Une crèche de nouveau vandalisée en Charente

Voici ce qu’on peut lire sur un blogue associé au quotidien Sud Ouest. Je découvre par la même occasion que cette crèche avait déjà été vandalisée dans le passé.

Ce n’est pas une première hélas.
Bis repetita : la crèche extérieure à l’église Notre-Dame de Gond-Pontouvre a été encore vandalisée.
Après la barrière volée, les moutons volés, les yeux et les visages des personnages brûlés à la cigarette, voici que l’âne et le bœuf viennent de disparaître. Pourtant, tous les accessoires de cette crèche étaient solidement fixés au plancher. Mais le plancher lui-même a été arraché par endroits comme les animaux cassés pour les dérober.
Pourtant, instruits des dégradations précédentes, les fidèles de la paroisse avaient-ils cru bon de laisser à l’endroit un message de paix et de fraternité à l’adresse des passants.
Des visiteurs nocturnes se sont chargés du méfait !
Peut-on y voir un acte à connotation antireligieuse où plutôt la signature, anonyme bien sûr, de quelques énergumènes sans foi ni loi. Parce que de foi ils n’en ont pas. Même pas en leur valeur personnelle dont ils sont complètement dépouillés.

Source : Sud-Ouest (22 décembre)

email

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

4 Commentaires

  • Répondre
    emeline
    24 décembre 2012

    C’est vraiment lamentable de voir çà,beaucoup de personnes ,de nos jours,ne respectent plus rien… je pense que çà doit être les méfaits de quelques imbéciles qui se sentent « forts » quand ils vandalisent (surtout des lâches puisqu’ils agissent la nuit quand il n’y a personne) si c’était un acte antireligieux tout aurait été brûlé ,mais quoiqu’il en soit c’est triste car à cause de cela,on ne pourra bientôt plus exposer ces crèches qui nous rappellent le venu du christ sur terre.

  • Répondre
    Melmiesse
    24 décembre 2012

    j’y vois les actes d’une personne qui souffre beaucoup, qui se révolte contre la joie l’innocence exprimée par la crèche. La crèche victime d’un paumé à moins qu’il ne soit musulman

  • Répondre
    Gisèle
    25 décembre 2012

    Il est des vandalismes invisibles bien plus graves sur les âmes des petits enfants .

  • Répondre
    Edgard
    3 janvier 2013

    Emeline, Melmisse et Gisèle pourquoi fermez-vous les yeux ? Pour ne pas voir ceux qui ont commis cet acte pour punir les mécréants que nous sommes et ne pas stigmatiser ?

Laisser un commentaire