Un militant catholique assassiné aux Philippines

Défendre les droits des pauvres et des minorités vaut sentence de mort aux Philippines.

Dexter Condez, l’activiste de 26 ans tué de huit balles de pistolet sur l’île de Borocay le 22 février dernier était un laïc catholique appartenant à la Famille religieuse de la Société Saint Vincent de Paul. Condez défendait les droits et les prérogatives des indigènes du groupe Ati, qui s’opposent à l’exploitation du territoire de la part des sociétés immobilières. La Famille vincentienne des Philippines – qui comprend des congrégations masculines, féminines et des ordres de laïcs – en condamnant le meurtre de l’un de ses membres laïcs, demande une action ferme de la police et du gouvernement : « Alors que les forces de l’ordre mènent l’enquête, les concepteurs et les mandants de cet acte vil se trouvent encore en liberté. Condez laisse derrière lui une famille mais également l’ensemble de la communauté Ati, qui tentait de rentrer en possession de ses terres » écrit dans un communiqué parvenu à Fides le Père Francisco Vargas, Président du Conseil de la Famille vincentienne aux Philippines.
Le texte rappelle que Condez était engagé en faveur de la sauvegarde de l’identité et de la dignité de la tribu Ati et se trouvait en étroit contact avec l’Église locale du Diocèse de Kalibo. « Son assassinat représente un coup dur pour l’histoire du pays et de l’Église aux Philippines » remarque le communiqué invitant tout un chacun à la prière et demandant « que justice soit rendue contre les auteurs du crime ».
La dernière pensée est pour la communauté des Ati, que Condez « a servi avec courage et altruisme ». Les Vincentiens exhortent à continuer « l’œuvre qu’il a laissé au nom de la charité et de la justice », promettant leur soutien et leur solidarité aux indigènes.

Source : Agence Fides

Bookmark and Share

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

4 Commentaires

  • Répondre
    viguié
    5 mars 2013

    Atroce ! Je ne savais pas qu’aux Philippines tant de haine puisse être possible. Priez pour mon petit fils parti en mission dans ce pays, tous ces jeunes volontaires ainsi que pour les familles et les enfants rencontrés et tant aimés !

    • Répondre
      Jean-M
      5 mars 2013

      Avez -vous une chaîne de prière?

      • Répondre
        5 mars 2013

        @Jean-M
        Nous en avons une pour nos frères chrétiens syriens, qui a commencé le Mercredi des Cendres et s’achèvera le Dimanche des Rameaux.

  • Répondre
    Melmiesse
    5 mars 2013

    un saint français Saint Vincent de Paul a suscité un saint aux Philippines :il est mort pour défendre la justice à rendre aux malheureux par amour pour eux; prions pour qu’au ciel il continue de défendre ses contemporains

Laisser un commentaire