Un tweet insultant de Florian Philippot contre les chrétiens


Philippot

Nos confrères d’InfoCatho on relevé hier, un tweet détestable de Florian Philippot, vice président du Front National. Que ce responsable politique s’en prenne à Émmanuel Macron, c’est tout fait son droit. Mais ce qui n’en est pas un, c’est d’offenser les chrétiens dans une comparaison aussi hasardeuse que scandaleuse. Et incompréhensible aussi, car en quoi Jésus-Christ est-Il « l’ancêtre» du candidat de En Marche ? Florian Philippot serait bien inspiré de retirer ce tweet et de présenter ses excuses aux chrétiens.

Philippot Tweet - copie

Source : InfoCatho, 14 février

30commentaires
  1. balaninu

    15 février 2017 à 8 h 29 min

    Décidément, c’est un pauvre type !

    Répondre
  2. Seb

    15 février 2017 à 8 h 48 min

    Le FN 2.0 est truffé de FM!

    Répondre
  3. gilles

    15 février 2017 à 8 h 58 min

    Ce qui prouve que twitter fait dire des conneries… C’est vrai que Macron est présenté comme le messie… qu’il marche sur l’eau (ici il faut comprendre sur des bases non solides) mais dire que le christ est l’ancêtre de macron… la je comprends pas…

    Répondre
  4. David

    15 février 2017 à 9 h 26 min

    Je vous aime beaucoup et n’aime pas une grande partie des idées de Monsieur Philipot mais il ne faut pas exagérer! « Les chrétiens injuriés! »

    Il ne compare pas Christ mais un exemple de miracle du Christ. Il se moque de Macron et pas des chrétiens.

    Je dis pas que c’est bien ou mal mais c’est la laïcité à la Française. Par contre, ceux qui hait les chrétiens en France sont légion dans la Classe politique française..

    Répondre
  5. Geneviève Gibert-Reverdy

    15 février 2017 à 9 h 59 min

    Jésus est récupéré par beaucoup de monde, à croire que personne ne peut s’en passer ni faire des références à la bible.
    C’est maladroit mais pas tellement insultant.
    La phrase : « Jésus-Christ est-Il « l’ancêtre» du candidat de En Marche »
    Peut-être n’ai-je-pas le texte intégral.
    Mais attention à ne pas tomber dans une paranoïa ambiante.
    Je trouve plus inquiétant que les hommes politiques ou les journalistes n’ose plus prononcer le nom Jésus.
    Ex : il ne faut plus dire : « deux siècles avant Jésus-Christ mais deux siècles avant notre ére »
    Et dans le même exemple nous avons aussi Monsieur Chevènement »le miracle républicain » etc … moi si me contrarie c’est d’oublier Jésus dans notre langage de tous les jours.

    Répondre
  6. penelope

    15 février 2017 à 11 h 23 min

    M. Philippot déraille complétement en comparant Macron comme descendant du Christ,il est fou et bon à enfermé;mais Macron qui parait-il veut ramener des jeunes algériens chez nous;il devrait au contraire s’installer lui la bas afin de mieux les connaitre,peut-être qu’en les côtoyant il changerait d’avis et apprendrait à le connaitre un peu mieux.Oui,le proverbe que tous les politiques sont pourries et de plus en plus vrai.

    Répondre
    • milianne

      15 février 2017 à 13 h 26 min

      Tout à fait d’accord avec vous et qu’il reste vivre là-bas on n’a pas besoin de tous ces beaux parleurs qui ne veulent que faire carrière !
      Quant à celui qui se sert de la religion pour remettre l’adversaire à sa place, ferait bien de modérer ses propos s’il veut que les électeurs cathos « portent » Marine vers l’Elysée.

      Répondre
  7. Madeleine Debauve

    15 février 2017 à 12 h 27 min

    En tant que chrétienne, je ne me sent pas insultée. Il n’aura pas échappé à certains que MACRON se prend pour le Christ et son discours ressemble plus à un sermon et une parabole qu’à un discours politique. Il en use toute les ficelles et nous a même offert une cricifiction ! Faut arrêter de s’offusquer pour un oui pour un non, ce tweet était ironique !

    Répondre
    • Madeleine Debauve

      15 février 2017 à 12 h 30 min

      Oups..sens* crucifixion*

      Répondre
    • Pella

      15 février 2017 à 20 h 04 min

      @ et David et Madeleine Debauve,
      D’accord avec vous. C’est sans doute une façon maladroite d’exprimer un point de vue, sans plus. D’ici là à y voir de la christianophobie, faut pas exagérer non plus.

