsaud

      4 février 2017 à 8 h 14 min

      Oui madame il est temps que les chretiens ouvrent les yeux

      Répondre
      • Patrick

        4 février 2017 à 13 h 48 min

        Oui, il est temps de nous réveiller. Hélas les médias aux ordres cachent bien tout ceci et dans leurs forums n’acceptent que des commentaires allant dans leur sens et uniquement, tout ce qui peut s’opposer à la bien pensance est automatiquement effacé ce qui montre la franchise et la couardise ainsi que la haute trahison ee ces medias à 2balles tel le figaro pour ne parler que de lui….

        Répondre
  2. Gérard '

    3 février 2017 à 16 h 59 min

    Hé!Oui le future Calife d’Europe Maître Erdogan est en bonne position pour réussir son coup de soumètre toute l’Europe avec la naïvetée de la Chancelière Allemande Angela Merkel,l’affaire semble en très bonne voie,la tahkia fonctionne super bien,et le tigre sait bien serrer la main de sa future victime.
    Alors Mes dames entrainer vous pour mettre le voile.Les « Droits de l’homme sont déjà influencer par l’islam par des musulmans au Conseil de l’Europe pour mettre en place avec douceur la charia.Mein Kamf et le parfait livre du crime se marie très bien!

    Répondre
    • Théo

      3 février 2017 à 19 h 52 min

      … c’est « en très bonne voie » d’autant qu’en Europe les imbéciles et les salauds ne manquent pas comme à Sisteron où le « prêtre » a invité des musulmans pour venir prêcher et réciter le coran pour NOËL ! Chez les protestants aussi, mêmes « actes de foi ». Pauvre Christ ! Il avait bien raison de nous recommander de pleurer sur nous et nos enfants en montant au calvaire.

      Répondre
      • Jean Garsaud

        4 février 2017 à 8 h 16 min

        Théo dit moi que c est un gag !

        Répondre
        • Théo

          4 février 2017 à 11 h 31 min

          Voyez sur ce site « Egypte encore un chrétien égorgé » du 25 janvier 2017, les commentaires.

          Répondre
  3. chrisostome

    24 février 2017 à 16 h 16 min

    La laïcité n’a jamais protégé les chretiens de Turquie.

    En fait le califat offrait une plus grande (mais relative) protection aux chrétiens que la république kemaliste turque.

    Selon le Coran, les musulman ont une devoir de protection envers les dhimmis (chrétiens et juifs soumis). Evidemment il s’agit d’une protection semblable à celle que la mafia procure aux commerces qu’elle rackette : une protection contre sa propre violence.

    Pour les popukations chretiennes de l’empire ottoman, cela signifait qu’elles pouvaient continuer d’exister en tant que ‘vaches à lait’ car économiquement le sultan en profitait. Les revoltes étaient ecrasees par les lassacres de masse, les garçons chretiens étaient kidnapés pour en faire des Janissaires, les chrétiens étaient marqués pour qu’on les reconnaisse comme sous-citoyens, mais ce fut pire après l’instauration de la laïcite.

    En 90 ans la population chretienne est passé en dessous de 4%. Il y a eu les genocides, les exodes forcés des Arméniens, Grecs et Syriaques entre 1915 et 1922. Mais depuis ça n’a pas arreté. en 1955 et 1965 le gouvernement Turc a terrorisé les Grecs d’Isanbul avec un pogrom en septembre 1955 et des menaces d’en perpétrer un nouveau en 1965. Les 200 000 derniers Constantinoplolites ont fuit l’ancienne capitale byzantine.
    En 1974, c’est Chypre nord qui a éte nettoyé ethniquement.

    Pourquoi? Parce qu’e Kémal a remplacé le concept d’infidèle par le concept d’ennemi de l’intérieur.

    Mais c’est exactement les mêmes critères : un chretien qui ne paye pas la jiziya en signe de soumission.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter