Une église assaillie par des musulmans en Égypte

Une de plus…

La police égyptienne a fait usage de gaz lacrymogène vendredi 1er mars pour disperser des musulmans qui manifestaient devant une église, après des rumeurs selon lesquelles une femme convertie au christianisme se cachait à l’intérieur.

Les événements avaient débuté le soir du jeudi 28 février, lorsque des centaines de personnes ont tenté de s’introduire dans l’église. La police a alors fait usage de gaz lacrymogènes. Selon le quotidien gouvernemental Al-Ahram, elle aurait également provisoirement refusé de laisser les fidèles quitter l’église pour éviter des affrontements entre chrétiens et musulmans.

Situé à 165 kilomètres au sud de Louxor et à 40 kilomètres au nord d’Assouan, Kom Ombo est une localité de Haute-Égypte (…).

Source : La Croix

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

3 Commentaires

  • Répondre
    Sylvie HOUBOUYAN
    4 mars 2013

    Une de plus !
    Encore heureux que le gouvernement n’ait pas laissé faire.
    Raison de plus pour que les observateurs soient vigilants et qu’ils diffusent largement l’information . Rien de tel qu’une bouffée de vérité pour dissiper les miasmes.

  • Répondre
    Raymond Nussbaum
    16 mars 2013

    Comment dans ces conditions qui se répètent sans cesse, respecter ces musulmans ?
    Je ne pense pas que le Coran encourage ces choses là…
    Sans respect des chrétiens, le monde musulman devient intolérable.
    Je souhaite que les musulmans que je respecte puissent enfin respecter les chrétiens eux aussi, le monde alors se porterait mieux. Prions le Seigneur d’éclairer ces personnes dans leurs erreurs et que l’entente et la paix puisse être notre vocation à tous dans le respect de chacun.

Laisser un commentaire