      Répondre
    • Yves MONBUREAU

      16 février 2017 à 17 h 05 min

      Tout à fait d’accord Madeleine! Ce site et Bernard Antony n’ont rien compris au tweet de Philippot. Voir mon commentaire ci-dessous.

      Répondre
  8. Gérard '

    15 février 2017 à 16 h 48 min

    Pendant que les politiques marchent sur la tête,l’épée d’armoglesse de l’islam plane au-dessus de nos têtes et sans pitié et une prise de pouvoir n’est jamais exclue!
    L’ennemi est dans le réel.

    Répondre
  9. c

    15 février 2017 à 18 h 43 min

    L’ancêtre de Macron (et de bien d’autres) c’est plutôt Adam, mais absolument pas le Christ! En plus il ne connaît pas trop « son » histoire, ce monsieur Philippot, cela fait désordre!
    Par ailleurs pour parler de mer à traverser, il n’a pas pensé à des flots qui se sont retirés pour permettre le passage de…trop risqué sans doute ce genre d’évocation, ou alors sa culture chrétien intrinsèquement chrétienne mine de rien, lui revient de temps en temps à la bouche. Dure, dure, comment faire!
    Mais c’est vrai que pour des blagues de mauvais goût sur le dos des chrétiens, c’est tellement facile et pas franchement risqué (peut être aussi que cela lui fait espérer quelques bulletins de vote dans les urnes, un bulletin est un bulletin, et les temps sont eux aussi durs).
    Bref, en voulant descendre Macron, il se descend en même temps. Pas terrible pour un homme politique. Il devrait aller un peu se reposer, il fatigue, il fatigue, cet homme!!!

    Répondre
    • Maysie

      16 février 2017 à 18 h 35 min

      Cro-magnon ancêtre de Macron comme de beaucoup.

      Répondre
      • Charlotte Parc

        18 février 2017 à 11 h 39 min

        @Maysie
        « comme de beaucoup »
        Pas du tout @Maysie.
        Ce qu’il est juste d’écrire c’est « comme de nous tous » !
        Votre phrase complète est alors : » Cro-Magnon ancêtre de Macron comme de nous tous. »
        Car nous, et particulièrement ceux qui se prétendent « français de souche », descendons tous de l’homme de Cro-Magnon !
        Où se trouve Cro-Magnon ? Aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil en plein Périgord, à 20 km au sud-est de Périgueux, difficile de faire beaucoup plus anciennement « français » (enfin les Francs arriveront quelques milliers d’années plus tard , peuple germanique sédentarisé pour une partie de ses effectifs en Gaule romaine !)
        Et si vous rasiez l’homme de Cro-Magnon, que vous l’habilliez avec un jean, un T-shirt et des baskets ou un costard-cravate au choix, et que vous le croisiez sur la place de la Concorde, je doute fort que vous lui attribuiez le qualificatif d' »homme de Cro-Magnon » !!! Car l’homme de Cro-Magnon, c’est l’homo sapiens, c’est l’homme moderne comme nous tous, et qui vivait déjà il y a environ 27 ou 28000 ans. Son faciès et ses proportions anatomiques étaient les nôtres. Lisez Marcel Otte « Cro Magnon Ed. Perrin (2008).
        L’homme de Cro-Magnon est « préhistorique » selon la définition du mot « préhistoire », parce qu’il a vécu avant la civilisation de l’écriture sur le territoire qu’il occupait, pas parce que c’était un sous-homme, un arriéré mental, un semi-homme-semi-animal, non c’était un être humain comme vous et moi @Maysie !

        Ce que vous écrivez comme une injure à l’égard de M. Macron, n’en est en réalité pas une !

        Répondre
        • patrick

          18 février 2017 à 20 h 21 min

          un peu d’histoire ça détend l’atmosphère, surtout suite à une boutade vaseuse qui n’a d’intérêt que de l’importance qu’on lui donne et perso je ne lui en donne aucune… Quant à macro, c’est un fait, il est un pauvre type et un arriviste ne pensant qu’à servir les banque et son maître à penser Rothschild… et soros le roi des ONG criminelles…

          Répondre
  10. ann

    16 février 2017 à 0 h 20 min

    où est l’insulte ?? Macron est présenté comme le messie qui marche sur l’eau.. il a fait un peu d’humour, tout au plus, c’est de Macron qu’il se moque !

    Répondre
    • Maurice

      16 février 2017 à 8 h 38 min

      Macron parle de chemin mystique de christique Philippot a voulu se moquer (peut ètre maladroitement) de quelqu’un dont on peut se poser des questions sur la santé mentale

      Répondre
  11. white

    16 février 2017 à 6 h 15 min

    C’est sur qu’avec des tweets comme ça il (FN) va perdre des voies, à commencer par la mienne

    Répondre
    • Charlotte Parc

      20 février 2017 à 3 h 04 min

      Et bien, s’il perd des « voies » , surtout la vôtre, il ne saura plus où aller…

      Ça me laisse sans voix !

      Répondre
  12. Akl

    16 février 2017 à 7 h 16 min

    Je ne peux pas sentir ce type mais pour dans cas precis , c’est Macron qui a fait [modéré] a plusieurs reprises des allusions à son charisme christique, dans un langage tres raelien… je pense que ds ce tweet philippot se moque de macron et pas du Christ.

    Répondre
  13. martinjl

    16 février 2017 à 8 h 36 min

    Je ne comprends pas qu’au FN on tolère une personne qui insultent aussi souvent les valeurs de la FRANCE.

    Répondre
  14. tonton jean

    16 février 2017 à 9 h 32 min

    de national-social, le FN risque de devenir national-socialiste, si cela continue

    Répondre
  15. William Deliegne

    16 février 2017 à 10 h 15 min

    Propagande électorale, il faut savoir relativiser…Au lieu d’être taxé de naif…

    Répondre
  16. Charlotte Parc

    16 février 2017 à 14 h 08 min

    Article de Eric Dupin — 14.02.2017 – 14 h 33, mis à jour le 14.02.2017 à 15 h 12
    http://www.slate.fr/story/137459/macron-parfum-entourloupe

    repris par « Boomerang 2017 » (site fondé par « La Manif pour tous »
    http://boomerang2017.fr/actus/slate-les-quatre-malentendus-que-recouvre-le-succes-d-emmanuel-macron

    « L’homme qui décide seul assume «la dimension de verticalité». Prêt à faire don de sa personne à la France, il croit au «sacré» politique. «La dimension christique, je ne la renie pas ; je ne la revendique pas», avoue-t-il très simplement. «La politique, c’est mystique», tranche encore Macron.  »

    Juste pour que les lecteurs pas au courant des déclarations de Macron comprennent à quoi Philippot faisait allusion et aux allusions de certains commentateurs ici-même (« chemin mystique » de @Maurice, « langage très raélien » de @Akl par exemple) .

    Quant à moi, j’hésite entre le côté insultant de ce tweet et le côté très très maladroit et de très très mauvais goût nécessitant au minimum des excuses aux personnes qui ont été choquées d’un tel tweet.

    Répondre
  17. Yves MONBUREAU

    16 février 2017 à 17 h 06 min

    Désolé de vous dire, cher Bernard Antony, mais je pense que vous n’avez rien compris à la démarche et au sens des paroles ironiques de Mr Philipot à l’encontre d’Emmanuel Macron (vous savez : »Il, le Sauveur, sera appelé l’Emmanuel ») qui se prend pour le »sauveur » et dont Mr Philipot justement prétend qu’il se compare à la figure la plus noble de notre héritage « le Christ sauveur » Il n’y a rien là qui qui fustige notre culture chrétienne mais au contraire montre l’attitude de Macron comme un outrage à celle-ci.

    Du reste ce n’est pas des habitudes du FN de faire de l’anti-christianisme.

    Répondre
  18. Gilberte

    16 février 2017 à 18 h 09 min

    Philipot a décidé l’an dernier que le FN ne fêterait plus sainte Jeanne d’Arc au mois de mai, au FN on se débarrasse non seulement de la religion mais de notre histoire. Cette façon de se moquer de la multiplication des pains, miracle préludant l’institution de l’Eucharistie, est inacceptable, car ce n’est pas un sujet de plaisanterie pour un catholique. Si M Philipot juge comique ses comparaisons dignes d’un potache, il fait sentir son mépris , il est sûr de lui pour les prochaines élections alors qu’il est un repoussoir. Ce n’est pas une façon de faire taire Macron cet Hollande bis

    Répondre
  19. Gérard '

    16 février 2017 à 18 h 42 min

    Qui à raison qui a tors,difficile a évaluer!
    Tout le monde s’en fou!

    Répondre
  20. in par alleur

    17 février 2017 à 9 h 20 min

    Conclusion:Ni Macron ,ni Philipot sont des Catholiques [modéré]

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      17 février 2017 à 9 h 37 min

      @in par alleur

      Encore un nouvel “alias” G. B. ! J’ai supprimé l’essentiel de votre commentaire car vous imputez à ces personnes des appartenances que vous ne justifiez pas.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter